Mahmoud Dicko : L’imam qui dérange !

6

L’imam Mahmoud Dicko jouit d’une grande légitimité auprès de l’opinion malienne. Il  est réputé pour ses prises de positions courageuses. C’est un homme de consensus, de compromis, mais jamais de compromission.

Il a toujours alerté, interpellé les autorités du pays sur la mauvaise gouvernance et l’état de la Nation. Son seul tort, c’est sa franchise, sa liberté de ton et son indépendance d’esprit. Dans mon pays bien aimé, on aime les zélateurs, les flagorneurs, et les délateurs… Oui, Mahmoud Dicko dérange. C’est cela la vérité. Il dirige le pouvoir. C’est une évidence. Il faut l’abattre et par tous les moyens.

Lors d’une interview avec l’imam Dicko sur ” L’islam et l’extrémisme religieux “, j’ai pu  comprendre que l’homme est dense, avec une maîtrise parfaite des grands dossiers du pays et la marche du monde.

Ce n’est pas le Haut Conseil Islamique du Mali qui a donné une légitimité à Mahmoud Dicko. Au contraire, c’est Mahmoud Dicko, qui avec un leadership visionnaire, a donné une crédibilité et une légitimité certaines à l’institution… L’imam a sauvé le Mali en 2012, quand il n y a plus d’interlocuteurs crédibles pour apaiser la colère du peuple. Il l’a fait avec brio sans tambour ni trompette.

Un tel homme mérite d’être célébré !

Courtisan, il ne l’a jamais été. À chacune de ses sorties, il éclaire le peuple sur les dérives et les déviations de ceux qui nous gouvernent.

Aujourd’hui, puisqu’il n’est pas en odeur de sainteté avec le pouvoir, on cherche à le discréditer, dénigrer, vilipender… Triste tout ça!

Mon Dieu, dans quel pays sommes-nous ?

Dans ce complot contre l’imam Dicko, les Maliens doivent comprendre que le politique fait fausse route. Il doit se ressaisir et faire son mea-culpa,  sinon le réveil sera brutal.

” Le mensonge brille pour ternir mais tout ce qu’il ternit brille plus que lui”

En réalité, le pouvoir IBk  est dans le creux de la vague!

Mohamed Attaher Halidou

Journaliste

[email protected]

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Vouloir nier la réalité, c’est de la pire ignorance. Qualifier la foule de marcheurs d’abrutis, tout ce monde est abruti? Alors là. On peut ne pas être d’accord ou content de quelque chose, mais s’en prendre à tout ce monde, il y a lieu de vite retrouver ses esprits. Dommage!

  2. “Lors d’une interview avec l’imam Dicko sur ” L’islam et l’extrémisme religieux “, j’ai pu comprendre que l’homme est dense, avec une maîtrise parfaite des grands dossiers du pays et la marche du monde…”
    IL NE TE RESTE DONC QU’A LUI CONFIER LES RENES DU POUVOIR….:) 🙂 🙂 🙂 🙂

  3. “L’imam Mahmoud Dicko jouit d’une grande légitimité auprès de l’opinion malienne. Il est réputé pour ses prises de positions courageuses.” HUMM!!? CA C’EST A VERIFIER. JE PENSE QU’IL SAIT SEULEMENT CHOISIR SON MOMENT. CE QUI FAIT DE LUI UN PERSONNAGE DANGEREUX.

    CE SONT EUX QUI NOUS ONT FAIT LA”PUBLICITE ” DE CE MEME IBK, NON?

  4. Celui qui a écrit cet article se qualifie lui-même de journaliste. Pour être juste, il aurait dû signer: Piètre journaliste du ventre.

    Son mentor Dicko ne dérange que lui même et la foule des abrutis qu’il fait déplacer sous le soleil brulant de Bamako.
    Il est libre de faire de la politique mais qu’il se découvre et parle en son nom et pas celui de Dieu.
    Dieu ne s’occupe pas des fainéants.
    Dicko se croit en Iran et se donne se fait passer pour un Saint. sauf que les saints n’ont pas de haine et ne sont pas égoïstes.
    Les maliens vont finir par voir son vrai visage d’escroc doublé de politicien assoiffé et s’apercevrons qu’ils se sont fait dupés par un charlatan.

  5. C’est très dommage que les partis politiques se fassent entendre à travers une marche organisée par 2 hommes politico-religieux. Bien que la marche a drainé une foule nombreuse avec la conjugaison de plusieurs facteurs et chacun selon ses objectifs légitimes ou inavoués, mais il faut signaler que les maliens dix fois plus nombreux que ces marcheurs n’adhèrent pas à cela.
    Je pense aussi que les partis politiques de la coalition au pouvoir a trahi le Président de la République en particulier le RPM que je qualifierai “d’enfant illégitime” ou de “mère bordelle” par son déni en ne soutenant pas le Premier Ministre même s’il n’est pas du RPM.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here