Transition : Des désaccords s’exacerbent

4

Face à un mécontentement social réel, un front social traversé par des courants de convection, un leader religieux (Imam Mahmoud Dicko et ses sympathisants) prêt à inciter le peuple à « prendre ses responsabilités », les autorités de la Transition ont tout intérêt à écouter la grogne montante de nombreux acteurs politiques, dont le M5-RFP.
Les responsables politiques les plus en colère sont les leaders du mouvement qui a orchestré la chute du président IBK. Le mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) vient de rugir avec un Non répétitif. Le mouvement « dit NON et agira en conséquence pour mettre un terme à la perpétuation des pratiques que le peuple malien, sous sa houlette, a combattu au prix du sang des martyrs tombés sous les balles assassines du régime déchu. A cet égard, au-delà des annonces futiles du pouvoir militaire, le M5-RFP réaffirme sa ferme détermination à obtenir justice et réparation pour eux. Le M5-RFP dit NON aux velléités de quelques hauts gradés des Forces de Défense et de Sécurité qui ont usurpé la victoire du peuple, de troquer le treillis militaire contre le costume ou le boubou civil et de délaisser les théâtres des opérations pour s’embourber dans les jeux et intrigues à Bamako et ailleurs », martelait dimanche dernier Me Mohamed Aly Bathily, l’un de ses bons orateurs.
Assises de la refondation ?
Et la déclaration lue de poursuivre sur un ton de menace : « Le M5-RFP dit NON à la marche d’une transition sans boussole ni repère, ne sachant où aller ni que faire et prône la tenue sans délai, des Assises nationales de la Refondation pour arrêter le pilotage à vue, les multiples dérives et surtout pour fixer un cap à l’action publique. Le M5-RFP dit NON aux manœuvres en cours pour faire des élections à venir une cession du pouvoir à un homme choisi par la junte pour perpétuer son pouvoir et s’assurer d’une immunité. La transition en général, et le processus électoral en particulier, ne peuvent continuer à être l’affaire d’une junte militaire qui a décidé de faire main-basse sur tout le Mali : les institutions, l’administration, l’économie, les élections. Le M5-RFP dit NON aux injustices qui se perpétuent, aux arrestations extrajudiciaires, aux atteintes aux libertés d’expression, de la presse, de manifester et aussi aux démolitions sélectives d’habitations sans le moindre respect des règles procédurales et de la dignité humaine dans le mépris total des missions et des priorités assignées à la Transition ». Comme pour dire que Dr Choguel Kokalla Maïga, Me Mountaga Tall, Modibo Sidibé, Me Demba Traoré et les autres sont très en colère et ne se feraient pas prier pour démontrer leur capacité de nuisance. Sauf que celle-ci risque de retarder davantage le pays dans ses efforts pour se relever du marasme socio-économique. Surtout les leaders du mouvement semblent prendre un engagement en se référant à la grandeur du peuple. Un discours qui peut être sensible. « Nous le ferons pour nos Martyrs, nous le ferons pour notre Peuple, nous le ferons pour la grandeur de notre Pays. Le meeting d’aujourd’hui n’est que le premier jalon de l’entreprise de rectification de la Transition que nous entamons. Et que nous conduirons ensemble à terme. Inch’Allah ! », annoncent les caciques du mouvement des tombeurs d’IBK.
En outre, par rapport à l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le président de la Transition, Bah N’Daw donne des « gages » pour la mise en œuvre diligente et accélérée ; alors que le Premier ministre Moctar Ouane tient à sa relecture d’abord. Une divergence d’appréciation qui fait désordre.
Ailleurs, l’on signale des désaccords et des sentiments de colère refoulés. Quand le Premier ministre annonce qu’il faut oublier, pour les prochaines élections, la création d’un organe unique de gestion du processus, évoquant le manque de temps, cela suscite des remous et des déceptions. Sans compter la grogne des travailleurs de plusieurs secteurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les autorités de la Transition ont du pain sur la planche.

Bruno D SEGBEDJI

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. This condition is best dealt with In Kind. Where it is orderly plus timely plus follow due procedures it should receive like treatment but if it become unruly plus lawless it should be held too strictest legal plus security management.
    To put some important facts that should not be ignored in their proper context is to set forth following. People protested for lengthy period of time plus took actions that led Mali at war unable to manage normal day to day governing affairs. I feared there was going to be hundreds if not thousands of murders. Protests caused greater focus on massive plus crippling corruption committed by government officials without regard for nation need to win war as soon as possible. Sure sign government massive corruption had made people somewhat insane. Corruption was so enjoyed by punk Karim Keita that he took Saudi approach to dealing with protesters. That approach is to first take violent plus murderous police action against protesters. If that initially fail continue those murderous actions at each protest. Thereafter imprison or/ plus murder leaders of protests unto protesters grow exhausted from deaths of many many protesters plus imprisonment or/ plus murders of their leaders without any change in cause they protest about . Often protesters cease protesting after that treatment combine with deprivation of withal for comfortable living. Leaders of protests have comfortable living but sought luxurious living. However Malian military became most decisive factor in causing IBK resignation by gathering officials, plus holding them in custody thus preventing many more murders punk Karim Keita likely ordered. Truth is had military not acted many politicians would have surrendered to Karim Keita murderous ways plus convinced protesters to cease protesting government corruption plus incompetence so that those protest leaders may negotiate better conditions. Truth is protest leaders would have negotiated bribes for themselves for leading protesters astray plus ending protests.
    Now politicians who were leaders during protests that had dreams of unchecked power plus carrying out of massive corruption realize government is not moving down passage that would give them power plus provide unchecked corruption for them. They seek to revive protests to carry out actions that will fulfill their desires for power plus corruption. Key to seeing their evil mind set is none speak of winning war as top priority as if war against terrorists will go away on its on. Proof mind of corrupt at heart become stupid when their dream of fulfilling corrupt desires seem impossible.
    Under Vice President Goita Mali is better prepared for illegal protests having rubber bullets plus other non lethal equipment but this do not mean serious injury or death will not occur at protests. Greatest tool is intelligence that lead to arrest of those promoting illegal protests even if they be clergy. This humane method of managing illegal protests by far exceed murderous Saudi method Karim Keita applied.
    Where do we go from here Mali? Wherever let us not be stupid.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. tous ces politiciens doivent attendre la fin de la transition pour se presenter aux elections.
    les militaires doivent rester sereins, et ferment contre dicko, bouille et ce qui reste du m5.
    ils doivent supprimer toutes les marches pendant cette transition.

  3. Il faut calmer le jeu et partager le pouvoir de maniere equitable!
    “LE POUVOIR CORROMPT ET LE POUVOIR ABSOLU COMPT ABSOLUMENT.”
    Les jeunes militaires de Kati doivent revoir tout ce qu’ils sont entrain de faire a’ part leur rapprochement avec Paris!
    PERSONNE N’A BESOIN D’UN AUTRE COUP D’ETAT DANS UN PAYS QUI TRAVERSE DEJA UNE CRISE PROFONDE!
    La question du nord prendra du temps pour etre resolue. Ne vous pressez pas!!!! LAISSEZ CES GENS FAIRE CE QU’ILS VEULENT DANS LEUR REGION. TOT OU TARD ILS REVIENDRONT A’ LA RAISON SUR PRESSION DES HABITANTS DU NORD EUX MEME!!!!
    POURQUOI AW BE’ GUINI GUINI OUKO?
    RICHESSE????? IL N Y A RIEN SOUS LES DUNES!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here