Washington pousse à un allongement de l’intervention française

3
Des soldats français los de combats dans la ville de Gao, au nord du Mali.
Des soldats français los de combats dans la ville de Gao, au nord du Mali.

Deux sénateurs américains, de retour du Mali, estiment que la situation sur place, loin d’être stable, « pourrait requérir une présence militaire française plus durable ».

Deux sénateurs américains fraîchement rentrés du Mali ont appelé lundi la France à rester engagée militairement au Mali au-delà de mars, vu l’impréparation des contingents africains appelés à prendre la relève. « Je suis inquiet des déclarations publiques optimistes des Français, selon lesquelles ils ont réussi à disperser les extrémistes », a dit à des journalistes Christopher Coons, spécialiste de l’Afrique à la commission des Affaires étrangères.

« La stabilisation de la situation pourrait requérir une présence militaire française plus durable », a-t-il dit au retour d’une tournée africaine, lors de laquelle il a notamment rencontré le commandant des forces françaises au Mali. « Sans partenaire pour assurer les évacuations médicales, le transport aérien, la surveillance et la logistique, les villes du nord sont vulnérables et risquent d’être reprises », a jugé le sénateur, tout en louant l’action des Français. Les soldats africains « ne sont pas prêts pour se battre dans le désert ».

La France est engagée depuis le 11 janvier contre les jihadistes qui occupaient la moitié septentrionale du pays depuis l’an dernier et menaçaient de descendre vers le Sud. Paris envisage de réduire ses effectifs si possible dès mars, mais les récentes attaques suicide et de violents accrochages montrent que les jihadistes ont opté pour la guérilla.

La Mission internationale de soutien au Mali (Misma) a annoncé vouloir déployer 6.000 hommes , contre 3.300 prévus au départ, et envisagerait l’envoi de 2.000 autres éléments, selon une source militaire africaine. Une mission de l’Union européenne, arrivée dans le pays en février, doit former à partir d’avril plus de 2.500 soldats maliens, mais son commandant a averti que l’armée malienne nécessitait une refondation totale.

 

lesechos.fr :26/02 | 07:00

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Au lieu que les américains fassent des déclarations, ils doivent demander à Obama d’envoyer des troupes pour épauler les soldats français dans la lutte contre le terrorisme.
    Ma soeur disait qu’elle ne sait toujours pas pourquoi les américains sont réticents dans la lutte contre le terrorisme au Mali. Et bien ma chère, sache que l’Américain tient à ce que ton territoire soit morcelé. Vous avez déjà vu au Soudan et ailleurs.

  2. l armée française doit restè beaucoup de temp au mali le temp necessaire mais attention au dirigent malien contre la corruption des hommes poliques jugés les corrupteurs securitè totale du mali de kayes a kidal plus des armés mieu formès et arretè les responsables MNLA doit expliques ce crime au cpi avec le chef de terroriste ATT amadou toumani touré doit s expliqué ses actes au cpi a la haye au pays bas prisonnier a vie avec sa femmes ses enfants et tous ce proches jugés les j aime pas le mali injustice la justice pour tou le monde

  3. l’armees francaise doit rester plus que le temp qu’il faudras pour en finir avec les teroristes, cest ce qui a promis le president francais au monde entier dans le cadre de la resolution des nations unies. l’orque la france a commencer cette guerre parceque il savais que les africains n’etais pas bien preparer ou mieux equiper pour affronter l’enemis. manque de moyens logistiques et financier, manque d’experiencedans les combats desertique, des drones pour surveillaces des frontieres du nord et meme du sud. le mali es tres vaste, entourer de septs pays. il faut que le monde entier appuis la france et les pays afrcains a effacer completement le terorisme dans nos pays. aucun etat n’es a l’abris de ce fleau teroriste aujourdhui, que aucun etat afrcain ne donne l’hergement a ses groupes de bandits teroristes.

Comments are closed.