La question des migrations en ouverture du sommet de l’UA

2
La question des migrations en ouverture du sommet de l'UA
Le prĂ©sident du Zimbabwe et de l’UA Robert Mugabe (G), le prĂ©sident zambien Edward Lungu et le sud-africain Jacob Zuma (D) au 25e sommet de l’Union africaine Ă  Johannesburg, le 13 juin 2015.
AFP PHOTO / MUJAHID SAFODIEN

Le sommet de l’Union africaine s’ouvre ce dimanche. Près d’une cinquantaine de chefs d’Etat du continent sont attendus Ă  Johannesburg. Il s’agit du 25e sommet de l’UA dont le thème officiel est l’autonomisation des femmes. Un thème qui a jusqu’Ă  prĂ©sent Ă©tĂ© un peu Ă©clipsĂ© par les crises du continent.

Officiellement au menu ce dimanche matin : migration, xĂ©nophobie et gouvernance. Des discussions entre chefs d’Etat qui doivent se tenir Ă  huis clos. L’Afrique du Sud a connu unevague d’attaques xĂ©nophobes ces derniers mois. Au moins six personnes sont dĂ©cĂ©dĂ©es et des centaines d’immigrĂ©s africains ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©s. Des violences qui ont choquĂ© et relancĂ© le dĂ©bat sur l’immigration.

Le mois dernier dĂ©jĂ , lors d’un sommet de la Sadec au Zimbabwe, le prĂ©sident Robert Mugabe a pris Ă  partie le chef d’Etat sud-africain. Nul doute que le prĂ©sident Jacob Zuma va certainement devoir s’expliquer devant ses pairs.

Le Burundi et la crise qu’a provoquĂ©e la dĂ©cision du prĂ©sident Pierre Nkurunziza de se prĂ©senter Ă  un troisième mandat a dĂ©jĂ  fait l’objet de nombreuses rĂ©unions, notamment le conseil de paix et de sĂ©curitĂ© samedi soir. Et sera certainement abordĂ© par les chefs d’Etat……Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons « Pauvre Afrique Mutée des lettrés mutants africains » appauvrie clochardisée volée corrompue violée handicapée raciste xénophobe « WC Public » maintenant « noyée dans la mer » de par la faute de ses lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines

    1)Nous disons et rappelons « l’Afrique non mutée des indépendances » était dirigée par des lettrés africains « non mutés » et intellectuels politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines qui étaient des personnes fiers honnêtes ayant 1amour profond pour leur Afrique

    *Nous disons et rappelons ils voyaient leur Afrique comme 1étendue de terre avec ses richesses habitée par des humains qu’il faut mettre en valeur Ainsi l’enseignement la santé l’armée l’administration etc étaient de qualité Les africains et africaines fiers honnêtes de ce temps là y rentraient par vocation Il existait partout l’égalité des chances Les meilleurs étaient toujours récompensés La corruption la cupidité la corruption le mensonge la « bouffe » des deniers publics étaient inconnus

    *Nous disons et rappelons ils avaient amorcé l’industrialisation de l’Afrique par la création de nombreuses usines sociétés de nombreux grands chantiers étaient en œuvre Ainsi le chômage était inconnu car il y avait du travail pour tout le monde dans 1atmosphère d’égalité des chances et d’honnêteté

    *Nous disons et rappelons à cette époque « l’Afrique non Mutée » était respectée partout à travers le monde Et les scènes des « bateaux de la mort » déversant par millier ses enfants dans la mer étaient totalement inconnus et inimaginables Les armées de « l’Afrique non Mutée » étaient connues respectées et craintes à travers le monde

    *Nous disons et rappelons ils ont créé l’OUA ou Organisation de l’Unité Africaine pour être forts puissants et relever tous les défis car ils avaient conscience qu’ils étaient dans 1compétition mondiale économico politico-militaire religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre où n’il y a pas de place pour les médiocres les laxistes les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *Nous disons et rappelons ainsi il faisait bon de vivre dans « l’Afrique non Mutée » des indépendances des lettrés africains « non mutés » intellectuels politique Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines la sécurité des être et leurs biens l’emploie la santé etc étaient assurée l’Africain se sentait chez lui partout en Afrique

    *Nous disons et rappelons dans « l’Afrique non mutée » le malien le voltaïque le congolais l’ivoirien le sénégalais le dahoméen le togolais guinéen etc pouvait occuper de haute fonction dans n’importe quel pays seules la compétence l’honnêteté la rigueur comptaient

    *Nous disons et rappelons dans « l’Afrique non mutée » l’élève ou l’étudiant malien voltaïque congolais ivoirien sénégalais dahoméen togolais guinéen etc bénéficiait des bourses d’étude du « pays africain non muté » où il vivait

    *Nous disons et rappelons dans « l’Afrique non mutée » l’homme d’affaire et la femme d’affaire malien voltaïque congolais ivoirien sénégalais dahoméen togolais guinéen etc exerçait en toute liberté et sécurité son commerce son business dans le « pays africain non muté » où ils vivaient

    2)Nous disons rapelons et insitons vint alors « l’Afrique Mutée » des lettrés mutants africains l’Afrique devint soumise clochardisée humiliée toujours entrain de quémander aux soit disant amis ennemis « Autres » violée martyrisée gangrénée par la « pourriture » de la corruption de la cupidité de la «bouffe» des deniers publics et dons financiers de l’injustice de l’iniquité de 2poids 2mesures dans 1démocratie dite « bananière des tropiques » l’Afrique devint « 1Gâteau-Pays succulent savoureux qui donne embonpoint» et réservé uniquement au président sa famille au clan aux « fidèles klébars et doungourous »

