Nerekoro et Koumi: l’Urd offre 2 châteaux d’eau aux villageois pour 140 millions de fcfa

0

A Nèrèkoro et Koumi, deux villages de la commune urbaine de Kolokani, en deuxième rĂ©gion, les problèmes d’eau potable que connaissaient les populations de ces localitĂ©s ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Depuis le samedi 23 janvier 2016, les villageois ont accès Ă  l’eau potable grâce Ă  un système d’adduction financĂ© par l’URD, principal parti de l’opposition malienne. Les cĂ©rĂ©monies de remise  des ouvrages ont Ă©tĂ© prĂ©sidĂ©es par l’Ă©pouse du donateur, madame CissĂ© Aichata TraorĂ©, en prĂ©sence de Modibo TraorĂ©, 1er adjoint du maire de Kolokani;  de Gouagnon Coulibaly,  membre du Bureau Politique National de l’URD, et  de plusieurs responsables du parti.

 

Un investissement de 140 millions de FCFA

Chacun des deux ouvrages a coĂ»tĂ© 70  millions de FCFA; l’investissement total atteint donc 140 millions. Chaque ouvrage est composĂ© d’un château d’eau d’une capacitĂ© de 15.000 litres qui alimente 5 bornes- fontaines dotĂ©es de 2  robinets chacune. A Nèrèkoro aussi bien qu’Ă  Koumi, les bĂ©nĂ©ficiaires par la voix du chef  de village, se sont dits comblĂ©s de bonheur. Propos rĂ©jouis du chef de village de Nèrèkoro: “Un nouveau soleil vient de se lever dans mon village; ce nouveau soleil n’est autre que la santĂ©. Les maladies liĂ©es Ă  l’eau constituent, dans notre village, la 2ème cause de consultations mĂ©dicales après le paludisme. Avec les sources d’eau potable que vient de nous offrir l’URD, notre calvaire ne sera plus qu’un mauvais souvenir”. Les femmes, premières bĂ©nĂ©ficiaires de l’eau potable, sont sorties en masse dans les deux villages afin de dire merci Ă  la dĂ©lĂ©gation de l’URD pour ce cadeau qui leur enlève une grosse Ă©pine du pied. Selon ces vaillantes paysanes, pendant la pĂ©riode des chaleurs, tous les puits tarissent et l’eau devient une denrĂ©e rare. Elles ont, par ailleurs, souhaitĂ© que le parti amĂ©nage des pĂ©rimètres maraĂ®chers pour leur permettre de mener Ă  bien leurs travaux de jardinage.

Quant Ă  madame CissĂ© Aichata TraorĂ©, elle dira, après la remise des ouvrages, que le cadeau entre dans la cadre de la responsabilitĂ© sociale du parti URD. “L’eau, c’est la vie ! Et la vie est un bonheur partagĂ©.Ce bonheur, je le partage avec ces populations”, lance-t-elle. S’adressant aux femmes prĂ©sentes, elle leur demande de  faire bon usage des ouvrages construits. En ce qui concerne les autres dolĂ©ances des villageoises, notamment l’absence de rĂ©seau Orange ou Malitel dans la zone, elle a promis de les transmettre Ă  qui de droit.Il faut noter que les ouvrages ont Ă©tĂ© Ă©difiĂ©s, en trois mois, par la SahĂ©lienne de l’Energie, de l’Eau et du Bâtiments (SEEBA).

 

 

Abdoulaye Guindo  

PARTAGER