Ligue des champions d''Afrique, Stade-WAC 0-0 : Le Stade garde intactes ses chances de qualification

0

Les Blancs ont dominé les débats de bout en bout, mais la ligne d”attaque a manqué de concentration devant les buts adverses.

Face au Wydad Casablanca (WAC), les Blancs ont livré leur premier match référence de la saison. Le nul vierge 0-0 qui a sanctionné cette manche aller entre notre

représentant et le WAC constitue un résultat positif pour le technicien Mohamed Magassouba et ses poulains. L”équipe de Sotuba a désormais son sort entre les mains et Boucader Diallo et ses coéquipiers gardent toutes leurs chances de qualification dans deux semaines à Casablanca où aura lieu le deuxième et dernier round.

Devant une équipe marocaine qui était venue à Bamako pour négocier un résultat, le Stade malien a produit un football plaisant, en faisant feu de tout bois. Un débordement de Lacine Diarra, ponctué d”un centre trouve Lassana Diallo, dont le coup de tête passe au dessus (3è). Ensuite, c”est Benogo Diaby, de loin le meilleur des 22 acteurs, qui offre un caviar à Lassana Diallo, mais l”attaquant stadiste ajuste mal sa reprise de la tête (10è). À la 19è, le même Lassana Diallo parvient à tromper le keeper Mouzaki Hakim d”un lob d”environ 20 mètres, mais le but sera logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Bakary Coulibaly "Bako" n”est guère inspiré, lorsqu”il se trouve à la conclusion d”une passe de son compère, Lassana Diallo, son tir est dévié en corner par le gardien du WAC (30è). Suivra ensuite cette reprise instantanée de l”international gambien, Idrissa Sonk Faye qui passera à côté des buts de Mouzaki Hakim (36è). À dire vrai, le duo d”attaque stadiste a manqué de concentration devant les buts adverses, mais à la décharge de Lassa et Bako, on peut évoquer le manque de vivacité de la ligne médiane.

Les Blancs ont d”abord joué la prudence, procédant par des ballons en profondeur qui ont contraint Lassana Diallo et Bako à une grosse débauche d”énergie. Les deux attaquants du Stade se sont heurtés à un bloc compact monté par les visiteurs. Incapables de développer des actions collectives dignes de ce nom, les Wydadies ont joué regroupés derrière pendant presque toute la partie. En première mi-temps, les hommes de "Samdièma" profitaient du manque de confiance des Marocains pour prendre la direction des opérations. Avec succès pourrait-on ajouter, car si l”équipe du technicien français, Ladislas Lozano a dominé dans la possession de la balle, les attaquants se sont en revanche peu illustrés. Hicham Jovaya a beau se montrer disponible en essayant d”accélérer le jeu, la ligne d”attaque marocaine butait invariablement sur le rideau défensif du Stade. Il faudra attendre la 11è minute pour voir les visiteurs se signaler par une tentative timide de Hicham et ce tir de Rafik Abdelsamad repoussé par le keeper Soumbeyla dans les pieds de l”international espoir malien, Kalilou M Traoré qui reprit au dessus de la barre transversale (45è+1).

La physionomie de la rencontre ne change pas à la reprise. le Stade continue à buter sur le mur du Wydad. Lozano apporte de la fraîcheur à son milieu offensif, Kalilou M Traoré cède sa place à Talbi Ahmed tandis que l”Argentin Christian D. Jeaudet remplace Jovaya Hicham sur le front de l”attaque. À la 46è, Lassana Diarra sort de sa torpeur de la première période, effectue un raid solitaire avant de tirer mollement sur le portier. À la pointe de l”attaque, Djélimory Kané entré à la place de Idrissa Sonk Faye, multiplie les appels de balle. Muselé par Fellah Mourad et Mansour Abdelka, l”attaquant stadiste finira par se fatiguer. Pourtant la défense adverse rapidement désorientée par l”entrée du jeune Hamane Kounta, peinait à trouver ses repères. Une frappe de Djélimory Kané est miraculeusement détournée par le gardien Hakim.

Acculés, les Wydadies se contentent de défendre, Lassana Diallo a le but au bout du crampon, mais il ouvre trop son pied sur une ouverture lumineuse de Dramane Traoré. Les Rouges et blancs marocains eux, se sont procurés deux bonnes occasions en deuxième mi-temps. Saidi Abderrahim voit son tir dévié en corner par Soumbeyla Diakité (90è) et dans la minute suivante, Benego Diaby dégage sur la ligne de but un tir de Rafik. On en restera là pour ce match très fermé et les deux protagonistes se retrouveront dans deux semaines à Casablanca.

