Conseil national de la transition : Chato remplace l’imam Oumarou Diarra

0

C’est un décret présidentiel qui a annoncé la nomination de l’ex-député de Bourem, Mme HaïdaraAïchataCissé dite Chato,  au  Conseil national de transition à la place de l’imam Oumarou Diarra, démissionnaire. Ce dernier, selon plusieurs sources, a démissionné du CNT suite à la pression de ses proches qui protestent contre  la ligne politique adoptée par  la Cmas  de l’imam Dicko de connivence avec les autorités de la Transition.

Chato est une femme politique très influente au sein de l’ex-majorité présidentielle qu’elle a animée jusqu’au dernier souffle du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita.

La formation du CNT sans la députée de Bourem élue en 2013 et en 2020 dès le 1er tour avait des remous l’obligeant à se battre bec et ongle pour arracher une place au sein de l’organe législatif de la Transition. Elle justifie son combat par le fait qu’elle veut  conserver son poste au sein du Parlement panafricain.

“Afin de continuer mon mandat et concrétiser ma candidature comme présidente du Parlement panafricain,  je viens d’être nommée au CNT et je dois être désignée demain comme membre du Parlement panafricain”, écrit Chato dans un post sur sa page Facebook.

Celle qui devra son poste à la démission de l’imam Oumarou Diarra a remercié son parti l’UM-RDA qui  l’a soutenue dans cette démarche et tout ce qui ont fait leur possible pour que le Mali, à travers sa modeste personne, ne perde pas un poste aussi stratégique pour l’Afrique de l’Ouest en général et pour le Mali en particulier.

Z.C

 

Chato nommée au CNT :

Dr BrahimaFomba s’interroge

C’est par simple curiosité juridique, ne disposant pas des éléments d’information, que je me demande : par quelle procédure juridique Chato est-t-elle devenue membre du CNT?

J’ai cru comprendre qu’elle remplace un membre démissionnaire sans savoir exactement lequel.

Ce qui me conduit naturellement à ouvrir le Règlement intérieur du CNT pour scruter sa page contenant l’article 6 à son alinéa 2 en particulier qui dispose : ” En cas de vacance d’un siège de membre du CNT, le Président du CNT saisit l’autorité de nomination dudit membre visée à l’article 13 de la Charte. Celle-ci procède à son remplacement dans un délai de huit jours”.

QUESTIONS DONC :

– Quel membre démissionnaire Chato a-t-elle remplacé ?

-Quelle était l’autorité de nomination de ce membre démissionnaire ?

-Quel lien institutionnel existe-t-il entre Chato et ce démissionnaire ?

-Cette autorité est-elle citée dans la liste des institutions habilitées par l’article 13 de la Charte ?

-Quelle preuve avons-nous du respect de la huitaine de délai fixée par le Règlement intérieur.

Question ultime : Chato occupe-t-elle son nouveau fauteuil au CNT dans le respect absolu de la Charte de la Transition et du Règlement intérieur du CNT?

Dr Brahima FOMBA

 Source : La Plume Libre

LISTE DES PRESIDENTS DES COMMISSIONS GENERALES DU CNT

1 Commission des Travaux Publics, de l’Habitat, des Domaines et des Transports

  1. Modibo KEÏTA

2 Commission de l’Éducation, de la Culture, des Technologies de l’Information et de la Communication, de l’Artisanat et du Tourisme

  1. Magma Gabriel KONATE

3 Commission de la Santé, du Développement Social et de la Solidarité

  1. Mamadou Sory DEMBELE

4 Commission de la Défense Nationale, de la Sécurité et de la Protection Civile

  1. Minkoro KANE

 5 Commission des Finances, de l’Economie, du Plan et de la Promotion du Secteur Privé, des Industries, et des Mines

  1. Mamadou TOURE

6 Commission des Lois Constitutionnelles, de la Législation, de la Justice, des Droits de l’Homme et des Institutions de la République

  1. Souleymane DE

7 Commission de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation, et de la Réconciliation Nationale

  1. Youssouf Z COULIBALY

8 Commission des Affaires Etrangères, des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration

  1. M. Aboubacar Sidiki KONE

9 Commission de Développement Rural, de l’Environnement et de l’Assainissement, l’Eau, de l’Énergie

  1. Mohamed Ousmane Ag MOHAMEDOUNE

10 Commission de la Promotion de la Femme, de la famille, de la Protection de l’Enfant, de la Jeunesse, des Sports, du Travail et de l’Emploi

Me Kadidia SANGARE.

11 Commission de Contrôle

  1. Mamadou DIARRASSOUBA.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here