Démocratie malienne : Le ver est dans le fruit : le pays sera encore occupé !

17 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Il serait inutile et absurde de déployer autant d’hommes et d’équipements militaires, d’engager l’Etat et la nation français dans des opérations militaires aussi périlleuses pour après laisser le Mali être occupé une seconde fois. Ce serait à la limite irresponsable. Nous osons donc croire qu’après avoir tué, fait prisonniers ou chassé les terroristes, la France veillera scrupuleusement et sans faiblesse à la sécurisation totale et définitive de tout le territoire malien ainsi qu’à l’ouverture d’une enquête sur la responsabilité des caciques de la 3ème  République dans les prises d’otages et dans  l’occupation du pays.

 Tout ou rien.Merci le Président Hollande pour cette intervention qui Libère.  

Il s’agira par conséquent de procéder de manière transparente au recrutement d’un nombre important de soldats, de les former efficacement et de construire de nouveaux camps de cantonnement sur toute l’étendue du territoire en général, au niveau de la zone nord en particulier. Pour être efficaces et utiles ces actes simples doivent être posés avant de songer au renouvellement et à la sécurisation d’institutions fortes et légitimes à travers des élections transparentes et crédibles qui, à l’état actuel des choses, ne pourront produire que des dirigeants minables et corrompus comme cela a toujours été le cas dans le Mali moderne. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas des femmes et des hommes valables, assez patriotes et crédibles pour gérer ce pays, mais seulement ceux-là sont en marge du système politique malien formidablement corrompu et vidé de toutes les valeurs morales depuis deux décennies au point de n’accepter en son sein que des mafiosi de la pire espèce. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le pays sera encore occupé. La seule nouveauté regrettable qui peut stopper cette machine mafieuse spectaculaire sans pouvoir sécuriser le territoire, c’est l’avènement de cette armée militante et irrespectueuse, non pas des institutions, mais des « personnalités » qui les incarnent. Par conséquent, il est illusoire d’espérer voir dans ce pays des militaires ou une jeunesse patriotes et disciplinés tant que leurs dirigeants sortiront de cette élite corrompue jusqu’à la moelle qui sévit dans ce pays depuis deux décennies et qui n’est préoccupée que par la situation de ses familles et de ses courtisans qui animent et entretiennent ses réseaux.

Le coup d’Etat et la guerre

Le ver est dans le fruit. Une fois le pays libèré, quelles que soient les forces militaires et de sécurité qui seront mises à la disposition des institutions de la République, un coup d’Etat sera inévitable si c’est le même système qui sera restauré avec les mêmes hommes. Cela parce que,  contrairement aux vingt dernières années avec les Présidents Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré qui avaient réussi à bien verrouiller leur système mafieux installé dans une tour d’ivoire impénétrable et imprenable, ce qui les permettait de le perpétuer éhontément.  Maintenant les militaires ont la claire conscience et disposent de preuves de  l’irresponsabilité manifeste de la majeure partie des dirigeants maliens issus de la révolution démocratique de 1991.  Qui ont vendu leur âme au diable pour avoir trempé à toutes sortes de trafics et de malversations. Qui ont fini par fragiliser l’Etat en appauvrissant de plus en plus des populations tenues en respect et régulièrement méprisées. Il ne faudra pas laisser le peuple choisir entre le coup d’Etat et la guerre civile. En le faisant, la France du Président Hollande aura, par son intervention militaire salutaire, administré un remède qui soulage le malade pendant quelques heures pour l’empoisonner et le tuer après. Le peuple malien remercie certes la France et son Président dans une unanimité légitime, mais tient en même temps à attirer leur attention sur leur responsabilité historique d’assainir l’espace public malien pour sauver ce peuple sournoisement opprimé et méprisé par ses dirigeants mais profondément paisible et idéaliste. Pour avoir décidé d’aider l’Etat malien à recouvrer son intégrité territoriale et les populations maliennes leurs sécurité et fierté, le Président Hollande a l’obligation morale de finir le boulot. Une autre chose importante durant les vingt ans de gestion calamiteuse l’élite n’a produit qu’une jeunesse ignorante. Le problème  de relève doit être une priorité des priorités car la nouvelle génération n’attend rien de ces vautours vieillissants.

