Le nouveau bureau du HCIM à Koulouba : IBK favorable aux doléances des Religieux

0

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta s’est montré favorable aux doléances du Haut Conseil Islamique du Mali portant sur la dotation d’un nouveau siège, l’établissement d’une carte professionnelle pour chaque imam au Mali, le parcours diligenté du territoire national pour la paix, la réconciliation et le rassemblement de tous les Musulmans.

 

Le Président de la République, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu en audience, dans l’après-midi du lundi 27 mai 2019, le nouveau Bureau du Haut Conseil Islamique du Mali dirigé par son nouveau Président Cheick Cherif Ousmane Madani Haïdara. L’objet de cette rencontre était la présentation officielle au Président de la République du nouveau Bureau du Haut Conseil Islamique du Mali issu du 3e  congrès ordinaire de l’organisation islamique nationale, les 21 et 22 avril 2019, tenu dans un climat de paix et de consensus. Ce nouveau Bureau élu pour 5 ans est composé de 111 membres. L’ouverture solennelle des travaux de son 3e congrès dont le thème était « La réconciliation pour la paix » a été présidée par le Chef de l’Etat. Le Haut Conseil Islamique du Mali est aujourd’hui âgé de 17 ans.

A l’issue de l’audience , le Président de la République qui avait plaidé pour un Mali de complémentarité et d’unité dans la diversité pour l’ensemble national, lors de l’ouverture du 3e congrès, a félicité le nouveau Bureau pour la confiance placée en eux par leurs coreligionnaires dans un esprit consensuel et un climat apaisé et rassembleur.

IBK a également félicité le bureau sortant pour ses efforts dans la construction du Pays. « Tout le bonheur de recevoir ce Bureau. Un échange de civilité mais surtout un constat heureux. Le congrès du Haut Conseil Islamique du Mali s’est tenu dans des conditions vraiment remarquables dont il faut féliciter le bureau sortant et le bureau entrant et tous les congressistes. Ils ont tenu leur congrès dans une allégresse religieuse, porteuse pour le Mali. Un congrès où tout s’est passé de manière consensuelle pour aboutir au bureau qui nous est présenté ici aujourd’hui est un bonheur », a dit le Président IBK.

Le Président de la République, ayant perçu la délicatesse de la mission du nouveau Bureau, a également souhaité « que ces vœux s’accompagnent de l’action gouvernementale, pour que ce pays en convivialité, ce pays qui ne connaît pas les divisions religieuses, qui ne connaît pas les ségrégations religieuses , qui ne connaît pas des querelles de clochers , ce pays redevienne ce pays d’antan , un Mali où il fait bon vivre , un Mali de convivialité , un Mali de vivre ensemble, harmonieux et conformément à ce qu’est l’islam, une religion de paix et de sérénité» .

En réponse aux doléances du Haut Conseil Islamique du Mali relatées par son Président (l’obtention d’un nouveau siège, l’établissement d’une carte professionnelle pour chaque imam au Mali, le parcours diligenté du territoire national pour la paix, la réconciliation nationale et le rassemblement de tous les musulmans), le Chef de l’Etat a rassuré le Haut Conseil Islamique du Mali et dit avoir prêté une oreille attentive à ces doléances qui sont d’ailleurs légitimes.

Dans sa prise de parole le Président élu du HCI Cheikh Ousmane Madani Haïdara avant d’étaler ses doléances au Chef de l’Etat a remercié IBK pour sa présence remarquée à l’ouverture des travaux du congrès et son appui personnel dans la prise en charge des frais d’organisation du Congrès.

La cérémonie a été marquée par des prières et des bénédictions pour la paix et la réconciliation dans un Mali apaisé pour son développement socio-économique.

Cyril ADOHOUN avec CCRPPR

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here