Rentrée solennelle du Club des Lecteurs du Mali : Le roman « Rattrapé par le passé » de Kadiatou Diallo présenté par Nana Bah

0

Le club des lecteurs du Mali, après un mois de vacances (mois d’août), a effectué sa rentrée solennelle, le samedi 03 septembre 2022, à l’Ecole Supérieure de Commerce, d’Administration et d’Entrepreneuriat (ESCAE), sise à Hamdallaye ACI 2000. A cette occasion, le roman de l’écrivaine, Kadiatou Diallo, « Rattrapé par le passé », a été présenté par Nana Bah, membre du club des lecteurs du Mali. C’était en présence de Sekou Fofana des éditions SAWA ; Claire Paul Coulibaly, auteure du recueil de poèmes « Ainsi va le monde » ; Modibo Basseydou Touré, auteur du roman « Sira ou les divas de la capitale », ainsi que les membres du club et des lecteurs qui étaient venus nombreux pour participer aux échanges.

Dans son discours de bienvenue, Siaka Coulibaly, représentant du Président du Club des lecteurs du Mali, et modérateur du jour, a présenté les objectifs du club des lecteurs du Mali. « Le club des lecteurs du Mali est un groupement de jeunes issus de divers domaines de la connaissance et dont la passion commune est la lecture. Le Club des lecteurs a pour objectif principal de promouvoir la lecture et la culture de l’excellence. Cet objectif principal se décline en plusieurs objectifs spécifiques : susciter l’éveil de conscience pour la cause de la lecture ; créer un espace de réflexion et d’échange entre les jeunes ; favoriser l’intégration culturelle des jeunes ; rehausser le niveau des lecteurs ; favoriser la prise de parole en public ; renforcer le respect de l’opinion de l’autre ; servir de tribune aux acteurs du livre ; développer l’esprit critique chez les lecteurs ; organiser des actions de bienfaisances, venir en aide en toute circonstance à tous, en proposant et réalisant des projets, de concert avec des O.N.G., Associations ou Amicales agissant au Mali, voire à l’étranger dans le cadre de la formation et de la promotion de la lecture ; créer des liens d’amitié et de fraternité entre les lecteurs », a-t-il dit.

L’intervenante du jour, Nana Bah, a fait la présentation du livre « Rattrapé par le passé ». Ce roman, selon Nana Bah, est le récit d’un jeune, Charaf et de sa cousine, Myriam. « Les deux s’aimaient et partaient ensemble à l’école. Un jour, Myriam fut violée par un groupe de jeunes, parmi lesquels figurait Charaf. Atteint par cet acte, Charaf décide de quitter la famille. Il s’adonna aux études et finit par créer un centre d’accueil pour les personnes victimes de viol. Malgré tous ces actes, Charaf était troublé dans sa conscience. Il fut obligé de se dénoncer. Ainsi, il fut emprisonné. Quant à Myriam, elle prit la ferme décision de ne plus se marier, mais elle continue son combat en faveur des femmes violées et battues », a explicité Nana Bah.

L’exposante du jour a souligné qu’à travers ce récit imaginaire, l’auteure fait voir au lecteur, les réalités de la société, notamment la vie des femmes victimes de viol. « Elles sont victimes d’exclusion sociale. Dans son livre, Kadiatou Diallo a mis l’accent sur un certain nombre de thèmes dont l’amour, l’amitié, l’adultère, le viol et ses conséquences, … », indique-t-elle.

Quant à l’auteure, après la présentation de son livre, elle s’est dite satisfaite de l’exposé de Nana Bah. « Elle a très bien résumé le livre. Je n’aurais pas pu faire mieux. En effet, J’ai voulu, à travers ce livre, faire voir la vie du bourreau après le viol. Charaf a été rattrapé par le passé, parce qu’il était psychologiquement atteint, même si tout marchait pour lui sur le plan matériel. C’est un récit qui contient quelques parties de ma vie, mais j’ai ajouté plusieurs éléments imaginaires », dit-elle.

Répondant aux questions des membres du club, qui ont porté en grande partie sur la question du viol et ses conséquences, l’auteure a indiqué qu’il faut punir les coupables de viol de façon sévère afin de bannir le phénomène dans notre société.

Claire Paul Coulibaly, professeure de psychopédagogie à la retraite et auteure du recueil de poèmes « Ainsi va le monde », et Sékou Fofana des éditions SAWA, ont encouragé les membres du club des lecteurs à continuer sur cette lancée. Ils ont enfin mis l’accent sur l’importance de la lecture chez les jeunes.

A rappeler que le club des lecteurs est un groupement de jeunes issus de divers horizons dont la passion commune est la lecture. Il a été créé en 2013 et compte aujourd’hui plus de 800 membres, dont plus de 100 membres actifs. Chaque samedi, à partir de 15heures, le club se réunit autour des livres, des thèmes d’actualité et des débats d’idées, des échanges avec des écrivains autour de leurs ouvrages.

A.S.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here