Aliou Badara Diarra

SOURCE:  du   18 jan 2013.    

17 Réactions à Démocratie malienne : Le ver est dans le fruit : le pays sera encore occupé !

  1. Ouloguem

    Excellent.
    Pure vérité.
    Merci.

  2. hermes

    Le malien doit comprendre et integrer une fois pour toute que le coup d’etat ne peut pas etre une solution quelle que soit les difficultes que le pays traverse.Il y a des difficultes partout et il y en aura encore apres cette guerre.
    Deuxieme chose nous devons elire des hommes honnetes a la tete du pays.Il y en a et ils sont bien dans le pays.On ne peut pas mettre des inconscients a la tete du pays et nous etonner que rien ne marche.
    Et il faut accepter que les autres nous portent assistance si nous sommes incapables de faire le travail nous meme!

  3. Barry kassoum

    Je suis d`accord avec la justesse de votre analyse mr diarra le mali est droit au mur soit on se reconverti , qu`il y ait un nouveau type de malien cad un vrai citoyen soucieux de son devoir puis de son droit , en lutte implacable contre la corruption , l`impunité , l`injustice , bref pour la moralisation de la vie publique , soit on demeure le même pour finir par périr
    .

  4. l'ivoirienne

    tant mieux que le maliba soit occupé,vous n’avez pas dit c’est qui soutenez pays des autre occupé,voila pour vous ooooooooooooh,ya plus garçon dans mali pour liberé votre propre pays,mais quand c’est pour les autres c’est la vous venez jouer les dangereux,dieux est bon,qui aurait cru?hi!hi!hi!hi!hi!,vraiment je suis enjaillée de vous voir pleuré aujourd’hui,vous pouvez pas imaginer ma joie,hi!hi!hi!hi!

  5. nonalinertie

    C’est tellement facile les caricatures. La corruption existe sous tous les cieux : relire les scandales des audits et de la finance aux USA, des premiers ministres au Japon, de Chirac et de Sarkozy en France, et sous tous les temps. Elle existait sous les royaumes, a fleuri pendant la colonisation, a été timide sous Modibo, s’est développée sous Balla, continué sous Alpha et ATT. Se rappeler que nous choisissions nos trous sous l’ère Balla. Mais personne ne peut nier que le Mali s’est énormément développé ces 20 dernières années : les ponts, les irrigations, les routes, bref à tous les niveaux. Malheureusement, ce développement s’est opéré au dépens de la sécurité en portant un coup presque fatal à des projets gigantesques déjà financés et commencés au Nord Mali : la Route Niono-Tombouctou, celle de Bourem, le Barrage de Taoussa, la relance du tourisme, etc.
    Alpha ainsi qu’ATT ont mis l’accent sur le DEVELOPPEMENT AU DEPENS DE LA SECURITE, comme le conseillent la plupart des développeurs d’ailleurs. La preuve en est donnée par la première puissance du monde (les USA) qui a vu son économie péricliter depuis le lancement des guerres d’Irak et d’Afghanistan. Malheureusement le Mali, comme le Tchad, le Niger, l’Algérie, la Libye ou la Mauritanie sont à la porte du désert, sources de tous les banditismes séculaires qui adorent en ces temps modernes maquiller leurs actes criminels sous des oripeaux d’indépendance, de développement ou de religion. Vous ne pouvez pas oublier, au Sahel et au Sahara, sous peine de le payer cash, la sécurité, fut-elle au dépens du développement (demander à Balla en mars 1991 ainsi qu’à ATT en mars 2012).
    Alors que faire ? La solution ne viendra sûrement pas de la France qui connaît elle aussi des problèmes identiques de corruption. L’ASSEMBLEE NATIONALE DEVRA VOTER UNE LOI QUI OBLIGE TOUT FONCTIONNAIRE A JUSTIFIER L’ORIGINE DE SES BIENS ET SUIVRE SON APPLICATION. LA SOCIETE CIVILE MALIENNE SURTOUT DOIT CESSER DE CONSIDERER QU’UN FONCTIONNAIRE QUI NE VOLE PAS EST MAUDIT !
    Quant aux élections prochaines, il ne faudrait pas se faire d’illusion. Une élection démocratique et transparente est gagnée par de gros moyens organisationnels et financiers que possèdent uniquement ceux qui sont déjà aux affaires. C’est dire que les mêmes reviendront. Tout ce que vous pouvez faire est de sensibiliser les populations pour qu’elles ne votent plus pour des T-shirts, du thé, du sucre, des pagnes et des billets de 2000 FCFA, en votant pour des programmes, à défaut à voter pour le plus sérieux des candidats. Si Zou a été excellent un moment sous Balla, CMD à son arrivée qui était supposé lutter contre les partis politiques dits pourris a prouvé qu’il n’est guère mieux. Alors, de grâce, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Cherchons des solutions bien réfléchies.

