Affaire de la fédération malienne de cyclisme : 22 fédérations sportives rétablissent la vérité et mettent les points sur les “i” Et elles louent l’exemplarité d’Habib Sissoko et lui réitèrent leur confiance

0

Dans l’affaire de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), 22 fédérations rompent le silence, rétablissent la vérité et mettent les points sur les “i”. Elles défendent la légalité et la légitimité du bureau en place. Elles ne tarissent pas d’éloges à l’endroit du président du Comité national olympique et sportif (Cnosm) décrit comme une personnalité probe, courtoise, généreuse et pleine d’abnégation.

Dans un document intitulé : “Mise au point” dont nous disposons copie, 22 fédérations nationales sportives s’insurgent contre le traitement du dossier de la Fédération malienne de cyclisme (FMC) et dénoncent “le traitement d’une question de droit sportif par la ruse et des mécanismes aux antipodes de l’esprit sportif”. Ce document a été officiellement remis à Tidiane Médian Niambélé, Directeur de cabinet président du CNOSM, par le porte-parole des fédérations, le Commandant Adama Mariko, président de la Fédération Malienne de Karaté. C’était avant-hier mercredi 7 juin au siège du Cnosm en présence des représentants des fédérations sportives nationales désignés pour la circonstance.

Tout en regrettant que le mensonge “est servi avec la conscience claire de tromper”, les fédérations nationales sportives affirment qu’aucune incitation ne saurait fragiliser leur construction bâtie aujourd’hui autour du Comité national olympique et sportif.

Choquées par les propos offensants tenus contre le Cnosm et le ministre des Sports, lesdites fédérations ont indiqué suivre de près l’évolution du dossier de la Fédération malienne de cyclisme avec la crise qui y prévaut du fait d’un homme solitaire, mû par l’obsession de demeurer président. C’est pourquoi, elles déplorent la judiciarisation d’un litige qui pouvait simplement connaître son dénouement heureux au niveau de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosm, l’organe habilité à favoriser la résolution des litiges au sein des fédérations sportives.

Pour les signataires de la “Mise au point”, leur démarche ne vise que la création d’un espace de solidarité, garant de la stabilité et du développement des associations sportives nationales. Le contrat le plus honnête que nous pouvons conclure avec nous-mêmes demeure le respect des décisions des assemblées générales de nos associations et celui des dispositions statutaires du département des Sports”, mentionne le document.

Par ailleurs, elles saluent la clarté dans la gestion des fonds de sponsoring mis à la disposition du Cnosm pour les fédérations nationales.

“Par l’exemplarité de la gestion du sponsoring, grâce auquel, en plus du comité exécutif du Cnosm, 15 fédérations nationales sportives sont à l’abri, 5 autres cultivent l’espoir pour la réception d’une indemnité de solidarité et 3 fédérations bénéficient d’une écoute soutenue et d’une assistance régulière”.

Ce qui fera dire aux signataires que le Mouvement olympique est doté d’une gouvernance transparente avec le culte du Service national dans l’ADN. “Le quitus des assemblées générales et les audits indépendants portent le témoignage de cette gouvernance lisible de tous”. Et d’ajouter que l’attaque contre le président du Cnosm n’honore pas son auteur.

“L’intégrité morale, la générosité et le don de soi pour la cause du sport font de notre président une personnalité respectée au Mali et dans le monde. La médisance n’entamera en rien sa notoriété”, déclarent les fédérations nationales sportives.

On le voit la crise de la FMC connaît un nouveau rebondissement qui devrait mettre la puce à l’oreille de ceux qui encouragent le président sortant dans ses entreprises désespérées de se maintenir en poste malgré la tenue d’une assemblée générale régulièrement convoquée et qui a abouti au retour d’Amadou Togola aux commandes de la fédération.

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!