Après ses 4 premiers mois de gestion à la tête de la Fédération Malienne de Basket-ball Harouna B. Maïga juge son bilan très satisfaisant

0

Le président de la Fédération malienne de basketball, Harouna B. Maiga, a profité de la conférence de presse de la Commission nationale d’organisation de l’Afrobasket masculin U18, Bamako 2018, pour faire le bilan de ses quatre mois de gestion à la tête de l’instance dirigeante du basketball malien. Un bilan, qu’il a jugé très satisfaisant.

Il y a quatre mois qu’une nouvelle équipe a été élue pour gérer la Fédération malienne de basketball avec comme président Harouna B. Maïga, un jeune banquier. De l’élection de ce nouveau bureau à nos jours, plusieurs performances ont été enregistrées par les différentes équipes nationales (garçons et filles). C’est justement au sujet de ces performances que le président de la Fédération malienne de basketball a voulu échanger avec les journalistes sur son bilan de 4 mois de gestion.

Selon lui, les quatre mois de gestion de son bureau ont été très bénéfiques pour le basketball malien. “Il y a tout juste quelques semaines que l’équipe nationale masculine des moins de 16 ans vient de se classer 12ème sur 16 équipes participantes au championnat mondial des moins de 16 ans en Argentine. Cette performance de l’équipe est un record que nous avons battu au niveau du continent africain, c’est-à-dire jamais un pays africain n’avait occupé cette place dans un championnat du monde. En plus de cette performance de l’équipe, le trophée du meilleur marqueur de la compétition a été remporté par un de nos joueurs du nom de Siriman Kanouté avec 172 points, en 7 rencontres. Un autre joueur de l’équipe du nom d’Oumar Ballo a remporté le trophée du meilleur rebondeur. Pour le championnat du monde féminin des moins de 16 ans, Biélorussie 2018, la sélection des filles s’est classée 9ème sur 16 équipes. C’est également la toute première fois qu’une équipe africaine se classe parmi les 10 premières équipes de la compétition. Dans cette compétition aussi deux de nos joueuses ont remporté des trophées individuels”, a-t-il détaillé.

Le président de la Fédération malienne de basketball a aussi mentionné que lors des Jeux africains de la jeunesse au mois de juillet dernier, en Algérie, les équipes nationales juniors de la catégorie garçons et filles ont remporté des médailles d’or au niveau du 3 contre 3 de basketball. “Depuis quelques années, le 3 contre 3 est devenu une discipline olympique, c’est pour cela que nous voulons la vulgariser au Mali. Il y a de cela deux ans que nous avons intégré la vulgarisation de cette discipline (3 contre 3) dans notre programme de développement du basketball”, dit-il.

Par rapport aux clubs nationaux, il a commenté que la Fédération malienne de basketball travaille d’arrache-pied pour que les clubs locaux puissent participer au championnat d’Afrique des clubs champions. “C’est dans cette dynamique que nous voulons organiser très prochainement à Bamako un tournoi international des clubs avec nos quatre meilleures équipes féminines, à savoir le Stade Malien de Bamako, le Djoliba AC, l’Attar Club de Kidal et l’AS Police. Déjà, il y a plusieurs équipes africaines qui ont confirmé leur participation à ce tournoi. L’objectif de ce tournoi, c’est de rehausser le niveau de nos clubs locaux afin qu’ils puissent faire de bon parcours aux compétitions africaines des clubs champions”, a-t-il précisé.

Il a terminé ses propos en remerciant d’abord ses collaborateurs car sans leurs efforts ses résultats ne seraient pas acquis, mais aussi les professionnels des médias pour leur accompagnement depuis l’élection de son bureau.               

     Mahamadou TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here