Gouvernement Boubou Cissé : Tiébilé Dramé s’impose comme la locomotive !

2

Le Mali est de retour…. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le nouveau patron de la diplomatie malienne, Tiébilé Dramé, s’impose comme la locomotive du gouvernent Boubou Cissé, personne au Mali ne doute de sa compétence, de son patriotisme et de son attachement aux valeurs de la République.

Ministre des Maliens de l’Extérieur en 1991, c’est lui  qui mettra en place le Haut conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME). Tiébilé Dramé, pour stopper la propagande des séparatistes touaregs en Europe,  dote les ambassades du Mali des  postes de conseillers  à la communication. C’est encore lui qui instaura le visa aux Français désirants se rendre au Mali alors qu’il était cette fois-ci ministre des Affaires Étrangères (1991-92).

C’est le même Dramé qui organisa, avec succès, la table ronde en 1997 pour le développement de la région de Kayes, comme ministre des zones arides et semi-arides, c’est avec lui que le lac Faguibine renaîtra.

C’est lui, Tiébilé Dramé, qui a libéré plus de 500 Maliens  dans les prisons de la Zambie.  Ministre à 36 ans, il proteste vigoureusement  contre l’expulsion de 205 Maliens de la Libye en convoquant le chargé d’affaires du colonel Kadhafi à Bamako.

  1. Dramé manifestera à Paris contre l’expulsion des 101 Maliens de France par le tout répressif Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur. C’est encore lui, Tiébilé Dramé, qui supprima le visa de sortie pour les Maliens de l’intérieur.

Fin négociateur très en avance sur sa génération, Tiébilé Dramé, l’incompris, ne trahira jamais le Mali. Son retour aux Affaires étrangères a rassuré toute la diaspora malienne et même 90% des Maliens de l’intérieur.

Militant des droits de l’homme, fonctionnaire international à Amnesty à Londres, on lui proposa le poste juteux de premier responsable d’Amnesty International, une première pour un Africain. Mais il a préféré regagner son pays après 10 ans d’exil en Europe.

Envoyé spécial de l’ONU à Madagascar, au pays de son ami Senen Andriamirado de Jeune Afrique, il réussira à décanter la crise Malgache. Autre succès de M. Dramé, le retour du président Jean Bertrand Aristide d’Haïti, alors que notre compatriote était le directeur de la mission civile internationale de l’ONU. Homme de dialogue, il réussira en 3 semaines à faire revenir les rebelles touaregs indépendantistes dans le giron de la République en juin 2013, avec les accords d’Ouagadougou.   Avec Tiébilé Dramé, le Mali est de retour dans le concert des Nations.

Boubacar S. Diallo, depuis la France

Les surtitre et titre sont de la Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Merci Boubacar S. DIALLO de nous avoir éclairé sur le parcours de cet grand homme, rare sont les compatriotes qui ont fait autant à l’International, même les spécialistes des Relations Internationales comme moi
    Bravo TIEBLE DRAME, il est une autre chance pour le Mali qu’il faut saisir.

  2. Merci Boubacar S. DIALLO de nous avoir éclairé sur le parcours de cet grand homme, rare sont les compatriotes qui ont fait autant à l’International, même les spécialistes des Relations Internationales comme moi même
    Bravo TIEBLE DRAME, il est une autre chance pour le Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here