Musique : Oumar Konta bientôt en tournée européenne

0

Deux mois en Europe, 12 concerts à travers les meilleures salles de spectacles, Oumar Konta est à un tournant décisif de sa carrière. La prochaine tournée s’annonce pour lui et son groupe « Malikan » comme un défi à réussir.

Le jeune artiste malien Oumar Konta s’apprête à entreprendre à partir du 19 septembre prochain, une longue tournée dans plusieurs pays de l’Europe. Avec son groupe « Malikan » (la voix du Mali), il devra entamer cette semaine la résidence artistique de cette tournée.  Outre des concerts, le groupe sera aussi en résidence dans la banlieue parisienne pour travailler sur la sortie de son 2ème album. Pour l’artiste, il s’agit d’un évènement majeur dans sa jeune carrière de musicien. Près d’une vingtaine de concerts sont ainsi inscrits au programme à travers les salles de spectacles à Paris, Marseille, Bruxelles, etc.

Cette tournée intervient quelques semaines après que l’artiste ait bouclé une autre tournée de deux mois en solo. Au cours de cette tournée, Oumar Konta a animé au total 12 concerts en solo ou en featuring avec d’autres voix de la musique européenne. « Cette tournée m’a permis de m’imprégner des concepts et réalisations de mes partenaires européens. C’est ainsi que pour la tournée de septembre prochain, j’emmènerai des œuvres d’Aboubacar Halidou qui seront exposées dans différents lieux » explique Oumar Konta.

Un talent prometteur
A moins de 30 ans, Oumar Konta est considéré comme une des révélations de la musique malienne. Cinq ans après la création de son groupe « Malikan », l’artiste aura franchi des étapes. La sortie de son premier album « Malikouroun », a fait parler de lui dans les magasins de disques. Composé de 8 titres, cet opus touche à des thèmes d’actualité comme l’immigration. « L’Europe n’est pas l’Eldorado, et ceux qui y sont ne doivent jamais oublier leurs pays » conseille le jeune artiste qui est un hommage à Salif Keïta.  « Salif Keita est mon maître, mon oncle, mon frère, mon ami et à la fois mon compagnon. Les mots me manquent pour le décrire. Je suis fier d’être à ses côtés. Fier d’être son élève, fier qu’il m’ait fait confiance en acceptant que je  joue à ses côtés. Salif Kéita est le baobab de la musique Mandingue » commente-t-il.
 
S’il y a aujourd’hui un jeune artiste qui se positionne comme une valeur sûre de la musique malienne, c’est bien Oumar Konta. Doté d’une voix dénuée de tout déchet et d’un jeu de guitare qui le place dans la lignée de grands instrumentistes maliens comme feu Ali Farka Touré, Habib Koité et Barou bléni, le jeune Konta a l’avenir pour convaincre ceux qui n’ont pas eu la chance de le connaître et surtout de le voir jouer. La sortie, très prochaine, de son nouvel album devra consacrer la confirmation de son talent.
Issa Fakaba Sissoko

PARTAGER