Mohamed Seydou Coulibaly, dit Faroukou : Un prêcheur très critique.

3

Tout le monde est musulman au Mali, mais peu d’entre nous s’adonne à la vraie pratique de la religion du fils d’Abdallah (PSL), le préféré du tout haut, du tout puissant. L’enfer, voilà la fin de beaucoup d’entre nous dans ce pays. Le malien fait semblant d’être musulman, mais la réalité selon Faroukou, est toute autre.

Un changement de comportement rapide si dans notre pays, avec nos difficultés, nous souhaitons la paix, la concorde et une fin conduisant au paradis, sinon, rien n’est possible. Le musulman malien, est capable de ce que, le bamanan, le vrai, qui n’a jamais connu d’autre religion que celle qu’il a hérité de ses ancêtres, c’est-à-dire, l’animisme, ne ferait jamais, n’accepterait jamais. Aux yeux du jeune prêcheur, le vieux bamanan animiste,  est mille fois mieux que le musulman malien qui passe tout son temps dans la mosquée, mais, totalement infidèle. Mohamed Seydou Coulibaly dit Faroukou, 33 ans, marié à trois (3) femmes et père d’une fratrie respectable, ne parle que de Mohamed Moustapha Ben Abdallah (PSL), de la mort, du séjour dans la tombe, le seul et unique titre foncier pour lequel, le musulman malien, ne mène aucune bataille pour y accéder lorsqu’il ne sera plus de ce monde de perversion, d’hypocrisie, d’adultère, de mensonge, d’égoïsme et de délation. La perte des valeurs ancestrales, le mépris de l’Islam, la religion à laquelle, nous nous dédions mais qui honteusement, n’a aucune place dans nos vies ici-bas. Faroukou, puisqu’il s’agit toujours de lui, s’insurge contre nos comportements, habitudes, et nos quotidiens de croyants. Mécréants et hypocrites, peu d’entre nous selon lui, auront la chance d’accéder au paradis, à longueur de prêches sur les ondes de sa radio, la chaîne Horizon FM, émettant sur la bande des 90. 4.

Pour faroukou, le jeune leader de l’association musulmane Imaldine Islam, domicilié à Baco- Djicoroni ACI, le malien est passé à côté de la plaque.  Nos comportements au quotidien, notre pratique de l’islam totalement en porte à faux avec les exigences de la religion, sont autant  de signes qui nous éloignent tous les jours que Dieu fait de la grâce divine, du pardon divin, du paradis. Le musulman malien, narguerait –il le très haut, créateur des cieux, des terres et des mers ? Oui, absolument oui, jure-t –il. Comment un musulman digne de ce nom, craignant Dieu et tout ce qu’il réserverait pour les mécréants, hypocrites, menteurs, fornicateurs, égoïstes, qui peuplent les mosquées mais qui nargueraient le seigneur par leurs comportements humiliants et dégradants ?  A en croire Faroukou, que dire de ces musulmans, régulièrement abonnés présents aux mosquées, qui tolèrent l’adultère de leurs épouses et enfants sous leurs propres toits ? Sous le fallacieux prétexte de la civilisation et du modernisme, ce sont les enfants de ces soi-disant musulmans qui sont acceptés et encouragés dans leurs attitudes sataniques par leurs parents perçus comme musulmans et craignant Dieu et ses châtiments. N’est-ce pas ces parents musulmans qui encouragent les relations adultérines entre leurs enfants des deux sexes et leurs copains et copines, allant jusqu’à dire, très souvent au copain, qu’il est le seul qui fréquente leur fille. ‘’Lahillah ha Illaha’’, s’exclame – t – il, triste et déçu. Pour Faroukou, le musulman malien, en tout cas pour ce qui concerne l’essentiel, n’a rien du musulman qui est à même de se sauver, de sauver son âme. Le refuge selon lui, n’est autre que l’enfer lorsqu’il mourra. ‘’Wilibali’’ se convainc t- il.

Même l’ORTM et sa soirée Miss ORTM annuelle, n’échappe pas à la
diatribe de Faroukou.

Pour le prêcheur Faroukou, l’organisation des soirées Miss ORTM, est une honte, pire une atteinte aux valeurs religieuses de l’Islam.
Toutes ces filles qui concourent à l’épreuve, sont des enfants de musulmans, fréquentant à longueur de journées les mosquées. Ils sont musulmans, mais quels musulmans, pour quel futur après leur mort ?
L’Etat, quoique laïc doit intervenir pour l’arrêt immédiat de cette forme d’humiliation atroce à la face de Dieu et de son prophète, Mohamed Moustapha (PSL).

Sory de Motti

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. En vérité, Nous avons envoyé un prophète à chaque communauté avec le message suivant : «Adorez Dieu et éloignez-vous du culte des idoles !» Et si certaines de ces communautés ont suivi la Voie du Seigneur, d’autres ont préféré le chemin de l’erreur. Allez donc de par le monde et voyez quelle a été la fin de ceux qui criaient au mensonge ! An-Nahl 16.36.

    Que de cités rebelles n’avons-Nous pas fait périr, pour les remplacer par des communautés nouvelles ! Al-Anbiyaa 21.11.

    Et soyez certains que cette communauté religieuse, qui est la vôtre, ne forme qu’une seule et même communauté, et que c’est Moi, votre Seigneur, que vous devez craindre !» Al-Muminun 23.52.

    Certes, cette communauté religieuse, qui est la vôtre, est une seule et même communauté, et c’est Moi votre Seigneur que vous devez adorer.Al-Anbiyaa 21.92.

  2. Que ces Seydou Coulibaly nous laissent respirer!!!!! Ils sont tous des idiots!!!! RIRE!!!!!!

    • @ bonne année Le General Sanogo,
      Pire des hypocrites, escrots et manipulateurs aggueris.
      Ce n’est un con lui qui va Nous apprendre l’Islam comme certains de ses semblables.

Comments are closed.