Charniers de Diago : Les épouses et parents des bérets rouges disparus sur le pied de guerre

3
Charnier des bérets rouges au Mali: y aura-t-il un procès?
Les femmes et les familles des bérets rouges assassinés attendent le verdict avec beaucoup d'espoir. Ici, à Bamako, le 14 décembre 2015. ©

Intégration de leurs enfants dans l’armée ; l’organisation de funérailles militaires pour les 21 bérets rouges victimes d’assassinats, dont les corps attendent à l’hôpital Gabriel Touré ; le procès du Capitaine Amadou Haya Sanogo accusé d’assassinat et de complicité d’assassinat dans l’affaire des bérets rouges et devant être jugé devant la Cour d’Assises, sont les défis qui tiennent debout le Collectif des épouses et parents des bérets rouges assassinés à Diago (les corps du charnier confirmés par test Adn aux USA). Chez les camarades de Mme Sagara Bintou Maïga la tension monte, et l’association se prépare à apporter une riposte proportionnelle : nos enfants sont morts assassinés, leurs enfants sont frappés d’exclusion dans l’armée, et le pouvoir IBK dénie à nos enfants bérets rouges tués, des funérailles dignes de leur rang. Des turbulences en perspectives que tout pouvoir prévoyant aurait pu se passer.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Ce dossier doit etre traite’ avec un tres grand respect pour les familles de toutes les victimes! Les berets rouges et les berets verts qui sont morts, etaient tous des elements des FAMAs! Les politiciens ont fait leur sale jeu afin de creer une division au sein des FAMAs et avoir leurs propres milices privees! AUJOURD’HUI, NOUS AVONS L’OBLIGATION MORALE DE CALMER LES ESPRITS ET TROUVER LES VOIES ET LES MOYENS POUR REPONDRE AUX DOLEANCES DES FAMILLES SANS CREER D’AUTRES VICTIMES AU SEIN DES FAMAs! Je privilegie, le pardon, la reconciliation et des compensations financieres pour aider les familles!
    Tant que les esprits sont chauds, ce serait une grosse faute de permettre a’ certaines personnes d’avoir des boulots qui mettront des armes a’ leurs dispositions! ENCOURAGEONS TOUJOURS LES MESURES PREVENTIVES QUI SAUVENT DES VIES HUMAINES! Je conseillerais qu’on trouve des boulots dans des secteurs autres que les FAMAs pour certaines personnes! Avec le temps, cette mesure peut etre annule’e!

    • Belle analyse mais la question est peut-il avoir la paix sans justice surtout quand ont connait le coupable?
      Le pardon doit venir d’abord des politiciens qui ont créé cette situation et qui de surcroît sont connus .

    • Comme l’a si bien écrit Malx il faut retrouver tous les politiciens qui sont derrière cette mutinerie au sein de l’armée et punir tous les coupables!Nous savons tous que certains politiciens de la place sont capables de tout pour arriver à leur fin…

Comments are closed.