Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita au Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro : ” Je le dis et l’ai dans mon cœur, l’armée malienne sera digne de ceux qui l’ont créée… “

15
S.E.M. IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
S.E.M. IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Cette visite a pour objectif de s’imprégner des activités de mise à niveau et de recyclage de l’armée par la Mission d’entrainement militaire de l’Union Européenne au Mali (EUTM). Le président de la République s’est rendu à l’hôpital mobile de l’EUTM et a assisté à plusieurs démonstrations effectuées par  le groupement tactique interarmes (GTIA5) actuellement en formation.

dans la délégation présidentielle, on pouvait noter le ministre de la Défense, les autorités militaires du Mali et un grand nombre de ressortissants  de l’Union Européenne.  Ibrahim Boubacar Kéïta et sa délégation ont été accueillis par les autorités politiques et administratives de la région de Koulikoro, notamment le gouverneur de la région, le président du Conseil régional, le maire de la Commune urbaine de Koulikoro. Après les honneurs militaires et  une prise de contact avec l’administration du camp Boubacar Sada Sy, le  chef de l’Etat et sa délégation ont,  tour à tour, visité l’hôpital militaire moderne de l’EUTM, les campements d’hébergement des éléments du GTIA, notamment son infirmerie, ses dortoirs et son réfectoire. A ce niveau, il a échangé quelques mots avec les cuisinières sur la qualité de leur travail, la pratique de l’hygiène dans la préparation des repas des soldats.

Il s’est,  ensuite, rendu sur le terrain d’entrainements.  A cet effet, il  a assisté à une séance de simulation  de  prise d’otages par les éléments du GTIA Débo. La lecture d’une maquette de zone d’attaque militaire, de contrôle et de fouille dans un check-point ont,  entre autres,  été suivies par la délégation présidentielle.

Le président de la République a rendu un vibrant  hommage à l’EUTM : ” Ce que j’ai vu aujourd’hui est assez éloquent, ce qu’il faut comme science militaire est enseigné ici. Je le dis et je  l’ai dans mon cœur, cette armée malienne sera une armée digne de ce nom, digne de ceux qui l’ont créée ” a déclaré le président avant de rendre hommage à tous ceux qui ont fait la fierté de l’armée malienne : ” J‘ai cité le Général Soumaré et d’autres qui ont fait de cette armée ce qu’elle fut, une armée porteuse de gloire, une armée au service de son peuple, une armée patriotique en même temps une armée républicaine “.

IBK a reconnu le mérite de Boubacar Sada sy, l’ancien ministre de la Défense au moment où lui-même était Premier ministre. Boubacar Sada Sy,   l’auteur de cette phase d’allure historique : ” Un chef qui n’est pas capable de prendre une décision n’est pas un chef ”  a déclaré le président de la République reprenant ainsi l’une des phrases prononcées par son défunt ministre qui témoigne de sa responsabilité et de son dévouement.

L’EUTM dont les premières opérations de formation  de l’armée malienne ont commencé le 2 avril 2013 est actuellement dirigée par le Général de brigade allemand Franz Pfrengle. Elle a pour mandat, une contribution à la reconstruction des forces armées maliennes afin de rétablir la sécurité et une paix durable au Mali. Elle compte à son actif plus de quatre bataillons dûment formés au profit de l’armée. Il s’agit de waraba, Elu, Sigui, Balanzan, Alfarouk et Débo. Tous ces contingents ont bénéficié de recyclage après leur formation initiale.

  Zoumana   Nayté, correspondant à Koulikoro

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Quant ibcon, le chef de la famille d’abord, parle ou quand il a des flantullances: c’est pareil pour moi, ca pue!!!

    ibCON = un auto-goal du people malien

  2. Je pense qu’il faut un changement de chef d état car à mon vision IBK est la pour défendre l intérêt de la France et non le président de la république

  3. le gouvernement malien est il au courant de l’attaque qui a eu lieu à un poste de contrôle malien à la frontière burkinabè où il y a eu de mort d’homme entre hier et aujourd’hui?
    pourquoi ce silence ?

  4. Cette armée est a l image des elites et particulièrement de ce vieux.il s agit pas de faire des démonstration dans les camps ou de parader mais d aller au contact des bandits tant au sud qu au Nord
    on en a marre des discours creux de cet ivrogne.
    Qu est ce que ce vieux a dans le coeur? que de la pourriture.
    les vrais militaires doivent se réveiller

  5. espece d egoiste et le pere de Dionkounda TRAORE son role dans l armee MALIENNE comme toi pere servait les blancs comme chef de canton .

  6. tu n as pas pu envoyé un avion ou des ambulances chercher les corps des militaires tués a mopti tout prés .pour organiser une ceremonie digne de cela à cause de leur ultime sacrefice pour la patrie. ibk tu ne peux rien faire ni pour l armeé, ni pour le Mali , mais peut etre pour la france ta nation et celle de ta femme metisse. especes de menteur

  7. Ce bouffon de ladji bourama woloni kabakoh alias IBK, le chef mafieux – vampire n’a même pas honte aujourdhui de Nous dire ca 👿 🙄 . Pour cause quand AOK et ATT demilitarisaient notre Armée ladji , vous etiez qui Apr leurs racailles ❓ 😛 😀 , ils avaient d’un de coup de d’etat et de 2 livrer le Mali a la merci de leurs semblables.
    Certes l’armée nationale doit retrouver a tout prix ses valeurs, ses forces et ses equipments et materiels mais pas par des conneries de mots mais des actions et reactions.

  8. Au Mali ont perdre le temps pour former des apatrides opportunistes qui n’ont rien à foutre de la nation
    Tout veut être riche sur le dos de letat

Comments are closed.