Iyad Ag Ghaly affame ses frères de Kidal, Cheikh Ag Aoussa complice !

1

Nous avons tous suivi les sombres événements de ces dernières heures à Kidal. Quel gâchis et quelle tristesse ! Pendant combien de temps le sang de nos frères va-t-il encore couler ? La population de Kidal est manipulée depuis des décennies par des êtres malfaisants. Il est bien sûr légitime de manifester. Mais que le sang d’innocents coule restera toujours intolérable ! Il est important que chacun puisse comprendre ce qui se passe réellement à Kidal. Il faut savoir distinguer le vrai du faux et se poser les bonnes questions …

En ce lundi 18 avril, plusieurs témoins présents à Kidal lors des événements de l’aéroport, rapportent que des combattants d’Ansar Dine ont été vus parmi les manifestants. Et surtout ils étaient bien armés ! Rien de réellement surprenant me direz-vous ? Ce que rapportent les témoins sur place est bien plus inquiétant. Les hommes d’Ansar Dine auraient tiré les premiers vers la MINUSMA et probablement même vers la foule. Sur leur propre peuple ?! Sur leurs propres frères ?! Par  lâcheté et trahison, ils ont encore une fois déclenché un cycle infernal de violence et de mort. Honte sur eux !

Mais quel est le but de ces manipulateurs fratricides ?

En tout cas, ils ne recherchent pas le bien de nos frères maliens ! Les vivres s’épuisent à Kidal parce qu’Iyad ag Ghaly et ses terroristes isolent Kidal du monde en s’attaquant depuis des années à la sécurité de l’aéroport. Ils  affament volontairement leurs frères et essayent  maintenant de faire porter le chapeau à la MINUSMA. Et que dire de l’eau ? Les puits de Kidal s’assèchent à une vitesse vertigineuse. La situation sécuritaire est dramatique, ne laissant aucun espoir de développement ou de forage de nouveaux puits. En faisant fuir les dernières ONG présentes dans le nord Mali, Iyad ag Ghaly jette le  peuple touraeg dans la misère. Que penser encore de l’enlèvement des trois membres du CICR ces derniers jours ? L’émir d’Ansar Dine a-t-il choisi de chasser les ONG ?

On pourrait se demander ce que Cheikh ag Aoussa va mettre en place pour éviter que le sang coule de nouveau à Kidal. Après tout, n’est-il pas le garant de la sécurité au nom du HCUA ? Il est vrai que le MNLA ne fait pas beaucoup mieux. Dans cette manœuvre machiavélique, Cheikh ag Aoussa est, au moins le complice passif d’Ansar Dine, terrible organisation aux côtés de laquelle il combattait autrefois. A Kidal, les mêmes témoins nous rapportent que le HCUA aurait organisé ou provoqué cette manifestation sanglante. Certains évoquent même la participation active d’Ahmeyad ag Mohamed, neveu de l’Amenokal Mohamed ag Intallah. D’autres encore signalent la présence de Cheikh ag Aoussa. Quel jeu joue-t-il ?

Dans ce royaume d’hypocrisie et de mensonges, il semblerait que ceux qui devaient être les pompiers, sont en fait les pyromanes ! Que chacun se fasse donc sa propre opinion… Quoi qu’il en soit, les victimes sont toujours  nos frères et nos sœurs de Kidal que ces malfaisants se délectent à plonger dans la faim, la misère et la peur pour servir leurs propres intérêts. Frères touaregs de kidal et d’ailleurs, ouvrez les yeux !

Boubacar Samba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. T'es vraiment naif. La france , le mali et l'algerie savent tres bien ou se terre ce rat. Kidal est la plaque tournante du traffic rien ne l'amenera dans le giron du Mali. Wait and see!

Comments are closed.