Équipements aériens des FAMA : 4 Supers Tucano achetés, notre Parc aérien s’élève à 11

8

Pour des salutations rituelles dans les familles fondatrices de la ville de Bamako, en début de campagnes électorales, le Président Ibrahim Boubacar Kéïta a annoncé l’arrivée imminente de 4 avions de chasse de type Super Tucano pour renforcer le dispositif d’intervention des FAMA.

Selon le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession, les FAMA seront dotés de quatre avions de chasse de type Super Tucano, en principe cette semaine.

Acquis sur le fonds du Trésor public national, l’achat de ces quatre avions de type Super Tucano vise à renforcer les moyens aériens de défense des FAMA. Ainsi, le Parc aérien des FAMA aura désormais 11 appareils.

En octobre dernier, à la Base Aérienne 101 de Bamako-Sénou, s’est déroulée la cérémonie solennelle de remise et de présentation de nouveaux aéronefs au Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Il s’agissait de deux aéronefs de type Y12 et deux hélicoptères de combat de type MI-35.T.

En dotant les FAMA des moyens aériens efficaces, le Chef de l’Etat confirme ainsi son engagement à équiper les FAMA tant au sol qu’en l’air.

En seulement quatre années au pouvoir, le Président IBK a doté, déjà, l’Armée de l’air de onze (11) nouveaux avions.

Rappelons que tous ces avions sont directement achetés aux fabricants: les deux Y 12 avec le CATIC, une société de l’Etat chinois et les deux MI- 35.T, avec le ROSOBORONEXPORT, une société de l’Etat russe.

Aussi,  deux autres appareils ont été acquis, bien avant l’hélicoptère Puma et la CASA par le fabricant Airbus, un consortium européen et les quatre Supers Tucano, dernière livraison, par le fabricant Ambrayer, une société brésilienne.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Fakrou, vous aimez vraiment IBK tout comme la plupart des maliens en 2013 y compris moi-même mais à la différence que vous continuez à l’aimer aveuglement et pour des raisons que vous êtes peut-être le seul à savoir. Mais sachez que le MALI est plus important que IBK car si le MALI s’écroule ce serait avec nous tous et aucun intérêt particulier ne pourra être sauvé. Dire la vérité à IBK est la meilleure façon de l’aider à corriger ses erreurs, ses faiblesses et même à se rendre à l’évidence. Ses collaborateurs directs devraient jouer ce rôle mais chacun se soucie plutôt de ses intérêts personnels en lui mentant pour lui faire plaisir. Voilà le problème des cadres maliens et des collaborateurs directs du président, ne parlons même pas du cercle des amis, la famille ou même des escrots.
    IBK a atteint ses limites physiquement et stratégiquement. Il n’a pas la solution. Continuer, il le faut, avec un autre malien plus compétent est la meilleure solution pour le MALI.
    Si par malheur pour les maliens, IBK obtenait tout de même un second mandat, ce serait vraiment la désolation et le KO total au Mali. Que Dieu nous en préserve. Nous aimons tous notre MALI.

    Gérer un pays, c’est être capable d’intervenir à plusieurs fronts et de trouver la solution aux problèmes quotidiens des maliens, aux besoins sociaux de base. IBK n’a pas été capable de faire cela. Il n’a même pas pu briller au moins sur un front. Les maliens souffrent trop.
    En conclusion, il a été médiocre. C’est pourquoi les maliens ne lui font pas confiance.

  2. Il ne sert a’ rien d’avoir 100 avions si aucun ne peut se deployer sur le champ de bataille pour preter main forte a’ nos soldats a’ bout de souffle.Continuez de rever et de se leurrer.

  3. Après la chute du général Moussa Traoré, les régimes Alpha et ATT ont programmé et mis en exécution la destruction de l’outil de défense du Mali. La crise multidimensionnelle que nous traversons aujourd’hui est la conséquence directe de l’incapacité de l’Etat malien à se défendre en 2012. Le président IBK élu en 2013 fait donc de la reconstruction de l’armée malienne une priorité. Et cet effet une loi d’orientation militaire a été votée pour équiper l’armée malienne. Aujourd’hui cette armée renait de ses cendres. Avec les moyens colossaux qui ont été mis à la disposition de l’armée pour son équipement, le recrutement et sa formation, il n’est pas étonnant de voir le Mali en tête de liste des pays ayant effectué plus de dépense pour la défense. Cette première place du pays ayant plus dépensé pour son armée est la matérialisation de la volonté du président IBK d’offrir une armée digne de ce nom au Mali.

  4. Non événement ce qui est annoncé depuis un an on fait campagne avec
    Où sont les deux restants dans les poches de Zon brin et sa bande
    Tout sauf Ibk

  5. Non événement ce qui est annoncé depuis un an on fait campagne avec
    Où sont les deux restants dans les poches de Zoé brin et sa bande
    Tout sauf Ibk

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here