Humanity first Mali : Les actions d’une organisation charitable

1

Pour cette conférence, M Walid avait à ses cotés, le missionnaire en chef de la communauté Ahmadiyya, Amir Mahmood Nasir Saqib. Face à la presse, le conférencier a d’abord présenté les actions que humanity first mène au quotidien à travers le monde, particulièrement dans les régions (zones) où des populations courent un danger du fait de la guerre ou de catastrophes naturelle.

S’agissant du cas du Mali, le conférencier a d’abord mis l’accent sur les actions déjà menées, avant d’évoquer la gamme de projets en perspective. Parmi les projets déjà exécutés figure, entre autres, des opérations de secourisme, la distribution d’eau potable, la réalisation de points d’eau, des distributions de denrées alimentaires aux populations du nord du Mali confrontées à la crise. Dans le domaine de la santé, humanity first a construit un important centre médical humanitaire à Boulkassoumbougou, en commune I. Ce centre médical qui apporte aujourd’hui un grand soulagement à la population du quartier, vise un seul objectif : «offrir aux populations de bons soins à des prix humanitaires », a déclaré le conférencier. Parmi les acquis figurent aussi la construction d’un centre de couture à Sikasso, la réalisation d’une école primaire à Kolokani, une large campagne de prise en charge de la cataracte.

Selon le conférencier, à ce jour, on estime à plus de 200, ceux qui ont, aujourd’hui, bénéficié d’une prise en charge gratuite de la cataracte, grâce à la subvention de humanity first.

Dans les zones reculées du pays et où l’accès à l’eau est constitue un souci permanent pour les populations, humanity first a réalisé plusieurs nouveaux forages et réparé les pompes en panne. Pour les prochaines années, l’Ong entend approfondir ses actions pour contribuer à atténuer les souffrances des populations pauvres au Mali. Il a ainsi annoncé la construction de 5 nouveaux centres médicaux dont une polyclinique avec toutes les commodités. Afin de contribuer à lutter contre le chômage en donnant plus d’opportunités d’emplois à la jeunesse du pays, le Directeur pays de humanity first Mali, a annoncé la création (dans les 5 à 6 ans à venir) d’écoles de formation professionnelles dans les domaines de l’électricité, la plomberie, la mécanique, avec comme objectif de créer à terme un important pole universitaire.

Pour le futur, le projet phare sera la création d’un village modèle. Pour M Walid, l’idée consiste à aller d’un village où tout manque pour le transformer en un village où l’on trouve tous les services sociaux de base : château d’eau, électricité, école, centre de santé, périmètre maraîcher…

C’est en 1995 que l’Ong Humanity first a été créée (en Grande Bretagne) par le 4è Khalif de la Communauté (islamique) Ahmadiyya. L’Ong (humanity first) est aujourd’hui présente partout au monde à travers ses actions humanitaires financées grâce à la mobilisation de dons auprès de donataires et autres personnes de bonne volonté. Selon son organisation, c’est le bureau humanity first des USA qui coordonne les interventions sur le Mali. Et l’exécution de ces activités constitue aujourd’hui la branche humanitaire du Centre Ahmadiyya au Mali.

Papa Sow

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je vous demanderai de lire cette interprétation des versets coraniques 1 à 8 et 12 à 15 de la Sourate 23 donnée par Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad. En toute honnêteté intellectuelle, je ne traduirai pas le texte extrait la version anglaise officielle reconnue par l'Ahmadiyya:
    "Another resemblance in khushoo and sperm is that when a person’s sperm enters his wife or another woman’s private parts, then this state of ejaculation is exactly like the state of crying in the sense that just as sperm uncontrollably spurts during ejaculation, the result of being in a state of khushoo results in uncontrollable crying and tears spurting from your eyes.And in the way that the enjoyment of ejaculation is permissible when it is in the company of the wife, but it is also impermissible when it is in the company of an unlawful woman. The same is the case with khushoo and tenderness of the heart and weeping. When this khushoo and tendering of the heart is just for the one and only God without any contamination of bid’at and shirk, then this enjoyment is permissible. However, sometimes khushoo and soft heartedness and its enjoyment is found through contamination of bid’aat or in worshiping gods and goddesses then this enjoyment is like committing a multitude of sins.”
    (Braheen-e-Ahmadiyya, Volume 5, Page 196)

    Je vous prie également de lire cet extrait de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad (version Anglaise officielle reconnue par l'Ahmadiyya)
    "In order to pictorially visualize the implications of the foregoing statement, let us imagine that the Supreme Sustainer of the universe is indeed the Supreme Being who has an infinite number of hands and feet; their number is uncountable, and their breadth and width limitless. Like an ‘octopus’, as it were, the Supreme Being has tentacles reaching out to all corners of the universe and functioning as its gravitational pull. In deed, these are the self same organs also known as the universe. Whenever the sustainer of the universe wills a movement in part or in full, these so called organs are also bound to move accordingly, indeed he carries out all his commands and intentions through these organs, without using any other means. In short, this is only a simple example of the great spiritual truth about which is asserted that each part of the universe is subject to the divine will and like a faithful and humble servant, symbolizes the realization of God’s latent objectives and is busy implementing the divine imperatives in total submission to his will. "
    (Elucidation of Objectives, page 61-62)

    Ma question est la suivante : Est-ce légitime de considérer ces écrits authentiques de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad comme blasphématoire envers Allah swt.

Comments are closed.