Prévention des risques professionnels: l’Afrique 2% des emplois et 18% des accidents de travail dans le monde

0

L’Institut national de Prévoyance Sociale (INPS) a célébré la 23e Journée africaine de la Prévention des risques professionnels et la 17e journée mondiale de la Sécurité et la Santé au travail. C’était, ce 30 avril, à l’hôtel de l’Amitié, sous thème central: «construire les bases d’une prévention durable en milieu de travail en Afrique: un défi pour tous».

«La fonction sécurité au travail: rôle et importance en entreprise». C’est le sous-thème développé, avec le thème central, par des panels au cours de la journée de célébration. Dans son mot de bienvenue, Seydou Siaka Diarra, Directeur Général Adjoint de l’INPS a attiré l’attention sur la dangerosité du travail en entreprise avec les risques immenses encourus. A l’échelle mondiale, rapporte le DGA de l’INPS, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) révèle que près d’un accident du travail mortel sur cinq (18%) a lieu en Afrique pendant que le continent ne représente que 2% des emplois dans le monde.

Aussi, indique Seydou Siaka Diarra, la probabilité d’être victime d’un risque professionnel en Afrique demeure 3 à 5 fois supérieure qu’en Europe. «Ces données montrent à quel point les conditions de travail demeurent préoccupantes pour les pays africains en général et notre pays en particulier», affirme l’adjoint au patron de l’INPS. Des propos confirmés par Fassoun Coulibaly, Directeur national du Travail et Parrain de la 23e Journée africaine de la Prévention des risques professionnels et la 17e journée mondiale de la Sécurité et la Santé au travail.

La Journée africaine de la Prévention des risques professionnels a été lancée à Bamako, en avril 1997. Il s’agit de porter un message de sensibilisation à ceux qui se portent encore mieux, car «prévenir vaut mieux que guérir». Dans le monde alarme, le directeur national du Travail, 2,78 millions de travailleurs perdent la vie du fait d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Au Mali, rapporte la direction nationale du travail, 413 accidents de travail ont été enregistrés en 2018, dont 11 cas mortels.La célébration de cette journée, affirme le parrain, est l’occasion de rendre hommage aux nombreuses victimes d’accidents de travail et de maladies professionnelles.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here