Faculté de Médecine de Pharmacie et d’odontostomatologie : Bientôt des maîtrisards en Santé publique

0

A l’occasion du lancement du Master en santé publique à la FMPOS, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mme Siby Ginette Bellegarde, était le lundi dernier dans les locaux de ladite faculté. Elle a par ailleurs intervenu sur l’arrêt des cours à l’université de Bamako en vue de préparer une année universitaire 2011-2012 et l’interminable bras-de-fer entre Mamadou Sylla dit Bill et Martin Koné.

Dans son intervention, elle s’est dit concernée par les problèmes auxquels sont confrontés les étudiants Maliens. Raison pour laquelle, elle a jugé nécessaire de rester après la cérémonie de lancement pour éclairer les étudiants sur certains points. Elle a ensuite demandé aux étudiants si leurs responsables peuvent rapidement lui adresser des questions.

A cet effet, le secrétaire  général par intérim, Coulibaly Abdoul Aziz, lui a remis une lettre spécialement établie. Dès réception de ladite lettre, madame le ministre a fait une lecture publique. Il y était tout d’abord question de la libération de Sylvestre Togo et les cinq autres camarades détenus à la prison centrale, puis le mécontentement de l’ensemble des étudiants de la FMPOS contre une année blanche.

Dans ses réponses, madame le ministre a tout d’abord  demandé au plaignant du bras-de-fer qui est à la base de l’emprisonnement de Sylvestre et ses camardes de se présenter à elle. Car dans la lettre, il est écrit que le plaignant du nom de Mamadou Sylla dit Bill  s’est rétabli et qu’il vague à toutes ses occupations. Quand celui-ci est venu, madame le ministre a déclaré qu’elle s’attendait à voir une personne portant des cicatrices ! Car la version des faits qu’elle avait reçue était vraiment horrible à entendre. Elle dit n’avoir reçu aucun document officiel sur la question.

« En ce qui concerne la fermeture des écoles pour reprendre ensemble en octobre. Nous avons pris la décision avec beaucoup de peines. Mais il le fallait car vous n’êtes pas sans savoir que normalement les évaluations devraient avoir lieu en fin juillet. Pourtant, vous êtes seulement à deux mois de cours. Donc, acceptez pour votre propre bien d’aller en vacances et revenir en octobre pour une année universitaire équilibrée. En plus, à la rentré prochaine il y aura 4 Universités et non une. Ainsi, il sera plus facile de faire face à vos problèmes. Je sais que l’une de vos inquiétudes est l’arrivée des nouveaux bacheliers qui certainement contribuera à augmenter l’effectif. Mais, je vous assure que des mesures seront prises à ce niveau pour ce qui concerne le quota du numérus Clausus. Aussi, pour les bourses et trousseaux malgré que vous n’ayez fait que deux mois de cours, nous allons les mettre à votre disposition.
Dognoumé Diarra

PARTAGER