Nerekoro et Koumi: l’Urd offre 2 châteaux d’eau aux villageois pour 140 millions de fcfa

0

A Nèrèkoro et Koumi, deux villages de la commune urbaine de Kolokani, en deuxième région, les problèmes d’eau potable que connaissaient les populations de ces localités ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Depuis le samedi 23 janvier 2016, les villageois ont accès à l’eau potable grâce à un système d’adduction financé par l’URD, principal parti de l’opposition malienne. Les cérémonies de remise  des ouvrages ont été présidées par l’épouse du donateur, madame Cissé Aichata Traoré, en présence de Modibo Traoré, 1er adjoint du maire de Kolokani;  de Gouagnon Coulibaly,  membre du Bureau Politique National de l’URD, et  de plusieurs responsables du parti.

 

Un investissement de 140 millions de FCFA

Chacun des deux ouvrages a coûté 70  millions de FCFA; l’investissement total atteint donc 140 millions. Chaque ouvrage est composé d’un château d’eau d’une capacité de 15.000 litres qui alimente 5 bornes- fontaines dotées de 2  robinets chacune. A Nèrèkoro aussi bien qu’à Koumi, les bénéficiaires par la voix du chef  de village, se sont dits comblés de bonheur. Propos réjouis du chef de village de Nèrèkoro: “Un nouveau soleil vient de se lever dans mon village; ce nouveau soleil n’est autre que la santé. Les maladies liées à l’eau constituent, dans notre village, la 2ème cause de consultations médicales après le paludisme. Avec les sources d’eau potable que vient de nous offrir l’URD, notre calvaire ne sera plus qu’un mauvais souvenir”. Les femmes, premières bénéficiaires de l’eau potable, sont sorties en masse dans les deux villages afin de dire merci à la délégation de l’URD pour ce cadeau qui leur enlève une grosse épine du pied. Selon ces vaillantes paysanes, pendant la période des chaleurs, tous les puits tarissent et l’eau devient une denrée rare. Elles ont, par ailleurs, souhaité que le parti aménage des périmètres maraîchers pour leur permettre de mener à bien leurs travaux de jardinage.

Quant à madame Cissé Aichata Traoré, elle dira, après la remise des ouvrages, que le cadeau entre dans la cadre de la responsabilité sociale du parti URD. “L’eau, c’est la vie ! Et la vie est un bonheur partagé.Ce bonheur, je le partage avec ces populations”, lance-t-elle. S’adressant aux femmes présentes, elle leur demande de  faire bon usage des ouvrages construits. En ce qui concerne les autres doléances des villageoises, notamment l’absence de réseau Orange ou Malitel dans la zone, elle a promis de les transmettre à qui de droit.Il faut noter que les ouvrages ont été édifiés, en trois mois, par la Sahélienne de l’Energie, de l’Eau et du Bâtiments (SEEBA).

 

 

Abdoulaye Guindo  

PARTAGER