Tabaski : les moutons se vendent à un prix exorbitant

1

Fête de TabaskiA quelques jours de la fête de Tabaski communément appelé   fête des moutons, la ville de Bamako vibre déjà au rythme de la fête. Tout comme ces dernières années, les moutons ne semblent pas être à bon prix cette année et pour cause, la crise, qui a affecté tous les domaines économiques de notre pays dont la filière du bétail. Pour avoir  une idée sur les réseaux de ravitaillement et du prix des moutons, notre reporter a fait un tour  au parc de Niamana.

En effet, cette année comme les années précédentes,  les moutons se vendent à un prix d’or pour les consommateurs qui se plaignent du prix trop élevé et cela, malgré l’abondance                                                                                                 des moutons sur le marché. Si les consommateurs se plaignent de cette hausse de prix, les vendeurs eux  aussi se plaignent de la cherté de l’aliment bétail qui se fixe à 4000fcfa le sac de son, 10000fcfa pour le tourteau, et 500f le sac d’herbe. A ceux-ci, s’ajoute le coût élevé du transport (3000fcfa par tête). Certains vendeurs affirment aussi que les taxes versées à la mairie ainsi que l’eau pour abreuver les animaux influent beaucoup le  prix de vente, sans oublier les tracasseries  des  agents routiers. Le gouvernement doit prendre des précautions et des mesures afin de barrer la route aux spéculateurs.

Aminata Cisse, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. mensonge… 🙁 rares sont ces moutons qui ont goutté à un grain d’aliment bétail, ils sont presque tous (en dehors de ceux d’embouches) passé par le régime : foin (ou herbe)-sel-eau…c’est du férédjougou oui….

    aahh ces marchants de moutons, waridén, gnangowdén ninou, aw tè sabari ?

    Moi j’ai acheté un beau bouc…à très bon prix hein…d’ailleurs sa viande est meilleure à celle du mouton… :mrgreen:

    Sambè, sambè à tous… 😉

Comments are closed.