Pour une transition réussie : Des mouvements et associations apportent leurs soutiens aux autorités

0

L’Union des forces citoyennes pour la solidarité au Mali (UF-CSM) a organisé ce mercredi 06 janvier 2021, une conférence de presse dans l’enceinte du carrefour des jeunes de Bamako.  L’objectif était de présenter l’organisation à la presse ensuite d’annoncer son soutien aux actions des autorités de la transition pour bonne marche de cette Transition.

Il s’agit de plusieurs mouvements, associations et clubs de soutien regroupés au sein de l’Union des Forces citoyennes pour la solidarité au Mali (UF-CSM). A l’entame de son propos,  le président de l’organisation, M. Toumani Camara a tenu tout d’abord à saluer la mémoire de toutes les personnes civiles et militaires tuées depuis le début de cette crise sécuritaire que connait le pays depuis 2012 ainsi que les personnalités politiques décédées courant 2020 et début 2021. A cette occasion, une minute de silence a été observée pour le repos éternel de leurs âmes.

Pour M. Camara, l’Union des Forces citoyennes pour la solidarité au Mali qui a vu le jour en septembre 2020 est plus que déterminé et engagé à soutenir les actions de la transition politique ainsi que de la société civile. « Nous avons pour but de soutenir toutes les actions tendant à cultiver l’esprit de la jeunesse pour contribuer au renforcement de la démocratie, et au développement durable ».

L’UF-CSM se fixe comme objectif de promouvoir la cohésion sociale, le vivre ensemble ainsi que le dialogue social. « Nous avons eu des échanges avec les déplacés de Bankass, Koro, Douentza et Bandiagara actuellement installés dans les camps de Faladié, Sénou, Baguineda, Zantiguila, Kassela et Ouelessebougou en vue d’identifier leurs préoccupations et suggestions pour une sortie de crise définitive », a affirmé M. Camara.

L’Union s’est dite engagée à mettre en place un mécanisme pour réduire les risques de violences liées aux discours d’incitations à la haine. Elle s’est dite également déterminée à combattre la diffusion des fausses informations à travers l’implication active des jeunes hommes et femmes afin de prévenir les conflits sociopolitiques dans le pays.

Par ailleurs, l’UF-CSM compte mener dans les jours à venir une campagne de sensibilisation pour réduire les tensions et privilégier le dialogue entre tous les enfants du pays. En effet, l’organisation a appelé à une union sacrée pour combattre ensemble les multiples crises qui sévissent dans le monde.

Outre cela, l’Union des Forces citoyennes pour la solidarité au Mali compte organiser avec l’appui du PNUD, de l’UNICEF, du ministère de la Réconciliation nationale et d’autres ONG des activités pertinentes visant à faire des jeunes hommes et femmes du Mali un moteur de prévention contre l’incitation à la haine et les fausses informations.

Ibrahim Djitteye    

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here