  6. la paix

    he attention,ne nous voilons pas la face,la securité n’a aucun prix ,on a mis durant ces deux decenies,la securité au second plan,dailleurs AOK disait a qui veut l’entendre qui n’yaura plus de guerre.assumons nos responsabilités.Mais ce qui est clair,plus jamais le malien ne se laissera plus faire que cela soit les gouvernants ou les envahisseurs ,trop,c’est trop. vive le Mali :twisted: :twisted: :twisted:

  7. la paix

    he attention,ne nous voilons pas la face,la securité n’a aucun prix ,on a ims durant ces deux decenies,la securité au second plan,dailleurs AOK disait a qui veut l’entendre qui n’yaura plus de guerre.assumons nos responsabilités.Mais ce qui est clair,plus jamais le malien ne se laissera plus faire que cela soit les gouvernants ou les envahisseurs ,trop,c’est trop. vive le Mali :twisted: :twisted: :twisted:

  8. la paix

    he attention,ne nous voilons pas la face,la securité n’a aucun prix ,on a ims durant ces deux decenies,la securité au second plan,dailleurs AOK disait a qui veut l’enendre qui n’yaura plus de guerre.assumons nos responsabilités.Mais ce qui est clair,plus jamais le malien ne se laissera plus faire que cela soit les gouvernants ou les envahisseurs ,trop,c’est trop. vive le Mali :twisted: :twisted: :twisted:

  9. bariusscoo

    le comble dans tout ca, c’est que ceux qui ont eté temoin et ont contribué a tout cet ecroulement de la nation osent parler,sans que les maliens ne reagisse, ils osent se montrer sans que personne ne bronche ils ressorte leur tete petit a petit et personne ne dit rien tout le monde trouve ca normal, aw ni aw ba tché ce pays va changer comme ca, sans justice?, il y’a juste un pas a franchir entre etre tolerant et etre un connard, et le malien le franchit a chaque occasion, jsuis pas rencunier ou revenchar mais c’est le laxisme qui noua conduit dans tout ce merdier

  10. dibi

    On a mal à l’Afrique, au Mali en lisant certains messages. Ah les nègres couchés! Débilités par des dizaines d’années de régime néocolonial criminel et prédateur. Les Libyens aussi disaient, vive Sarkozy et merci la France, quand les barbouzes de l’Otan dézinguaient leur pays et assassinaient Kadhafi accusé de tous les maux. On a vu le même scénario avec certains Ivoiriens acquis au tandem criminel Ouattara-Soro. Rien que des esclaves célébrant sans dignité leurs maîtres dans un rituel à vomir! C’est dire que les Dioncounda et autres héritiers d’ATT se frottent les mains. Les Français pour leurs intérêts donneront les clés du pouvoir d’après massacres aux plus offrants dans la docilité à Bamako ou aux ethno-sécessionnistes Touaregs au Nord en plus de la charia comme c’est le cas aujourd’hui dans certains Etats du Nord Nigéria. Enfin nous sommes encore quelques uns à n’avoir pas oublié que ni l’Occident impérialiste, ni les prédateurs et satrapes nègres ne libèrent jamais les peuples.

