La répression policière contre les manifestants à Bamako, Mohamed Ali Bathily, Soumaila Cissé, Aliou boubacar Diallo, Tiebilé Dramé, Mamadou Igor Diarra s’expriment.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. M.Diabaté, fais extrêmement attention à ce que tu écris. Les nerfs sont déjà trop tendus en ce moment. Respecte les victimes de cette dernière barbarie du régime IBK !
    C’EST MON PREMIER ET DERNIER AVERTISSEMENT.
    Que la sagesse de la vieillesse serve de support à la tendresse de la jeunesse !
    A234 peut être déployer en moins de 48 heures, la police, l’armée, la gendarmérie et même les forces étrangères ne peuvent pas protéger IBK. Ne nous poussez pas à passer à la vitesse supérieure, car les cimétières ne suffiront plus pour les cadavres de rats.

  2. Franchement, pour des elections, il faut aller chercher à convaincre ceux qui votent par les programmes, les idées alternatives, vos competences au lieu d’organiser des marches qui sont à dessein de destabiliser.

    • Comme toujours ces occidentaux sont des Dealeur$

      Le premier procès de grands fabricants d’opiacés débute ce mardi dans l’Oklahoma. Les laboratoires pharmaceutiques Johnson & Johnson et Teva comparaissent devant un juge pour avoir arrosé le marché de médicaments anti-douleurs addictifs que sont le tramadol, la codéine et l’opium.

  3. L’autorité avait interdit le manifeste au Mali il est très important de respecté la loi

    • LOI N° 05-047/ DU 18 AOÛT 2005 PORTANT CHARTE DES PARTIS POLITIQUES

      ARTICLE 16 : Les partis organisent librement leurs activités. Toutefois, les manifestations dans le domaine public sont soumises à une déclaration préalable. La direction du parti, dans la collectivité territoriale donnée, adresse une déclaration à l’autorité compétente trois jours avant la date de la manifestation. Lorsque par le fait d’une manifestation des dommages sont causés à la sécurité des personnes et des biens, les partis organisateurs de la marche ou du meeting sont civilement responsables.

      ARTICLE 17 : Les marches ou meetings de protestation ou de soutien des partis politiques, ne sont pas soumis à une autorisation préalable. Cependant, les organisateurs sont tenus d’informer les autorités compétentes au moins 48 heures avant la date de la manifestation. Les organisateurs assistent l’autorité publique dans le maintien de l’ordre.

      La loi ,la loi ,la loi,quelle loi ???

      • Comme toujours ces occidentaux sont des DealeurAtlantistes

        Le premier procès de grands fabricants d’opiacés débute ce mardi dans l’Oklahoma. Les laboratoires pharmaceutiques Johnson & Johnson et Teva comparaissent devant un juge pour avoir arrosé le marché de médicaments anti-douleurs addictifs que sont le tramadol, la codéine et l’opium!

  4. RAMADAN MOUBARAK!!!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!!!!
    RESPECTON CE MOIS SACRE’!!!!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!

    • Amine yarabi. Arretons toutes ces manipulations. Y aura plus de mars 1991 dans ce grand pays. Ce sont les memes tetes ajoutees par des opportunistes comme Igor Diarra qui a bien profite de ce regime. L ingratitude quand tu me prends… Allahou Akoubar.

Comments are closed.