Mamadou Djigue Diaff : Un jeune au service de la Nation

0

Mamadou DJIGUE Diaff, Président du Parti Mouvement des jeunes pour le changement et le développement « PDAR – MJCD », avec plus de 10 ans d’expérience dans les activités de la jeunesse. Pousser par une volonté forte de bâtir sa patrie avec une jeunesse consciente, comme il a l’habitude de dire : « Une bonne vision des choses vaut mieux que l’argent »

 

Le Mouvement des Jeunes pour le Changement et le Développement (PDAR- MJCD) dénonce les manœuvres politicardes à travers son jeune président car depuis toujours le jeune patriote n’a jamais cessé de défendre la jeunesse malienne bec et ongle. Selon le défenseur de la jeunesse    « La jeunesse malienne doit enfin prendre sa destiné en main.»

Selon ses dits la jeunesse malienne martyrisée en Mars 1991, pour la cause de la démocratie, doit cesser d’être l’arme des politiques qui ne s’y servent qu’en cas de besoin.

C’est au prix du sang de la jeunesse que notre pays, le Mali accède à la démocratie, naguère convoitée par toutes les fractions syndicales et politiques, pour mener la révolution. Après vingt ans de démocratie, du moment que cette jeunesse devrait prétendre une amélioration de ses conditions de vie (c’est-à-dire le droit à l’éducation, à la santé et au travail) constate que ses préoccupations est le dernier souci des autorités politiques démagogues. Ce qui s’explique par le fait que les ressources humaines du Mali n’ont pas connue un grand changement depuis l’indépendance à nos jours ce sont les mêmes personnes qui sont aux commandes des affaires et prétendent s’éterniser aussi longtemps qu’ils peuvent.

Ainsi c’est pour contrecarrer cette idée que le jeune lion s’est levé pour rassembler toute la jeunesse malienne au sein du PDAR – MJCD.

Le  développement, le changement et le progrès,  « le PDAR – MJCD œuvre pour la démocratie, la paix, la sécurité et le renforcement de l’économie nationale. Pour atteindre cet objectif qu’il s’est assigné, le mouvement s’est transformé en parti politique sur la demande de ses membres et de la jeunesse consciente car dans un pays démocratique il faut que la politique avance si on veut construire.

Le cri de cœur de M.DJIGUE n’est autre que : « le temps est venu pour les jeunes de gouverner ». L’adhésion  est libre et volontaire, le siège national se trouve à Sébénokoro (Bamako). On a constaté en plus des six (6) communes du district, les huit (8) Régions du pays, le dit parti s’est implanté dans beaucoup de pays de l’extérieur comme la Belgique, la France, le Japon, la Chine, les Etats-Unis d’Amérique pour ne citer que ceux-ci et il continu de s’étendre à travers le monde grâce à la volonté et l’engagement du flambeau, du messie de la jeunesse malienne M. DJIGUE Diaff.

Ainsi toute la jeunesse est interpellée car nous savons tous maintenant que les problèmes des jeunes ne peuvent être solutionnés que par un jeune ; désormais la jeunesse malienne, couche majoritaire de la population malienne a son destin entre ses mains.

O D

Commentaires via Facebook :

PARTAGER