Souveraineté retrouvée au Mali : Des Maliens s’expriment

0

Le Mali dorénavant commémore le 14 janvier comme la journée de la souveraineté retrouvée. Cette date fatidique rappelle de la grande manifestation tenue au boulevard de l’indépendance par les autorités de la transition contre les sanctions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Economique Monétaires Ouest Africaine (UEMOA). C’était un vendredi dont le premier ministre, certains ministres et directeurs des structures étaient tous habillés en tenue militaire pour soutenir les militaires qui sont au pouvoir. Des compatriotes ont réagi sur la célébration de la journée de la souveraineté retrouvée au Mali.

Le 14 janvier demeure dans les annales du Mali. Maliennes et Maliens étaient tous unis comme un seul homme pour contester les sanctions infligées par la CEDEAO et l’UEMOA. Sur la question, Soumaila Traoré résidant à sébénicoro souligne que  c’est une date inoubliable  pour les Maliens. ‘’ Oui le Mali est  souverain  sur le plan politique bien vrai que c’est une souveraineté avec douleur, les dirigeants  assument économiquement même si on vit difficilement on ne se plaint pas’’, a laissé entendre l’habitant de la commune IV. Pour lui ce n’était vraiment pas la peine de chômer  puisque c’est une souveraineté qui n’est pas totalement acquise, c’est une date historique donc on pouvait faire des animations (radio, télé, affiches…) pour le rappel. Pour lui,  la souveraineté retrouvée peut être définie comme une indépendance sur le plan économique, politique, culturel et social.

Contrairement Amadou Kanté estime que le Mali n’est pas totalement souverain. ‘’ On tend vers la souveraineté mais pour le moment, elle n’est pas à notre portée bien vrai que notre  pays s’est débarrassé de certains pays comme la France sur des plans (militaires)’’, a-t-il ajouté et continue que le Mali ait renforcé  des relations avec la Russie. M. Kanté signale qu’actuellement c’est une perte de temps, le Président peut sortir faire un discours pour rappeler les Maliens. Toujours selon lui, la souveraineté est l’indépendance d’un pays, que cet Etat arrive à créer des liens avec d’autres Etats.

Alou Badra Diarra, étudiant de son état, a martelé que cette date a vraiment marqué la vie des Maliens mais avec  l’arrivée du président de la transition, on a eu la paix du cœur. ‘’Avec la rentrée de l’armée  française, nous avons eu notre souveraineté en main donc c’est la liberté totale en choisissant nos partenaires’’, a dit l’étudiant résidant à sébénicoro.

Dans la même direction, un internaute a laissé entendre que le Mali n’est pas souverain qu’on tend vers la souveraineté parce qu’économiquement on n’a pas notre propre argent, notre économie dépend de la France.’’ En plus de ça, on ne peut pas parler de souveraineté retrouvée tant que l’Etat ne contrôle pas la moitié de son territoire’’, a-t-il mentionné l’internaute. Pour lui 14janvier ne doit pas être chômé, il faut qu’on travaille pour se développer en plus de ça le Mali a beaucoup de jours fériés, ce n’est vraiment pas la peine. Il ajoute que la souveraineté est l’indépendance d’un Etat.

A titre de rappel,  pour le gouvernement, cette journée vise à renforcer le sentiment patriotique, célébrer le drapeau national, saluer le courage, la détermination et la résilience du peuple malien.

Nonkon Bagayoko Stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here