Ousmane Sy, président du Centre d’études et de recherche au Mali : «Moussa Mara n’est pas le promoteur du CERM»

5
Ousmane Sy - connaissance
Ousmane Syactualite

Au cours de cette rencontre avec les journalistes, le Président du CERM a soutenu que l’organisation qu’il dirige «n’est pas au service d’un parti politique. Elle n’est pas au service d’un individu, c’est cela son éthique. C’est un espace de pensée et de réflexion indépendant, un think tank, pour le Mali».

Selon lui, le CERM regroupe des intellectuels maliens désireux de réfléchir ensemble et de proposer des solutions pour notre pays. «Au Mali, il n’y pas de débat. Les intellectuels maliens ne débattent pas pour proposer. Les débats se limitent aux causeries. Nous nous voulons débattre et réfléchir sur les sujets d’intérêt national et faire des propositions. Nos propositions sont faites pour le Mali. N’importe qui peut s’en servir si cela l’intéresse. Mais nous ne sommes pas au servir d’un individu. C’est pour combler un vide», a-t-il déclaré.

A l’en croire, le CERM a été créé à la suite de la crise que le Malia connue. «La situation dans laquelle se trouve notre pays nous désespère tous, ce pays de grandeur. Nous sommes tombés très bas. Nous sommes fiers d’être des descendants de grands hommes. Nous sommes un pays que tout le monde enviait, de sorte que des gens à l’extérieur se demandent comment cela est arrivé au Mali», s’est-il désolé.

D’où l’idée de la création du CERM pour analyser les raisons de la crise dans laquelle nous sommes plongés. Convaincu qu’il faut une solution malienne à la crise que nous vivons, Ousmane Sy a indiqué que les intellectuels ont un rôle à jouer dans la résolution de celle-ci. Selon lui, l’une des raisons de la crise, c’est que les responsables n’ont jusqu’à présent pas engagé des actions qui répondent aux préoccupations des populations et à l’inefficacité des actions publiques.

Rappelons que le CERM est une organisation d’une trentaine de membres. Son adhésion se fait par cooptation. C’est-à-dire que le centre identifie les gens dont il pense qu’ils peuvent apporter quelque chose en raison de leur capacité et expérience. Tout membre doit s’acquitter d’une cotisation annuelle de 100 000 FCFA.

Youssouf Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Un ivrogne corrompu qui compte duper davantage le bas peuple en créant un cercle fantôme. Tout flateur dépend de celui qui l’écoute.

    Rendez d’abord au peuple malien son argent avant de chercher à avoir la confiance de ce dernier.

  2. Poulo bi Poulo! Sy! Sowwane! Sa Wata Gatche! Poulo Torodo Al Foutiyou Al Boundou Sy!, nous sommes dernière vous. Les Maliens sont des descendants des grand hommes tels que El Hadj Oumar Tall (empereur Peul Torodo de Segou et du Fouta Toro), Malick Daouda Sy (empereur et fondateur de Boundou), Bocar Sada Sy roi du Boundou, Boubou Malick Sy de Boundou, Billy Sy (guerrier du Macina, du Kounare et de Segou), Dah Diarra (roi de Segou), Bakaridja Kone ( Guerrier de Segou), Monzon Diarra, Niolo Diarra,Bina Ali Diarra de Segou, Babougoun Dji Diarra, Bintou Mamary Coulibaly, Alpha Sillamakan Yero Dande de Hayre, Boubou Ardo Gallo Dicko de Nehneh, Samanyana Bassi Diakite de Samanyana, Mamountou NGoully du Hayre, Tata Traore de Sikasso, Babemba de Sikasso, Tata Diarra de Oueta, Hawa Demba Diallo de Kasso (Kayes), Cheikou Ahmadou Boubou Aboubacar Lobo Sissi Barry de Macina, Ahmadou Cheickou Sissi Barry, Ahmadou Ahmadou Sissi Barry, Balobo bokar Sissi Barry, (guerrier de Hamdalaye, Macina) Ahmadou Lamido Djoulde de Segou et du Fouta Toro, Abdel Kader Kane Diallo du Fouta Toro,Seydou Anne de Segou (erudit), Mahammadou Abdoulaye Kane Diallo (erudit) de Dilly Dina Macina et Fouta Toro, Kane Diallo Ngari Maoudo, Sidi Modibo Kane, Sony Ali Ber de Gao, Askia Mohammmed de Gao, Firoune de Menaka, Gao et Tombouckou, Ibrahima Ag Al Hassane de Kidal, Oumar Samba Ndodo de Badiangara, Aguibou Tall de Badiangara, Domba Ououloguem de Badiangara, Tidiane Ahmadou de Badiangara, Cheick Hamaoula de Nioro du Sahel (erudit), Thierno Mountaga Tall de Nioro du Sahel (erudit), Dioum Kaba Diakite de Nioro du Sahel (erudit), Deni Bo Coulibaly de Kaarta, Deni Babo Coulibaly de Kaarta, Sirabo Coulibaly de Kaarta, Siradjanbo Coulibaly de Kaarta, Bodjan Moriba Coulibaly de Kaarta, Soundjata Keita (empire du Mali), Soumaoro Kante, Fakoly, Touramankan Traore (general de Soundjata),… pardonnez moi…. je ne connais pas tous les grands du Mali….

    Vive le Mali !
    Vive les Maliens !
    Vivve la paix !
    Vive l’Unite !

    • “pardonnez moi…. je ne connais pas tous les grands du Mali….” 😯 😯 😯 😯 😯 😯

      Tu es sûr? 😆 😆 😆 Et tu penses qu’il t’en manque beaucoup? 😆 😆 😆

      Ceci dit, je suis surpris de ne pas retrouver mon nom prestigieux dans ta liste encyclopédique! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 C’est effectivement la preuve que tu ne connais pas tous les grands du Mali!

      Bravo pour ta page d’histoire! 😉 😉 😉

Comments are closed.