L’Office du Niger à la quête de la performance : Plus de 26 milliards de FCFA pour un vaste programme d’aménagement hydroagricole

0

Le Conseil des ministres du mercredi 16 et du mercredi 23 novembre 2011 a adopté, au chapitre des mesures règlementaires, des projets de décret portant approbation des marchés relatifs à un vaste programme d’aménagement hydroagricole d’un montant global de plus de 26 milliards de FCFA. 

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des ministres du mercredi 16 novembre a adopté des projets de décrets portant approbation de trois marchés relatifs à l’exécution des travaux d’aménagement de 1 674 hectares dans le casier de Sabalibougou à l’Office du Niger (lots 1, 2 et 3).

Les trois marchés s’inscrivent dans le cadre de l’aménagement de 2 200 hectares du casier de Sabalibougou en zone Office du Niger qui constitue l’un des volets majeurs du Projet d’accroissement de la productivité agricole du Mali (PAPAM). Ils portent sur l’exécution des travaux d’aménagement de 1 674 hectares du casier de Sabalibougou repartis en trois lots.

Le premier marché (lot n°1) porte sur la réalisation des travaux d’aménagement de 589 hectares. Il a été attribué, après appel d’offres, au Groupement d’entreprises EGK/EAD/OTER pour un montant de 1 milliard 619 millions de F CFA environ et un délai d’exécution de 120 jours.

Quant au deuxième marché (lot n°2), il porte sur l’aménagement de 508 hectares. Il a été attribué, après appel d’offres, à l’entreprise COVEC MALI pour un montant de 1 milliard 328 millions de F CFA environ et un délai de 120 jours.

Le troisième marché (lot n°3) porte sur l’aménagement de 577 hectares. Il a été attribué, après appel d’offres, à l’entreprise COVEC MALI pour un montant de 1 milliard 142 millions de F CFA environ et un délai d’exécution de 120 jours.

Dans le souci d’assurer la sécurité alimentaire et  contribuer à la réduction de la pauvreté, le gouvernement a entrepris la réalisation d’un vaste programme d’aménagement des terres en maîtrise totale d’eau, l’équipement et la réhabilitation des infrastructures hydro-agricoles en zone Office du Niger. Le premier marché, conclu dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’irrigation de Siengo, a pour objet l’exécution des travaux d’extension du casier de Siengo avec l’aménagement de 1 722 hectares dans la zone de N’Dédougou.

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 23 novembre dernier, le marché a été attribué après appel d’offres, à l’entreprise CHINA GEO ENGENEERING CORPORATION MALI (CGC-Mali) pour un montant de 6 milliards 399 millions de francs CFA environ.

Le deuxième marché porte sur la réalisation des travaux de réhabilitation du drain collecteur du Kala Inférieur (KIE) et l’aménagement de 848 hectares dans le casier de N’Dilla. Les travaux à exécuter comprennent notamment le curage du lit du drain principal et la confection des digues latérales d’une part et d’autre part, la modification du partiteur B3 et son extension, les préparations des sols et le recasement des villages.

Le marché a été attribué, après appel d’offres, au groupement d’entreprises GK/EAD/OTER pour un montant de 5 milliards 596 millions de francs CFA environ. Ces travaux seront exécutés en 24 mois avec l’appui financier de la Coopération allemande à travers la KFW.

Au total, ce sont  plus de 26 milliards de FCFA qui seront investis pour un vaste programme d’aménagement hydroagricole.

Alassane DIARRA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER