Biennale africaine de la photographique de Bamako : Le Sud African Athi-Patra Ruga remporte le prix Seydou Keita A l’issue de la semaine professionnelle de la Biennale africaine de

0

A l’issue de la semaine professionnelle de la Biennale africaine de la photographie de Bamako tenue du 2 au 5 décembre,  le Sud-africain Athi Patra Ruga a remporté le grand prix Seydou Keita.

Les rideaux sont tombés sur la Semaine professionnelle de la  11e édition de la Biennale africaine de la photographique de Bamako.  Au cours de la cérémonie de clôture, les prix ont été attribués.

Le prix Seydou Keita, Grand prix des Rencontres de Bamako, attribué par le ministère de la Culture du Mali est allé au Sud African Athi-Patra Ruga surnommé l’artiste aux mille visages. Le prix est doté de 5000 euros. Le prix de l’Organisation internationale de la Francophonie d’une valeur de 3000  euros a été décerné au français Julien Creuzet. Le photographe  français recevra  3000 euros. Et sera accompagné par l’OIF pour un projet spécifique de son choix.

Le transporteur officiel des Rencontres, Royal Air Maroc n’est pas resté en marge dans la distribution des prix. Elle a décerné le prix « Leon l’Africain » au jeune Algerien Fehti Sahraoui dont le travail illustre les questions sociales. Il est doté de 2000 euros.

C’est une autre Sud-africaine, Gabrielle Goliath qui s’est adjugé du prix « Afrique en création/le prix du jury ». Attribué par l’Institut français, le prix est doté d’une valeur de 1500 euros. Le prix Bakary Diallo, crée pour l’édition 2017 des Rencontres,  ce prix permet à un étudiant du Conservatoire des Arts multimédia Balla Fasseké Kouyaté de Bamako de suivre l’enseignement du Fresnoy-Studio national des arts contemporains pendant  deux ans en bénéficiant d’une bourse d’étude.

Et enfin le prix « Democratie photo » est revenu à Geoges Senda de la république Démocratique du Congo pour ses intérêts pour les questions sociales et politiques. Ce dernier prix ne fait pas parti des prix décerné par l’organisation des Rencontres de la photo de Bamako.

Le jury composé de Koyo Kouoh (Sénégal), Ingrid Masondo (Afrique du Sud), Emeka Ogboh (Nigeria) et Moussa Ouane du Mali, ancien directeur général du CNCM.

Bien que les Rencontres photo de Bamako 11e édition n’a pas mobilisé le public bamakois, elles ont été l’occasion aux artistes de se côtoyer et de tisser des relations de collaboration.

Vivement la 12e édition !

A.S./Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER