L’UA s’engage à assurer la paix dans les Etats membres confrontés à des défis de sécurité

0
Après l'échec du putsch, l'Union africaine réintègre le Burkina Faso
De gauche à droite: les présidents malien Ibrahim Boubacar Keïta, tchadien Idriss Déby, nigérien Mahamadou Issoufou, mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et burkinabè Michel Kafando, lors d'une réunion de l'UA en décembre 2014 à Nouakchott. AFP PHOTO/AHMED OULD MOHAMED OULD ELHADJ

L’Union africaine (UA) demeure préoccupée par des défis sécuritaires en cours face à certains de ses Etats membres, a déclaré jeudi la président de la Commission de l’UA Nkosazana Dlamini-Zuma.

Le Burundi, la Libye, le Mali et le Soudan du Sud sont confrontés à des défis de paix et de sécurité, a déclaré la présidente, l’UA est déterminée à travailler avec ses Etats membres pour veiller à ce que la paix durable soit rétablie dans ces pays.

“Nous restons préoccupés par les défis actuels auxquels sont confrontés les peuples du Burundi, de la Libye, du Mali et du Soudan du Sud, et l’Union africaine demeure engagée à travailler avec nos Etats membres pour veiller à ce que la paix durable est rétablie,” dit-elle dans son message de Nouvel An.

Durant l’année qui vient de se terminer, la Commission d’enquête de l’UA sur le Soudan du Sud, la première du genre sur le continent, a accompli sa mission et formulé des recommandations sur la paix, la justice transitionnelle, et le développement durable pour le Sud Soudan, a déclaré Mme Dlamini-Zuma.

Qualifiant l’an 2016 d’un tournant sur la trajectoire continental dans le domaine des droits de l’homme, l’UA se concentrera sur trois domaines thématiques pour promouvoir les droits humains en général et des droits des femmes en particulier, à savoir la production et la gestion du savoir-faire; le plaidoyer et la sensibilisation sur la promotion et la protection des droits humains; et le dialogues multi-sectoriel.

SOURCEfrench.cri.cn
PARTAGER