Ramadan : Le ministre de la Santé rompt le jeûne avec ses collaborateurs

1
Le ministre Samba Sow a organisé une rupture de jeûne accompagnée de prières et des bénédictions

Pour raffermir la cohésion au sein du ministère de la Santé,  et la paix dans notre pays, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Ousmane Sow, a invité ce mardi l’ensemble de ses collaborateurs et la presse à une cérémonie de rupture du jeûne. C’était au Cnam, l’ex-Institut Marchoux à Djicoroni-Para.

 L’objectif de cette rupture collective de jeûne est de permettre aux différents cadres de la santé de se côtoyer et de se connaitre. Elle a noté la présence de plusieurs personnalités du secteur de la santé, notamment le représentant de l’OMS, les membres du cabinet, les chefs des services rattachés, les représentants des différents syndicats de la santé, le représentant de la Fénascom et des différents ordres de la santé sans oublier les anciens travailleurs de la santé et la presse.

Pour le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Ousmane Sow, cette rupture collective de jeûne s’inscrit dans la dynamique des recommandations des plus hautes autorités d’instaurer la paix et de rétablir le vivre ensemble à travers l’apaisement du climat social.

A travers cette initiative, le nouveau ministre de la Santé confirme son caractère  rassembleur qui lui a permis de mettre fin, dès les premières heures de sa nomination, à la crise qui a cahoté le secteur de la santé ; à savoir : la grève illimitée des travailleurs de la santé intervenue entre le mois de mars et avril. Il a déploré les désastres qui ont émaillé ce mouvement. Il a assuré que tout sera mis en œuvre pour éviter une telle situation dans le secteur de la santé.

Le ministre a souhaité enfin que cette initiative soit pérennisée non seulement au ministère mais aussi dans les autres services rattachés au département. Les collaborateurs du ministre et ses partenaires ont salué ce geste rassembleur, une première dans le secteur de la santé.

O.D.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Du Folklore…….
    L’argent du contribuable pour festoyer.

    Maliens réveillez vous.

Comments are closed.