Etablissement des actes de naissances pour les nouveaux-nés : Débourser 5000 F CFA ou dégager !

2

L’établissement d’un acte de naissance pour un nouveau-né n’est plus une mince affaire aux centres secondaires d’état civil de la rive droite. Et pour cause, ce service gratuit selon les textes est devenu payant. Ainsi, nombreux sont les parents qui sont privés du précieux document pour non paiement des sommes dus, c’est-à-dire 5000 F CFA.

 Au Mali, depuis des années, l’établissement des actes de naissance pour les nouveaux-nés est gratuit dans tous les centres d’Etat-civil. Cela pour encourager les parents à établir des actes de naissance pour leurs enfants.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. La recherche de l’argent facile a pris le pas. Ainsi, les actes de naissance pour les nouveaux-nés sont établis moyennant de l’argent. Pis ces sous récoltés illégalement sont utilisés à des fins personnelles. Cela au vu et au su de nos autorités. Le phénomène a pris tellement de l’ampleur que, l’on commence à croire que c’est légal.

Plus grave, celui qui refuse de payer ou n’a pas les moyens de payer est découragé par les va-et-vient incessants. Et très souvent, l’intéressé doit attendre 2 à 3 mois avant d’obtenir le précieux sésame. Et pour éviter cela, des parents déboursent 5 000 FCFA voire 10.000 FCFA dans ces centres d’Etat civil corrompus. Et après paiement, le client est satisfait au bout d’une semaine.

Cette corruption a encouragé également, l’établissement des faux actes de naissances dans notre pays. Ce qui profite à des individus mal intentionnés qui abondent la place publique de faux documents et à vil prix.

Youssouf Traoré

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Les parents qui n’ont aucune qotidien activité ni aucune ressources cette nouvelle idée vas relents l’avenir des leurs enfants 🙁

  2. C’est l’anarchie partout dans le pays. N’importe qui fait n’importe quoi et basta. Ce sont les premiers responsables qui sont cachés derrière. Rien a faire!

Comments are closed.