Couverture médiatique de la CAN 2022 : La société BARAKA Petroleum appuie l’AJSM avec 2 000 000FCFA

0

La société pétrolière  BARAKA à travers son PDG, M. Sadio Bathily, vient d’offrir un chèque de deux millions de francs CFA à l’association des journalistes sportifs du Mali(AJSM). Le généreux donateur a tenu à soutenir l’AJSM  pour  la couverture médiatique de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations ( CAN22) prévue du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Entouré de ses collaborateurs, le directeur de Contrôle de gestion de BARAKA Petroleum non moins  Conseiller spécial du PDG de BARAKA, M. Youssouf Guindo  a remis le chèque de deux millions de FCFA à l’AJSM. En  réceptionnant le chèque, le  président  de l’AJSM, M. Oumar Baba Traoré qui avait à ses côtés les membres de son bureau, s’est réjoui de l’élan de BARAKA. Pour   M. Youssouf Guindo,  avec la qualification du Mali à la CAN22, la société Baraka a estimé judicieux d’accompagner l’association des journalistes sportifs en répondant favorablement à sa requête pour accompagner les journalistes sportifs  afin qu’ils puissent bien couvrir cet  évènement de grande envergure. Aussi, le président Oumar Baba Traoré,  espère que l’appui de la société BARAKA serait une ouverture de Bal et que  d’autres partenaires ne tarderont pas à suivre les pas de la société BARAKA pour accompagner l’AJSM dans la prise en charge des journalistes sportifs lors de  cette CAN pour une large couverture médiatique.

S’agissant de la société BARAKA, on retient qu’elle a été créée en 2006, et  est spécialisée dans le domaine des hydrocarbures avec  l’importation et la distribution de produits pétroliers. Et selon  Monsieur Guindo, du haut de ses quinze ans, la société BARAKA Petroleum présente un bilan positif avec  à son actif  un parc de camions citernes de plus de 200 camions et un réseau de plus de 28 stations- services à travers le pays et cela pour permettre à l’ensemble des   maliens d’accéder  à des produits de meilleure qualité.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here