Entrepreneurs sénégalais au Mali : Solidarité Covid-19 !

0

L’Association des cadres et chefs d’entreprises sénégalais au Mali (ACES-Mali) a remis samedi dernier à des CSref et à l’hôpital Point-G, 200 blouses, 7000 gels hydro alcooliques de poche et 25 cartons d’eau de javel.

 

La cérémonie de remise a eu lieu dans les locaux de l’Ambassade du Sénégal au Mali, en présence de l’ambassadeur Birame Mbagnick Diagne, de la présidente de l’Aces-Mali, Fatou Faye, le maire de la Commune V, le directeur général de l’hôpital du Point G et les représentants des CSref. Ce geste fraternel de l’Association des patrons d’entreprises sénégalaises au Mali a pour but de contribuer à une amélioration de la qualité de la prise en charge de la Covid-19. C’est une contribution et cela ne peut aucunement remplacer les réels besoins que vous avez dans ce domaine”, explique la présidente, Fatou Faye.

Cet engagement découle de l’analyse et de l’expression des besoins du personnel de santé qui a été durement éprouvé. A cet effet, l’Association a décidé de s’engager auprès de ce dernier, d’une manière pour reconnaitre sa responsabilité au sein de notre société, de cette terre qui la reçoit et qui contribue à sa construction. La présidente Fatou Faye a tenu à saluer le soutien et l’accompagnement de l’Ambassade du Sénégal au Mali, ainsi que Fatou Traoré pour avoir dirigé d’une main de maitre ce projet.

Dans son intervention, l’ambassadeur du Sénégal au Mali a salué Aces-Mali pour cette belle initiative qui selon lui, n’est que le reflet de la fraternité Sénégalo-malienne. Pour lui, cette manifestation démontre que l’association se sent concernée par ce qui se passe au Mali. Elle prouve que la communauté sénégalaise au Mali est préoccupée par tout ce qui se passe ici dans son pays d’accueil, le pays qui lui a offert l’hospitalité, la légendaire diatiguiya qui fait sa beauté. L’ambassadeur, estime cependant que cet acte contribue fortement au raffermissement des liens fraternels de nos deux pays. Il a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage au personnel de santé qui, à l’en croire, sont les soldats de nos temps. La guerre que nous sommes en train de mener contre cette pandémie à laquelle le personnel de santé fait face depuis le début avec tous les sacrifices que nous connaissons. Ils sont à saluer, féliciter et ils méritent les hommages de la planète tout entière”, a-t-il conclu.

Ce dont est le second d’Aces-Mali, après le don de sang organisé l’année dernière.

 

Ibrahima Ndiaye

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here