Reconnaissance aux artistes des années 1960 à 1980 : L’Agence de communication ‘’BULACOM’’ lance un téléthon !

0

Pour reconnaitre le mérite et  sortir des oubliettes  les artistes de la musique malienne de 1960 à 1980 tombés dans l’anonymat, l’Agence de communication ‘’BULACOM’’ en partenariat  avec le Réseau des communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRADE), a procédé au lancement officiel du Téléthon Walégnoumandon le samedi 6 juillet à  la Pyramide des  Souvenirs. L’évènement était placé sous la présidence du représentant du Ministère de la Culture, AlmamyKouréchi avec à ses côtés le directeur de BULACOM, BanthinyKourouma, le président de RECOTRADE, Moctar Koné et la représentante des anciennes gloires de la musique malienne, Kandia Kouyaté.

En effet, après le mot de bienvenue du président du RECOTRADE, à l’endroit des convives de la cérémonie, la représentante des anciennes gloires de la musique malienne, la cantatrice Kandia Kouyaté a salué cette initiative.  Ensuite, elle a soutenu que cela  démontre que les Maliens se souviennent de ses anciennes artistes.

A son tour, le directeur de BULACOM, a souligné que l’organisation d’un téléthon est un travail de longue haleine. Il s’agit, dit-il, des mois de réflexion, d’échanges avec le souci permanent d’atteindre les résultats escomptés.

En plus, il dira que  les artistes sont les défenseurs, les porte-paroles de leur société,  et à ce titre, ils ont le devoir et l’obligation morale de mettre leur savoir-faire au service de leur société.

« Depuis plusieurs décennies, une pléiade d’artistes maliens dont les noms sont inscrits dans les annales de la culture ont fait preuve de patriotisme en défendant les intérêts de leur patrie menacée. La voix de ces artistes qui a fait chavirer nos cœurs et bercer nos esprits, a été une thérapie pour nous guérir de nos chagrins, de nos soucis et un catalyseur pour nous inciter à l’action » a-t-il déclaré.

Après avoir tenu suffisamment d’éloges à leur égard de ces figures de la culture malienne, il a cité en termes de rappel le nom de certaines anciennes gloires de la musique malienne, notamment : KoniKoumaré, MougantaféSacko, Tara Bouaré, HawaDramé, Tata Bambo Kouyaté, Fanta Damba, Mariam Bagayoko, Kandia Kouyaté et Ami Koïta. A lui de préciser que certaines voix se sont éteintes  pour toujours alors que d’autres ont été reléguées dans l’asile de l’oubli, tapis dans l’ombre ou frappées par la maladie.

« Ces ambassadeurs de la culture et ces porte-étendards de notre pays méritent une reconnaissance digne de leur rang » a-t-il souligné.

Selon lui, c’est dans cet esprit que l’Agence de communication BULACOM et RECOTRADE ont procédé  au lancement officiel du Téléthon ‘’Walégnoumandon’’ en prélude à la nuit de collecte des fonds en faveur de ces célébrités de la musique malienne des années 1960 à 1980, prévue le 22 septembre prochain.

Pour lui, il s’agit de tirer la sonnette d’alarme en attirant l’attention des pouvoirs publics, des mécènes, des partenaires techniques et financiers et  des bonnes volontés sur la situation malencontreuse que vivent les  artistes émérites du Mali.

Quant au représentant du ministre de la Culture, il a fait savoir que  l’initiative est salutaire et que son département est dans cette dynamique pour rendre hommage aux célébrités maliennes dans le cadre de la Culture. C’est pourquoi, dira-t-il, son ministère n’oubliera jamais ceux ou celles qui ont fait rayonner la culture malienne.

Avant de terminer, il a sollicité l’implication de tout un chacun afin d’aider les artistes à  vivre de leur art et de mettre fin au piratage de leurs œuvres.

Par Mariam SISSOKO

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here