Cheick Soufi Bilal Diallo a propos de l’islam radical : “La vision erronée de l’islam enregistre des nombreux adhérents”

0

La Communauté musulmane des soufis du Mali (CMS-Mali), par la voix de son guide spirituel, Cheick Soufi Bilal Diallo, s’engage contre l’extrémisme et invite les fidèles musulmans à s’approprier les principes de l’islam. L’annonce a été faite vendredi dernier, à Djicoroni-Para, lors du lancement des festivités du Maouloud 2015, en présence de plusieurs personnalités.

 

Placé sous le signe du soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité, les activités de l’édition 2015 du festival de Maouloud de la Communauté musulmane des soufis du Mali, lancées vendredi, se dérouleront du 23 au 30 janvier au stade Omnisports de Bamako.

Durant 7 jours, la communauté musulmane en général et surtout les disciples du soufisme mettront à profit les compétitions sportives, les kermesses, les conférences-débats pour sensibiliser les fidèles musulmans sur les principes de l’islam. Un vrai Maouloud thématique annoncé la commission d’organisation pour sonner la résistance contre l’extrémisme qui, malheureusement, enregistre de nos jours les adhérents de plus en plus nombreux.

Le président de la commission d’organisation, Mamadou Diadié Barry, a dit que le Festival MaouloudNabawi 2015 Bisse est célébré par la Communauté musulmane des soufis pour prier à la paix et la cohésion sociale. Il s’agit d’une tradition pour commémorer la naissance du saint prophète de l’Islam.

S’agissant du thème, soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité, le guide spirituel de la Communauté musulmane des Soufis du Mali (CMS-Mali), Cheick Soufi Bilal, a fait savoir que le soufisme dans le contexte actuel dominé par les crises de croissance et des radicalisations religieuses génère notre époque d’abondance économique et de misère morales.

“La vision erronée de l’islam enregistre malheureusement des nombreux adhérents. Mais, les courants soufis demeurent une arme efficace des restaurations ou du maintien de paix et de stabilité. Nous prenons témoin de battre un monde où tous les fils d’Adam vivent en harmonie, à travers les principes de l’islam”.

“C’est autour des valeurs de la paix et de la cohésion que la religion à un sens. Et elle devient la vision du prophète (PSL). Il était un homme très tolérant. Le soufisme est un courant qui vise à atteindre ses objectifs, en neutralisant le moi pour que vive le soi”, a rappelé Soufi Bilal.

Bréhima Sogoba

 

PARTAGER