    • Badr

      Mon frère c’est trop facile. Si tu avais vécu 3jours sous occupation de ses térroriste tu n’allais pas tenir ce langage. Cessons ce genre de discours. Qulle solution proposes-tu pour sortir les populations pris en otage par ses djiadites? L’Afrique a-t-elle les moyens de faire face à cette nébuleuse transnationale.Ce discours est dépassé ou alors inapproprié.

  11. Sa_bali

    Je trouve que cet article reflète le point de vue de l’écrasante majorité de la population malienne. La réalité est cependant autre. En effet, je vois mal la France « organiser » la société malienne à la fin de conflit. Ce travail nous revient en tant que maliens. C’est à la population de savoir ce qu’elle veut et y veiller. JE vais vous donner un simple exemple: Dans une famille où il y’a un frère (ou une soeur) officier supérieur; c’est le père ou la mère de famille même qui fera en sorte que cet officier marche sur les principes pour faire recruter dans l’armée tout membre de la famille qui le désirera. Si l’officier évoque un quelconque problème il sera traité de tous les noms d’oiseau par ses propres parents et par là, toute la famille. Il faudra commencer par expliquer à tout le peuple (même s’il faut utiliser les sketchs) y compris nos parents les dangers du népotisme et vanter les mérites du travail. Prions Dieu qu’Il nous donne un Président qui se soucie réellemt de son peuple.

  12. mounourou

    Aliou BADARA DIARRA que te bénisse pour ces critiques et suggestions limpide comme l’eau de roche.Tu ais vraiment un grand observateur.

  13. ladebel

    le Mali n’a jamais eu de dirigeants moins corrompus que Alpha et ATT, pour vous oublier la dictature et la corruption à tout vent de Moussa traoré. Sous moussa traoré la corruption étaient légalisée, pourquoi les salaires les plus bas de la sous région n’étaient pas payés,
    expliquer comment un homme comme SACKO a pu montrer que le Mali peut le faire. Combien de jeunes ont fuitent le Mali?. Soyons juste et équitable. L’esprit de corruption des Maliens a été développé par Moussa traoré

    • maiga a souma

      les pluies de milliards obtenues sous alpha et att, si seulement la moitié a été reçue sous moussa, le mali sera allé loin. l’affaire des exo, att a tiré d’affaire ses protégés. l’histoire retiendra que moussa est plus patriote que alpha et att. lisez mes posts sur moussa, vous vous rendrez compte que je ne suis pas en faveur de 3.
      depuis 2 jours, tout le monde critique alger, mais , un état, c’est la fermeté. il n’y a pas de petit pays. je suis à l’étranger, je sais de quoi je parle. les cadres compétents courent les rues du mali. un directeur est nommé en afrique, il fait ce qu’il veut; le cadre qui dénonce est licencié. tout le monde se tait, c’est le chef, il fait son temps, voila les tares du mali. j’en sais quelque chose. quand j’étais au mali, j’ai combattu la corruption, mes rapports sont arrivés au sommet de l’état, mais les pilleurs sont toujours aux mêmes poste. voler l’état,, c’est tordre les procédures, au mali, un tel acte toléré; à quelle fin, aller savoir. c’est triste

    • bariusscoo

      c’etait certes la dictature, mais un seul citoyen n’a jamais oser piller plus de 3,4 fois le montant du budget national et s’asseoir tranquilement sur ses couilles et faire la grande gueule…moussa a sa part de responsabilité dans l’ecroulement du Mali, mais tout malien conscient qui juge sans parti pris sait que quand il s’agit du vol et de la corruption il n’est qu’un enfant de coeur comparé aux plus grand votours de l’histoire de ce pays…tu sais bien de qui je parle, et tout le monde connait leur noms, leur complices, les fonctionnaire multimilliardaires, donne juste un seul nom et des sommes volés sous le regime dictatoriale…on n’avait pas toutes ces infrastructures et partenaires internationaux mais on vivait tete haute digne et fier, et on avait pas a appele au secour tout en tremblant face a des fous qui se disent musulmans pret a te faire explosé la tronche pour ensuite se rendre sans visas au paradis; dors bien grace a tes presidents democratiquement elu mn frere.