Pouvoir de Transition : Jusqu’où ira le tandem Assimi-Choguel ?

8

Nommé dans la foulée de la « rectification » de la Transition, Dr Choguel Kokalla Maïga, a fini par ouvrir plusieurs fronts, qui pourraient finir par déranger le chef de l’Etat…

  maliweb.net -Dr Choguel Kokalla Maïga est-il toujours dans la posture du Premier ministre fusible, prêt à sauter à la moindre étincelle ? La réponse positive l’emporte, même si certains observateurs croient dur comme fer que le chef de la Transition voit en son chef du gouvernement un rôle de carapace de soutien et d’adhésion populaire. Et la manifestation du vendredi dernier a révélé que le locataire de la primature est encore considéré comme la déposition de la nouvelle conscience malienne, prête à réaffirmer sa souveraineté envers et contre tous ! Sauf que le Mali fait face à de nombreux défis et pourrait rencontrer d’énormes difficultés à s’affranchir dans le contexte actuel. Comment le pays si enclavé pourrait-il s’autonomiser de l’influente CEDEAO ? Surtout que les autres organisations internationales multilatérales s’alignent, les yeux fermés, sur la position d’Abuja ! Quid des aides budgétaires et des contraintes du commerce avec les pays partenaires ? Dr Choguel Maïga semble se situer dans une logique d’indépendance, dont le pays n’a pas tous les ressorts. Il n’hésite pas aussi à se mettre à dos des forces sociopolitiques intérieures. Ses partisans du M5-RFP n’hésitent pas à considérer à qualifier ses adversaires de « traîtres » voire d’apatrides. Ce qui exacerbe les clivages. Le chef du gouvernement de transition apparaît alors comme un chef de parti politique ayant un programme politique, alors qu’il n’a été élu par personne et son passé de fossoyeur de l’ouverture démocratique ne lui rend pas service.

C’est ainsi que de nombreuses voix s’élèvent pour réclamer que, s’il doit y avoir de prolongation de la Transition au-delà de février 2022, cela doit se faire sans le Premier ministre Choguel Maïga. Le chef de l’Etat, Colonel Assimi Goïta acceptera-t-il se séparer de son homme de confiance, qui va facilement au charbon pour lui ? Difficile de l’affirmer.

Mais, dans la logique de la guéguerre qui s’installe, le chef de la Transition pourrait revoir ses convictions. Ceci, dans la mesure où au sein même du mouvement M5-RFP, la cohésion n’est plus la chose la mieux partagée, étant donné que tous les leaders ne partagent pas la méthode Choguel.

L’on cite Modibo Sidibé des FARE Anka Wuli, Me Mountaga Tall du CNID Faso Yiriwaa Ton, Konimba Sidibé et d’autres personnalités qui pourraient apparaître plus conciliant et être en mesure de mieux rassembler les Maliens pour parvenir à des élections acceptables sanctionnant la fin de cette transition. En cas de pressions et de sollicitations multiples, il n’est pas exclu que le chef de l’Etat en vienne à réajuster son gouvernement pour sortir par la grande porte. Dans ce cas, Choguel Kokalla Maïga pourrait alors devenir un agneau sacrificiel. Sur l’autel de l’apaisement et du consensus politique dans un pays en proie à de multiples défis et où nul n’est indispensable.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. “Comment le pays si enclavé pourrait-il s’autonomiser de l’influente CEDEAO ?”
    EN PASSANT PAR LA GUINEE CONAKRY N’HESITERAIT PAS A PRENDRE LA PLACE D’ABIDJAN OU DAKAR.
    QUAND A ETRE “prête à réaffirmer sa souveraineté envers et contre tous” ….face AUX aides budgétaires et des contraintes du commerce avec les pays partenaires, CELA NE CAUSERA PROBLEME QUE SI LES AUTORITES NE DONNENT L’EXEMPLE.
    SI L’ON COMMENCE A SERRER TRES FORT LA CEINTURE EN HAUT, LE BAS SUIVRA AUTOMATIQUEMENT. LES BAMAKOIS EN PRENDRAIENT PEUT ETRE POUR LEUR “BIERRE”, SINON LE RESTE DU PAYS EST ACCOUTUMEE A LA GALERE. EN DONNANT L’EXEMPLE ET AVEC DE LA PEDAGOGIE, LE MALI PEUT BIEN S’EN SORTIR.
    NOUS DEVONS AVOIR CE MAXIME EN TETE: IL N’Y A “JAMAIS DE GAIN SANS PEINE”.

  2. For the Duo, only the sky is the limit.They have their own Plan.

    Pourquoi: Assimi Goïta se rêve en un Jery Rawlings.🇲🇱👨🏻‍🎨😎💵🏠🏎🔫

  3. Le Colonel Président Assimi GOITA à intérêt s’il veut sortir par la grande porte de l’histoire , de continuer avec le Dr Choguel K MAIGA. Nous savons dans quelle condition , cet homme a été nommé comme Premier Ministre, chargé de rectifier la transition . Aujourd’hui ce qui est une réalité. Dr Choguel K MAIGA à ouvert plusieurs chantiers allant dans le sens de la refondation du Mali nouveau . C’est vrai qu’au sein du M5 FRP, il y’a des hommes et femmes patriotes comme le Dr Choguel K MAIGA, mais il est le seul capable de tenir tête à tête à la France et à la fameuse communauté internationale. Si jamais le Colonel Président Assimi GOITA, se débarrassait de cet homme exceptionnel, le Mali sera dans la case de départ.

    • LE MALI A BESOIN D’UN PM SAGE QUI SAIT COMMENT PRESERVER LES INTERETS SUPERIEURS DE NOTRE FASO! CHOGUEL N’EST PAS CE PM! VOUS VOUS TROMPEZ LOURDEMENT SI VOUS PENSEZ QUE VOUS POUVEZ CONTINUER A’ DEFIER LE MONDE ET PRENDRE NOTRE VAILLANT PEUPLE MALIEN EN OTAGE! DANS QUELQUES SEMAINES CHOGUEL ET ASSIMI RETOURNERONT A’ LEUR VIE PRIVE’E LOIN DE LA POLITIQUE DE NOTRE FASO!!!

  4. Malian are so use to having leadership that lead us to psychological slavery of having leaders that ass kiss foreigners plus their religions then lead us astray from our best interest that when they get leaders working to break chains of psychological slavery they give ear to nonsense of those who want to be leaders that are ass kissers of foreigners . We need keep in mind people of world including those in Africa plus Mali are either in partnership with us or they are against us . Those against us work as best they able to remove our leaders that work to forever break chains of psychological slavery that cause insecurity, misery plus poverty . We do not need anymore like them .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here