Le M5-RFP en ébullition : Issa Kaou Djim échappe au lynchage

4

Issa Kaou Djim, coordinateur de la Cmas de l’Iman Mohamod, n’a échappé au lynchage de la foule que grâce aux forces de l’ordre. Cette agression est intervenue selon ses explications après qu’il a décidé d’interdire l’usage des locaux de la Cmas pour les réunions du comité stratégique du M5-RFP. Kaou Djim dit avoir identifié des jeunes et déposé une plainte contre X.

Revenant sur les circonstances de son agression il explique : «J’ai interdit conformément aux idéaux de la Cmas, les réunions de certaines personnes qui estiment que c’est eux le M5. Aujourd’hui nous sommes dans une transition, la Cmas est représentée au sein du gouvernement, en l’occurrence, le président des jeunes de la CMAS. Nous avons estimé qu’on ne peut être membre du gouvernement et que le siège de la Cmas sert des propos contre ce gouvernement. J’ai décidé en tant que responsable politique que les réunions de mes anciens camarades ne se tiendront plus à la Cmas»

Si physiquement et moralement il s’est sorti indemne, Kaou Djim a dû laisser un joli boubou sur le coup. Et c’est avec ce vêtement déchiqueté que l’ex numéro 10 du M5 s’est promené dans Bamako et presque pendant toute la journée. «C’est regrettable que des gens qui luttent pour la démocratie et l’état de droit aient posé de tel actes», a-t-il déploré, avant de s’interroger si c’est trop demander de se séparer en termes de vision, qui ne saurait être une raison pour mobiliser de jeunes pour son agression.

Des questions qui trouveront probablement leurs réponses au niveau de la justice malienne devant laquelle Kaou Djim dit avoir déposé une plainte contre X. En attendant, on peut annoncer la fin consommée du mariage de circonstance entre les politiques du M5 et les religieux de la Cmas, dans le but de déposer le régime IBK.

Kaou Djim échappe ainsi à une autre tentative de lynchage de la jeunesse du M5-RFP après celle du 11 septembre au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). C’était en marge des concertations nationales où le porte-parole de la CMAS avait déclaré que «Le M5 est mort de sa belle mort. »

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Pendant la lutte contre le régime IBK, on ne pouvait pas dire le contraire de ce chantait le M5 RFP sans être insulté ou taxé de pro-IKB. Aujourd’hui ce sont les agressions physiques. Ils volaient, pillaient, vandalisaient, rançonnaient, mentaient (nos soldats combattent à mains nues, les blindés en carton, Soumaïla est entre les mains d’IBK etc.) sans qu’on ne pût dire un mot. Nous autres avions seulement souci de notre pays et parce que savions ce mouvement hétéroclite composés, pour la plupart, des assoiffés de pouvoir et des gens ayant contribué à la situation qu’ils décrient. En fait, il n’ y a pas un seul parmi eux qui ne soit plus pro-IBK que moi. Beaucoup d’entre eux sont à la base de l’élection d’IBK, malgré le fait tout le monde le connaissait avant 2013. D’autres ont géré avec lui jusqu’à ce qu’ils soient évincé du gouvernement.
    “Si Mountaga Tall dit qu’ils ont refusé de rentrer dans un gouvernement de transition et dont la formation n’attendait leur accord”. Je ne crois pas que cela soit un mérite. Ils cherchaient un plus gros morceau. Et en plus, à cause d’eux, le Mali est resté si long temps sans gouvernement avec toutes les conséquences que cela entraine.

  2. Issa Kaou DJIM mérite d’être lynché tout de suite, il se comporte comme un homme atteint de la maladie d’Alzheimer, qui oublie même son propre nom, comment un homme doté de toutes ses facultés peut-il se comporter comme cet homme? en trahissant les jeunes du M5-FRP. Il croit que ces jeunes sont des mouchoirs jetables, c’est honteux de la part de cet homme. Nous sommes sûrs qu’il a déjà posé l’acte de sa mort certaine en trahissant cette tranche de la jeunesse malienne, maudit soit cet homme et son beau-père qui n’ont ménagé aucun effort pour trahir les jeunes du M5-RFP qui sont les vrais tombeurs d’IBK, nous sommes sûrs qu’ils ne se laisserons pas usurper leur victoire que les militaires ont gracieusement transféré à leur compte en donnant la part belle à Kaou DJIM et sont beau-père. Nous venons de perdre avec cette transition, car elle a débuté dans le mensonge, la tricherie et la trahison qu’Allah le tout puissant déteste de toutes ses forces, quel est la différence entre le régime IBK et ses hommes et femmes de la transition? Aucune différence, cela est sans équivoque.

  3. KAO JIM EST UN VRAI PATRIOTE UN VRAI…C`EST POURQUOI IL DERANGE TANT……..

    NOUS EN SOMMES RECONNAISSANT A LUI POUR AVOIR CONTRIBUE A NOUS LIBERER DU REGIME/CLAN FAMILIAL RPM/IBK

    OU LES MILITAIRES MALIENS N`AVAIENT MEME PAS LE DROIT DE RIPOSTER SANS LE FEU VERT DE LA FRANCE……….
    NOS BENEDICTIONS L`ACCOMPAGNENT JUSQAU`A SA DESCENDANCE COMME POUR LES AUTRES MEMBRES DU M5 RFP CMAS.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here