Sanctions imposées au Mali : Me Cheick Khoureïchi Bâ porte plainte contre les chefs d’Etat de la Cédéao

17

Pour montrer que les citoyens de la Communauté sont avec les Maliens et en ont marre de ce syndicat de chefs d’Etat qui ose chercher à faire souffrir le peuple malien en lui imposant des sanctions in justifiées, Me Cheick Khoureïchi Ba, connu dans le monde pour son engagement contre l’injustice et son combat pour le respect des peuples africains, a porté plainte contre les chefs d’Etat devant la Haute cour de justice de la Cédéao. Information confirmée par l’avocat sénégalais que nous avons pu joindre au téléphone pour avoir des précisions sur sa démarche.

‘est un Me Cheick Khoureïchi Bâ furax que nous avons pu joindre au téléphone après avoir appris qu’il a déposé une plainte devant la Haute cour de justice de la Cédéao contre les chefs d’Etat de l’espace communautaire auxquels il reproche d’avoir violé la Charte et le pacte de la Cédéao, ainsi que les règles protectrices de la souveraineté du Mali.

Malgré les intimidations qui ont commencé, Me Bâ, un habitué des arcans judiiares au niveau de la Cédéao, n’en démord pas et entend poursuivre son action jusqu’au bout. “Je ne céderai pas et je me paierai le luxe d’épouser toutes les voies de recours pour avoir gain de cause. En même temps, par cette procédure, je lance un message aux chefs d’Etat pour qu’ils sachent que la population de la Cédéao n’est pas avec eux en ce qui concerne le cas du Mali qui n’entend pas se laisser faire”.

Mais pourquoi, lui, en tant que Sénégalais, a-t-il pris cette initiative de défendre ainsi le Mali? Sa réponse est sans équivoque. En dehors de sa qualité d’avocat, précise-t-il, il agit en tant que citoyen de la Cédéao tel que défini par les textes communautaires. Il a donc le droit d’agir et d’intervenir dans les activités de la Communauté. Et il tient à préciser : “Je défends le Mali parce que je me sens Malien. Le Mali, c’est notre Mali à nous tous et on n’a pas besoin de revenir sur l’imbrication qu’il y a entre les deux Etats, notamment le Mali et le Sénégal. Je ne désespère pas qu’un jour le Grand  Mali, qui s’étend de l’île e Gorée à Tombouctou et bien au-delà, sera une réalité palpable, visible comme le nez au milieu du visage. Moi, personnellement, je suis Malien, j’aime le Mali. C’est un pays qui m’a beaucoup donné et à qui je pense avoir peu donné. Inchallah, si l’occasion m’est offerte de le faire, je me battrai pour le Mali. En dehors du Sénégal, le Mali, c’est le seul pays que j’aime, comme disait Me Lamine Guèye (Ndlr : ancien président de l’Assemblée nationale du Sénégal) “d’un amour qui me fait verser des larmes”.

Et Me Ba d’ajouter : “Nous tous nous devons apporter notre contribution à l’édification du chantier. Ce chantier, c’est tout simplement tourner le dos au passé et être fort pour soutenir les innombrables chocs du futur, parce qu’il y en aura. Nous avons la résilience nécessaire, nous avons des projets et l’énergie, la jeunesse est avec nous et surtout, nous avons ce capital incroyable de souffrances. Nous sommes tombés à plusieurs reprises, mais nous nous sommes relevés. Et ce que nous aimons en ce peuple malien, aujourd’hui il a comme ensemencé des grains d’espoir dans toute la sous-région et nous sentons les effets car ce que vit le Mali il ne faut pas le prendre au premier degré, mais il faut y voir peut-être la fin de l’empire français en Afrique.”

Me Cheick Khoureïchi Bâ, en nous faisant un survol des textes fondamentaux de la Cédao, nous a prouvés qu’il ne manque pas d’arguments pour soutenir sa plainte déposée contre les chefs d’Etat de la Cédéao pour les sanctions infligées au Mali.

Et il ne décolère pas contre le ministre de l’Economie et des finances de la Côte d’Ivoire “qui s’est fendu d’un communiqué pour dire que la Cédéao a décidé de la fermeture des frontières avec le Mali et de la suspension de toutes les relations financières et économiques avec le Mali. Mais c’est grave ! Comment peut-il dire la Cédéao a décidé, parler donc au nom de la Cédéao alors que les chefs d’Etat devaient se réunir le lendemain pour se pencher sur le cas du Mali ! Ce sont des choses qui doivent cesser !” Fulmine-t-il !

Selon lui, le Mali a des arguments à faire valoir et ainsi marquer l’histoire de la Cédéao qui ne doit plus être une affaire d’un groupe de chefs d’Etat se permettant de prendre des décisions contraires aux intérêts et aspirations des populations. Ce combat, Me Cheick Khoureïchi Bâ compte le mener jusqu’au bout. En homme de réseaux, il commence déjà à recenser les nombreuses voix, fortes et influentes sur le continent africain, qui manifestent leur désaccord quant aux sanctions imposées au Mali et le rassurent de leur soutien. A suivre !