    *Nous disons et rappelons et insistons inconscients qu’ils sont dans 1compétition mondiale économico politico-militaire religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre où n’il y a pas de place pour de place pour les médiocres les laxistes les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *Nous disons bien et rappelons ils ont alors remplacé l’OUA ou l’Organisation de l’Unité Africaine par l’UA ou « Union des Assoiffés » du Pouvoir Héritage Familiale et de la «Bouffe » des deniers publics et dons financiers des soit disant amis ennemis les « Autres » de l’Afrique

    *Nous disons rappelons et insistons ainsi dans « l’Afrique Mutée des lettrés mutants » l’égalité des chances la promotion des meilleurs la sécurité des biens et des citoyens lambda le fait de se sentir chez soi partout « ont foutu le camp »

    *Nous disons rappelons et insistons dans « l’Afrique MutĂ©e des lettrĂ©s mutants » les lettrĂ©s mutants africains politiques Hommes en armes sociĂ©tĂ©s civiles religieux rois reines Ă  l’instar de leurs homologues maliens n’hĂ©sitent pas dire tout haut Ă  leurs peuples « si vous revendiquez quoi ce soit on va descendre l’Enfer sur vous ou Bè Bi Babolo ou le Gâteau-Pays succulent savoureux qui donne de l’embonpoint ne sera point partagĂ© ou retourner chez vous ou ils instrumentalisent des tarĂ©s idiots de naissance sous le vocable de patriotes chargĂ©s de bruler d’autres africains comme des bois de chauffages soit disant qu’ils sont indĂ©sirables Ă©trangers dans cette partie de l’Afrique et pourtant ils sont tous africains » Ainsi

    *Nous disons rappelons et insistons devant de tels propos devant de tels attitudes devant de tels égoïsmes de telles ingratitudes de telles méchancetés de telles cruautés de telles idioties et comportements des lettrés mutants africains politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines

    *Nous disons bien rappelons et insistons les pauvres citoyens et citoyennes lambda africains tels des essaims de « criquets migrateurs à la recherche de bonnes feuilles tendres » tels des essaims « d’abeilles à la recherche de meilleurs nectars » se dirigent vers le continent des soit disant amis ennemis les « Autres » de l’Afrique » en se noyant dans la mer

    *Nous disons rappelons et insistons l’UA des lettrés mutants africains politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines

    Nous disons bien et rappelons « s’en fout éperdument» de ce qui arrive aux pauvres citoyens et citoyennes lambda africains qui ne sont point membres de leurs familles de leurs clans de leurs « fidèles doungourous et Klébars » Ils disent à haute voix et avec mépris « Nous vous commandons nous faisons tout ce qui nous plait et après nos enfants que nous avons envoyé dans les meilleurs écoles et universités des « Autres » avec l’argent que nous vous avons volé tous les jours viendront à leur tour commander vos pauvres enfants »

    *Nous disons et rappelons les lettrés mutants africains politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines tel le Molosse qui ne peut changer sa « déhontée façon de s’asseoir » ne peuvent jamais et ne pourront jamais changer leur « déhontée façon de s’asseoir » d’agir de se comporter à l’égard de l’Afrique des pauvres citoyens et citoyennes lambda africains car l’habitude est 1seconde nature qui revient toujours rapidement au galop

    *Nous disons et rappelons et pourtant l’Afrique les a vu naitre ces « lettrés mutants africains politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux rois reines usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuels » nourri et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur Afrique partout où ils se trouvent qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité des chances de tous les citoyens et citoyennes qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de l’Afrique dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les laxistes les insouciants les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    Nous disons rappelons et insistons « MAIS QUE NON »

    3)Nous disons et rappelons ainsi lorsque les peuples fatigués par ce type gestion réclament leur dû à savoir le pouvoir ces lettrés mutants africains s’y agrippent tels « Sangsues » les peuples alors sont obligés de leur arracher par la force leur dû seul façon de se débarrasser « d’1Sangsue » ils parlent alors de « coup d’état anti démocratique anticonstitutionnel » alors que tout le temps de leur règne ils ont « bafoué piétiné déchiré » la démocratie et leur constitution

    *Nous disons et rappelons ainsi avec leurs « fidèles klébars et doungourous » ils sont alors dans tous leurs états s’agitent tels des « Satan » et sont prêts à mettre leurs pays dans 1chaos indescriptible au lieu de s’en prendre à eux même d’avoir été incapables de répondre aux aspirations de leurs peuples à savoir « de vivre heureux de se développer dans la vraie démocratie d’équité de justice de l’égalité des chances » et de quitter le pouvoir dans le respect de la constitution

    4)Nous disons et rappelons le temps est alors venu pour les vrais intellectuels africains et les lettrés africains non mutants de prendre en main la destinée de leur l’Afrique aux fins que

    *l’Afrique soit 1vraie démocratie de justice d’égalité de laïcité de rigueur de discipline de la compétence de la compétitivité du travail bien fait de la séparation et de l’indépendance des pouvoirs

    *l’Afrique rentre de façon efficace et sorte vainqueur de cette compétition économico politico- militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme par les gouvernants

    *l’Afrique soit aux vrais rendez-vous du donner et du recevoir et non du recevoir exclusif financier et de dons dont sont si friands les lettrés mutants africains usurpateurs sans vergogne du titre « d’intellectuels »

Comments are closed.