Aigles Dames : Naignouma Coulibaly met sa retraite internationale entre parenthèses

0

La meilleure rebondeuse de l’Afrobasket féminin voulait se retirer de la sélection cette année, mais après, elle a décidé de continuer à défendre le drapeau national

Naignouma Coulibaly se souviendra longtemps de cette soirée du 27 août 2017, surtout du standing ovation qu’elle a reçu au moment de la cérémonie de remise des distinctions individuelles de l’Afrobasket.

Quand le chargé de communication de FIBA-Afrique, le Sénégalais, Lamine Badiane annonça que le trophée de meilleure rebondeuse du tournoi a été enlevé par l’intérieure des Aigles Dames, toute la salle Salamatou Maïga se leva pour manifester sa joie et entonner le nom de Naignouma Coulibaly. La joueuse qui ne regarde presque jamais les statistiques sur le site de FIBA-Afrique, sera très surprise de son sacre et mettra du temps à réaliser ce qui se passait autour d’elle.

«Franchement, je suis surprise de ce trophée de meilleure rebondeuse, avouera Naignouma Coulibaly. Je ne regarde jamais le site de FIBA. Pour moi, ce qui importe, c’est le terrain. J’essaie de donner le meilleur de moi-même pour que l’équipe gagne», ajoutera la joueuse de 28 ans.

Pendant la compétition, Naignouma Coulibaly, 1,92m, a pris 77 rebonds. Une prestation de haute volée qui a permis à l’internationale malienne d’intégrer le «5 majeur» de cette 25è édition de l’Afrobasket féminin, Bamako 2017. «Je suis très contente, je remercie mes coéquipières.

C’est un trophée individuel qui récompense un travail collectif. Sans mes co-équipières, je n’aurai certainement pas gagné ce titre», soulignera l’intérieure des Aigles Dames, avant de témoigner sa reconnaissance et sa gratitude aux supporters qui ont supporté l’équipe de bout en bout. «Avant la compétition, nous étions inquiètes, mais dès notre première sortie, nous avons été rassurées par le public. Nous remercions beaucoup les supporters, ils ont été formidables», dira Naignouma Coulibaly. La meilleure rebondeuse de l’Afrobasket voulait se retirer de la sélection, après le rendez-vous de Bamako, mais elle a mis sa retraite internationale entre parenthèses et continuera à défendre les couleurs du drapeau national. «Avant le début de la préparation, je me disais que ce sera probablement mon dernier Afrobasket. Mais aujourd’hui, j’ai changé d’idée. Je serai toujours disponible pour le Mali», a-elle-confié.

L. M. D

Commentaires via Facebook :

PARTAGER