                  Amadou Bamba NIANG

Commentaires via Facebook :

17 COMMENTAIRES

  1. Si c’était si facile
    Cuba aurait porté plainte
    L’Iran aurait porté plainte

    Il faut se dire une chose, nous avons peu de moyen de pressions pour faire pencher la balance de notre côté .
    Le betail ? Le mouton néo-zélandais est très bon marché, si les autres pays commencent à ce fournir là bas nous sommes morts.
    Nous avons besoin des autres, si nous ne travaillons qu’avec un pays , nous ne pourrons pas faire jouer la concurrence, le Sénégal nous imposera ses prix

  2. vincent 12 Sep 2020 at 18:02
    “Voici un digne fils de l’Afrique. Espérons que son combat sera couronné de succès”

    Vincent, tant qu’il subsistera chez nous des CONS de ton envergure, jamais nous ne ne pourrons espérér SORTIR DE NOTRE EFFARANT RETARD sur le reste de la planète, et jamais nous ne pourrons espérer RATTRAPPER LE RESTE DU MONDE !😢😢😢😢

    • Il n’y a pas plus con que toi car tu sembles être aveugle et sourd. C’est ton problème. Tu peux aussi t’exprimer sans utiliser des grossièretés. Je m’arrête là pour le moment.

  3. “Me Cheick Khoureïchi Bâ porte plainte contre les chefs d’Etat de la Cédéao”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Encore un insignifiant avocaillon de son état, EN QUÊTE DE CÉLÉBRITÉ SUR LE NET ET SUR LES RESEAUX SOCIAUX, histoire de “se faire un nom” !😂😂😂
    Surtout auprès des plus cons ou des plus ignorants……de notre population!

    A mon humble avis, les chefs d’État de la CEDEAO “tremblent de peur”😂😂 a l’idée de la plainte de ce petit avocaillon INCONNU DE TOUS jusqu’ici!😂😂😂😂

  4. L’autorité malien doit fermer leur port autonome d’Abidjan, et renforcer les capacités du port de Dakar et Nouakchott . Supprimer le port d’Abidjan et de Conakry un point un trait .

    • Supprimer le port d’Abidjan et de Conakry un point un trait

      C’est facile de gonfler les muscles dernière un clavier. En réfléchissant un peu, il devient évident que le Mali perd 15 partenaires en tournant le dos à la CEDEAO, tandis que chaque autre pays de l’organisation ne perd qu’un seul partenaire : le Mali. Faites donc le calcul et tirez-en les conséquences si vous en êtes foutus…

      Pensées rebelles.

      • Frère Rebel!

        Dans ce véritable OCÉAN D’IMBÉCILITÉS ET DE PROPOS INEPTES, le moindre commentaire de toi fait figure de…BONHEUR ABSOLU !👍👍👍👏👏👏

        Ton très dévoué, NFP.

    • TU ES CON COMME LUI! TU NE SAIS TOUJOURS PAS QUE LES REBELLES ARME’S DE KATI PRENNENT EN OTAGE NOTRE FASO!
      A’ PART LE GROS CANON, PEUX-TU NOUS DIRE AU NOM DE QUEL DROIT LES OFFICIERS FELONS DE KATI CONTROLENT LE MALI!
      JE SUIS CONTRE LES SANCTIONS ECONOMIQUES PARCE QUE CE SONT LES PAUVRES QUI VONT EN SOUFFRIR LE PLUS. IL Y A EN CE MOMENT MEME PLUS DE 200 CONTENEURS DU MALI BLOQUE’S AU PORT D’ABIDJAN. CE QUI N’EST PAS UNE BONNE CHOSE! JE PREFERE QU’ON ETUDIE LA POSSIBILITE’ D’UNE OPERATION MILITAIRE RAPIDE DIRIGE’E PAR DES MILITAIRES MALIENS POUR LIBERER LE CAMP MILITAIRE SOUNDJATA DE KATI ET ARRETER LES OFFICIERS FELONS AFIN DE RETABLIR LA CONSTITUTION DU MALI ET LES INSTITUTIONS DE SA REPUBLIQUE!!

      • Il n’y a pas plus con que toi car tu sembles être aveugle et sourd. C’est ton problème. Tu peux aussi t’exprimer sans utiliser des grossièretés. Je m’arrête là pour le moment.

      • Petit roi con de Ségou ton pote Ibk il est Abu Dhabi tu n’es pas allés voir ? Ça cet un bon leçon Pour le fainéant .

      • A’ PART LE GROS CANON, PEUX-TU NOUS DIRE AU NOM DE QUEL DROIT LES OFFICIERS FELONS DE KATI CONTROLENT LE MALI!

        Mon frère, même cet arsenal-là appartient au peuple, car acheter avec l’argent du contribuable. Quand on veut le pouvoir légitimement, on descend dans le marigot politique pour mouiller la chemise au lieu d’usurper le pouvoir prétendument au nom du peuple…

        Pensées rebelles.

    • Fils d’idiots tu es devenu comme un chein enrage qui mord tout se remue a cote de lui, va te faire soigner de la maladie mentale. La fuite de Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba ani Mande Fugarikebe t’a cause beaucoup de peines et de douleurs mentales mais Boua le ventru IBK est a Abu Dhabi en train de prendre soin de sa cirrhose alcoolique avancee, tu peux le rejoindre la’-bas et tu nous laisses respirer, stp laisses les Maliens gerer leur pays, tu n’es meme pas un Malien! Bah est un digne fils de l’Afrique, un patriote et un digne descendant de Cheick Anta et de Lat Dior tres differenat d’un ane comme toi qui as abandonne sa nationalite Malienne pour une carte verte de dependance vegetative!

    • Un autre idiot qui ne sait pas ce qu’il fait!!!

      ROI BITON, c’est surtout un populiste en quête d’audience médiatique et qui n’a pas le courage d’un engagement politique formel. De quel droit se permet-il de parler au nom du peuple malien ? Il dépose son machin de plainte en son propre nom, car aucun peuple ne l’a mandaté ni de près encore moins de loin. En effet ceci n’est que du boucan…

      Pensées rebelles.

  5. Sacré Me BAH! J’ai toujours en mémoire ses interventions lors du procès de Moussa TRAORE. Des expressions comme “Maitre vous n’avez pas la parole” me font toujours sourire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here