M. N. TRAORÉ

Dimanche 4 mars au stade Modibo Keita

Stade-WAC Maroc : 0-0

Bon arbitrage du trio guinéen composé de Yakhouba Keita, Alassane Diané et Moussa Bintou Kaba.
4è arbitre : Moussa Bendéka Diabaté (Mali).
Commissaire : Djédjé Benjamin (Côte d”Ivoire).

Stade malien : Soumbeyla Diakité, Boucader Diallo (cap), Issiaka Eliassou, Djibril Sacko, Benogo Diaby, Moussa Diop, Leigh Saja, Lacine Diarra (Dramane Traoré), Faye Idrissa Sonk Faye (Djélimory Kané), Bakary Coulibaly (Hamane Kounta) et Lassana Diallo.
Entraîneur : Mohamed Magassouba.

Wydad Casablanca : Mouzaki Hakim, Felleh Mourad (cap), Mansour Abdelka, Hissam Louissi, Khalid Sekkaj, Boubacar Coulibaly, Kalilou M Traoré (Ahmed Talbi), Younès Mankari, Rafik Abdessamad (Abderrahim Saïdi), Ajraovi Hakim et Jovaya Hicham (Christian D Jeaudet).
Entraîneur : Ladislas Lozano.

Les autres résultats : déroute des clubs congolais

Port Authority de Gambie, Young Africans de la Tanzanie, Mangasport du Gabon et l”ASEC de Côte d”Ivoire ont pratiquement assuré leur qualification pour les 8è de finale de la Champion”s league en battant, respectivement Nasawara Utd du Nigeria (3-0 au Nigeria), Petro Luanda d”Angola (3-0) et le FC Kallon (1-0 à Freetown).

Bonne opération également en coupe CAF pour Al-Hilal du Soudan, APR du Rwanda, AshantiGold du Ghana, Espérance de Tunisie, Mwana Africa du Zimbabwe et Cotontchad du Tchad en coupe CAF.

Les Gabonais de Mangasport à Moanda ont inscrit aussi 3 buts mais encaissé un face à la JS Kabylie d”Algérie. Al-Hilal du Soudan, APR du Rwanda, Espérance sportive de Tunis et AshantiGold du Ghana ont assuré l”essentiel en l”emportant par le score identique de 2-0 face, respectivement au Zamalek d”Égypte, Maranatha du Togo, Zanaco de Zambie et aux FAR du Maroc. Saint George d”Éthiopie et le Sewe San Pedro (Côte d”Ivoire) l”emportent de justesse devant l”Étoile du Congo et Cotonsport Garoua 1-0. En revanche, il n”y a pas eu de vainqueur entre AS Adema (Madagascar) et le TP Mazembe (RD Congo) qui se sont neutralisés 2-2. La rencontre qui devait opposer Fello Star de Guinée à l”Étoile du Sahel a été reportée à une date ultérieure en raison des troubles politiques en Guinée.

En Coupe de la confédération africaine, les clubs de la RD Congo ont connu un triste dimanche. Bukavu Dawa a été défait sur son terrain par Issia Wazi de Côte d”Ivoire 2-0, tout comme Duarig club Motema Pembe qui a été laminé par le Benfica d”Angola 1-4 à Luanda. Mwana Africa (Zimbabwe) s”impose à InterClube (Angola) 2-0 ainsi que Cotontchad du Tchad qui l”a emporté face à Al-Merreikh Soudan de notre compatriote Boubacar S. Koné "Tori". Defence (Éthiopie) s”impose de justesse à Atraco (Rwanda) 1-0. Les tombeurs de l”ASB lors des préliminaires, Port Authority de Sierra Leone se sont imposés 3-2 à Gaouafel Gafsa de Tunisie. Ajesaia de Madagascar et Ismailia d”Égypte se sont neutralisés à Antananarivo (2-2). Les rencontres entre ASO Chlef d”Algérie et ENPPI d”Égypte, Hawks (Gambie) et Dolphin (Nigeria), Saint Pauloise (Réunion) et Green Buffaloes (Zambie) et l”US Gorée (Sénégal) et Hassania Agadir (Maroc) se sont soldées par des résultats nuls.

Les rencontres retour sont prévues dans la semaine du 16 au 18 mars.

S. BADIAGA
Essor du 6 Mars 2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER