Le Collectif des 14 clubs de ligue exigent l’application stricte des textes de la Femafoot

3

« J’accuse le Djoliba» Issa Koné dit «LAÏS», premier capitaine de Djoliba AC (1960)

«Les enfantillages ne sont plus de notre âge» Amadou Koné, président du collectif

Le collectif des 14 clubs de la ligue I a tenu une assemblée générale d’information et sensibilisation. C’était  dimanche, 17 janvier 2016 au terrain de l’AS Real à l’ACI. C’était en présence des présidents des clubs dont  M. Amadou Koné , président du collectif , M. Souleymane N’Daye , président des onze créateurs de Niaréla, M. Ousmane Koné dit Marakatiè, président du stade malien, M. Bata  Diakité, M. Check Sangaré, représentant de sikasso, M. Kané 2ème vice-président de Nianan de Koulikoro, M. Issa Koné dit «LAIS», premier capitaine de Djoliba AC de Bamako… Des centaines de  sympathisants et supporters ont fait le déplacement.  

Dans son  discours,   le président du collectif, M. Amadou Koné   dira ceci en rapport avec les menaces proférées par le Ministre des Sports : «Sachez que les cours de récréation sont réservés aujourd’hui à nos petits-enfants et que les enfantillages ne sont plus de notre classe. Si vous ne le savez pas,  nous sommes majeurs et responsables et ne doutons guère de notre capacité à affronter n’importe quel problème de la nation. Par rapport à l’éventualité de nous  mordre, nous ne nous contenterons pas d’enduire simplement la morsure avec de la crotte de poulet et continuer notre chemin, comme le préconisait ma grand-mère… Je dis en passant  que n’est pas pour amuser la galerie… Nous rappelons à M. le Ministre que sur la planète foot,  les règles sont  aveugles. Les règles du football s’appliquent sans distinction entre le riche et le pauvre. Entre le fort et le faible. En la tête couronnée et le simple. Et nous avons tapé toutes les portes nécessaires en écoutant nos supporters pour la sortie de cette crise au sein du football malien».

En clair, les 14 clubs exigent l’application stricte des textes de la Fédération relatifs au maintien des quatre autres dans la division inférieure.  Pas question pour eux, d’évoluer dans le même championnat avec ceux relégués.

Le premier capitaine du Djoliba aussi

A noter que le premier capitaine de Djoliba M. Issa Traoré dit «LAIS»  a apporté son soutien au collectif des 14 clubs de ligue I.  Nous l’avons interrogé.

«Je suis  content  de cette foule ce matin sur le terrain de l’A.S  Real. Voir ces 14 clubs dans un collectif me fait honneur ce matin. Ce collectif est dans son bon droit. Je connais ces 14 clubs comme ils me connaissent aussi. Et j’ai fait ma carrière  avec Djoliba comme capitaine.  Aujourd’hui, je suis au-delà de 77 ans. Mais pourquoi ne pas se conformer à la vérité pour la réussite du football malien ?  Je constate que le collectif veut tout simplement l’application des textes. Et ces textes sont très clairs.  Sans les textes le football perd son sens.  En clair, le  DJOLIBA ne devrait pas réagir comme il l’a fait. Et je l’accuse.  C’est moi qui ai  demandé  que Niambélé soit le président du Djoliba. Si ce club est aujourd’hui relégué en 2ème Division, j’en suis ravi. Ils ne m’ont pas écouté. Je rappelle que ceux sont des hommes courageux et dignes qui ont créé le Djoliba en 1960. Je vous rappelle que j’ai été designé capitaine de DOLIBA  lors du premier match en 1960 dont le score final a été de 14 buts  à 1 en faveur de Djoliba».

Saba Ballo                       

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Pour le bonheur du Football malien. le Ministre doit retirer la delegation du pouvoir a Baba Diarra, il ne peut pas gerer la FEMAFOOT, d’ailleurs je ne comprends pas comment quelqu’un qui n’a jamais taper au Ballon puisse devenir ce President. Il faut qu’on change les textes de la FEMAFOOT

  2. “Nous rappelons à M. le Ministre que sur la planète foot, les règles sont aveugles. Les règles du football s’appliquent sans distinction entre le riche et le pauvre. Entre le fort et le faible……………………….En clair, les 14 clubs exigent l’application stricte des textes de la Fédération relatifs au maintien des quatre autres dans la division inférieure. Pas question pour eux, d’évoluer dans le même championnat avec ceux relégués…..” VOUS ÊTES RIDICULES en parlant de respect des textes ET VOUS VOUS ACCOQUINEZ EN JOUANT AVEC LCBA EN D1 pour avoir violé en compagnie de cette même fédération les textes ! REVENEZ SUR TERRE D’ABORD !

  3. Vous n’avez pas honte de parler l’application des textes, justement j’ai des questions à vous posez:
    De quelle texte vous êtes basés pour la monté de LCBA en division supérieur? Que pensez vous des resserves formulées par le FC GAOUSSOU, Office du niger, Bourou massa de kati, les ligues de kayes j’en passe? Tous les signateurs des lettres de reconnaissance pour la femafoot au niveau de la fifa sont suspendus ou radié à vie aller pourquoi. Bande des aigris, vous fait vraiment honte.

Comments are closed.