Avion cloué au sol et équipements militaires : Nouhoum Kouma en liberté sous caution

0

Incarcéré à la Maison centrale d’arrêt de Bamako dans l’affaire de l’aéronef présidentiel et des équipements militaires avec Mahamadou Camara, Nouhoum Kouma a recouvré la liberté sous caution le vendredi dernier.

 Le cabinet d’instruction spécialisé du Pôle économique et financier de Bamako a inculpé des hommes d’affaires et anciens ministres dans l’affaire de l’avion présidentiel et des équipements militaires au mois de mars dernier. Parmi eux, Mahamadou Camara (ex-secrétaire général de la présidence de la République) et Nouhoum Kouma opérateur économique ont été directement placés sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura.

Nouhoum Kouma a recouvré la liberté le vendredi 24 avril. Une liberté sous caution de 200 millions de F CFA. Il rejoint ainsi Mahamadou Camara qui a bénéficié le 21 avril d’une remise en liberté” suite à l’arrêt de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako pour l’annulation des poursuites et inculpation” prononcées contre lui. Son dossier sera désormais entre les mains du procureur général de la Cour suprême pour le reste de la procédure.

Dans ce dossier, les autres inculpés au niveau du Pôle économique et financier sont Sidi Mohamed Kagnassy, Amadou Kouma, Soumaïla Diaby et Marc Gaffajolly.

Les anciens ministres Soumeylou Boubèye Maïga, Mme Bouaré Fily Sissoko et Moustaph Ben Barka sont également ciblés mais les éléments d’enquête les concernant seront entre les mains du procureur général de la Cour suprême pour saisine de l’Assemblée nationale et ensuite la Haute Cour de justice seule habilitée à juger les anciens membres de gouvernements.

Abdrahamane Dicko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here