Renvoie de Bakary Togola et co-accusés devant une nouvelle juridiction : Qui bloque le dossier ?

0

Inculpés pour présomption de détournement de 9,4 des 13, 4 milliards de francs CFA versés par la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) à la Confédération des Sociétés et coopératives des Producteurs de Coton (C-SCPC), entre 2013 et 2018, à titre de ristournes pour 4 milliards de FCFA, Bakary Togola et ses 11 co-accusés avaient été acquittés par des assises spéciales relatives aux crimes économiques et financiers organisées en novembre 2021. Un verdict que le ministère public, tambour battant, a porté devant la Cour Suprême aux fins d’une annulation pure et simple. Il était annoncé par la suite la formation d’une d’un autre collège de juges appelés à se prononcer à nouveau sur le dossier. La volonté des autorités de la transition à lutter contre la corruption est passée par là. Et pour cause, si on a pu prouver l’innocence du plus célèbre des paysans, aucune trace des 9 milliards n’a été trouvée, en revanche. Or, cette somme, à s’en tenir aux investigations du procureur anti-corruption, a bel et bien transité par les comptes de la C-SCPS depuis la CMDT. Plus de trois ans après, le dossier n’a pas bougé. D’où l’interrogation de connaitre qui bloque cette affaire qui tient à cœur les coconculteurs. Il se murmure que l’ex-baron des paysans entretient une connexion avec une personnalité clé de la transition, qui mise sur son influence pour drainer les paysans derrière une candidature à la prochaine présidentielle qu’il prépare malicieusement. De bonnes sources, l’intéressé et l’ex président de la C-SCPC et de l’APCAM se voient très fréquemment. Sauf que Bakary Togola de 2013 est bien différent de Bakary Togola de 2024.

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here