Un grand ouf de soulagement au ministère du développement rural : Le Ségal Lassine Dembélé renvoyé

1

Le ministère du Développement rural a désormais un nouveau secrétaire général. Il s’appelle Daniel Siméon Kéléma, ingénieur d’agriculture et du génie rural, nommé par le conseil des ministres du mercredi 8 septembre 2021. Le nouveau promu est un grand commis de l’Etat et un bourreau du travail. Il signe d’ailleurs son retour aux affaires après avoir été secrétaire général sous plusieurs ministres de l’Agriculture ces quinze dernières années. Egalement ancien directeur national de l’agriculture, il s’agira, pour cet ingénieur rompu aux arcanes du monde rural, d’aider le ministre Modibo Kéïta à atteindre les objectifs à lui assignés à la tête de ce département stratégique par les plus hautes autorités de la Transition.

Respecté par ses pairs et les acteurs du monde rural pour son intégrité et son amour du travail bien fait, Daniel Siméon Kéléma est en terrain connu. Il remplace Lassine Dembélé, presqu’à son antipode. Longtemps décrié par l’ensemble du personnel du département, le conseil des ministres vient de faire justice aux détracteurs de M. Dembélé. A juste raison d’ailleurs.

Dans notre précédente édition, nous dénoncions en effet le comportement peu orthodoxe de ce cadre, qui faisait de la rétention des dossiers du ministère, l’empêchant de travailler sereinement pour l’atteinte de ses objectifs.Entre peaux de banane glissées à sa hiérarchie et accointances avec la camarilla des opérateurs économiques des intrants agricoles et des engrais, il avait fini par exaspérer plus d’un au département.

C’est donc avec beaucoup de joie que des cadres ont appris son départ ce mercredi à l’issue du conseil des ministres. C’était quasiment la fête hier au ministère. Beaucoup de gens se demandaient comment le ministre Modibo Kéïta a pu finalement se débarrasser de l’homme, tant son départ était réclamé, mais tardait à se réaliser.

                                                                                                                                           

    El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Fils de famille pauvre qui a fait tout cycle à katibougou sans même un simple vélo. Aucun respect pour les cadres. Au début il était bien..Il travaille avec ses conseillers. Mais vers la fin un silence absolu. Homme et seul à tout faire et à faire tout. Et finalement tout est bloqué. Depuis son arrivée aucun document de l Agriculture au conseil des ministres. Même les appels à candidature des projets existants se font à clos. Il informe ses proche et constitue leur dossier. Affaire du choix des fournisseurs d engrais 2010..2020 un grand cafouillage .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here