Le deal France MNLA

13

Chers frères et amis j’ai toujours soupçonné une main cachée de la France derrière cette rébellion au nord du Mali, Niger, Burkina. Je vous demande de lire cet article de Ag Seda.

Un véritable complot est tramé entre la France et le MNLA contre le Gouvernement du Mali. En effet, d’une part mécontent du soit disant laxisme d’ATT face aux enlèvements de ses ressortissants par l’Aqmi, et d’autre part voyant l’intention du gouvernement du Mali a écarter les sociétés françaises dans l’attribution du marché d’exploitation de son futur pétrole au nord, la France a délibérément chercher à faire un deal avec la rébellion touareg en vue de déstabiliser le régime d’ATT et d’inciter les Targui à réclamer l’Independence sinon l’autonomie de leur zone (Azawad). Le deal convient que la France s’engage à soutenir financièrement, diplomatiquement et stratégiquement les séparatistes jusqu’au bout (c’est-à-dire jusqu’à l’atteinte de leur objectif). En contrepartie, les séparatistes devront s’engager à éradiquer l’Aqmi du nord du Mali et aussi à confier aux sociétés françaises l’exploitation du pétrole du nord.

Le scénario tracé est le suivant: Les rebelles devront se soulever et attaquer les camps militaires du grand Nord (Aguelock et Kidal) en vue de libérer le septentrion malien. La France pourra alors les ravitailler en armements, carburants et autres via l’aéroport de Tessalit. Ils devront continuer la progression vers l’Est en annexant GAO et Tombouctou. Une fois Tombouctou tombé, l’objectif serait en parti atteint. La France de son côté garantira la légitimité et la protection des rebelles en empêchant la CEDEAO d’intervenir militairement. Pour ce faire elle devra anticiper en convoquant une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU (ce qui masquera son soutien aux séparatistes) pour demander un arrêt d’hostilité aux belligérants et afin que soit privilégié le dialogue. Dans le plan, il est prévu que le MNLA proclame la fin des opérations militaires dans les heures qui suivront la déclaration de l’ONU. Alors, la CEDEAO qui ne peut agir sans l’aide et l’aval de l’ONU sera contrainte de renoncer aux interventions militaires contre les rebelles. Aussi de par leur déclaration anticiper de cesser le feu, les rebelles parviendront à vaincre la confiance de la communauté internationale. Ainsi, ils réclameront leur autonomie territoriale afin de finaliser le deal conclu. Dans le deal, il a été recommandé au porte parle de MNLA Moussa Ag ATTAHER (logé, escorté et protégé par la France), que pour qu’on ne soupçonne pas la France de jouer un double jeu, il ne devra citer la France qu’en dernier ressort dans son appel envers les communautés Internationales. C’est pourquoi, il citera chaque fois, les Nations Unis, les USA et ensuite la France. Voyez cette recette facile ! Qui aurait cru qu’une telle attitude, qu’un tel complot proviendrait de la France ? C’est regrettable, c’est pitoyable et c’est indigne de la part d’une soit disant Puissance ! Ces moyens ignobles et indécents déshonorent la France. C’est une violation grave du traité colonial qui lie le Mali à la France. Est-ce que les citoyens maliens ont besoin de répondre à une erreur de laxisme de leur premier dirigeant ? Dans tous les cas c’est un signal fort à l’endroit de tous les autres pays colonisés par la France, pour qu’ils sachent que la France n’a pas d’amis mais des intérêts et qu’elle est prête à vendre son honneur pour sauvegarder ses intérêts.
Nous pensions que la France pouvait avoir de moyens plus légaux pour contraindre un gouvernement laxiste que de déclencher une guerre de division territoriale et de conflit ethnique. Elle sera comptable de tout ce qui adviendra. Elle devra savoir qu’elle est passible de poursuite pénale, de crime de guerre en ayant provoqué l’invasion du territoire malien par les rebelles venant de Libye avec des armements lourds.

L’objectif de la présente pétition est d’éclater au grand jour le complot tramé par la France et le MNLA contre le gouvernement du Mali.
Il est urgent que le Gouvernement du Mali saisisse la cours pénale international pour demander réparation à la France pour complot contre son intégrité territoriale et aussi à l’OTAN pour son responsabilité à la crise en aval de la guerre de Libye. Nous avons dénoncé le fait il reste aux autorités institutionnelles de notre Etat à poursuivre le combat en saisissant qui de droit.
Maliens, maliennes ! Demeurons unis, n’offensons pas les ressortissants français vivant chez nous car ils ne sont pas comptables des erreurs de leur pays. Mais haïssons la France et sabotons toutes ses coopérations. Haïssons Nicolas Sarkozy et son gouvernement fantoche. Levons-nous pour réclamer le droit de réparation. Demandons l’aide des USA, de la chine et de la Russie. Tout sauf la France et tout contre la France et ses alliées.
Envoyer ce message à tous les maliens et à tous les africains pour qu’il sache le dessous et le non-dit de la guerre au Mali
Ce message est écrit ce jour, Mercredi 21 Mars 2012 par la Coalition Malienne pour l’Unité Territoriale (CMUT): Suivez le déroulement des choses et vous donnerez raison à ceux qui l’ont écrit. D’autres révélations plus intrigantes sont en cours.
« L’union sacrée pour la libération du Nord est la thérapie qui, avec l’ensemble de toutes les forces vives, sans distinction d’âge, de race et d’appartenance politique, permettra de relever le défi qui se pose à toute la nation malienne».

Adama Mamby KEITA, MD
Master Student
University of Siena Medical School, Siena, Italy.
Residenza il Refugio
Via del Refugio 4, 53100 SIENA, ITALY.
Phone: (0039) 388 782 52 21

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. adiaro
    21 commentaires
    15 avril 2012 – 14:46
    curieux, c’est dans quel monde es tu, oubres bien tes yeux, la France dit etre prete à soutenir la CEDAO, au meme moment elle tienne un autre discour par son ministre de l’interrieur, en disant mais la situation touareg du Mali ne peut pas se regler par la guerre, on dirait que le Mali est en guerre avec les touaregs or c’est faux archifaux, le Mali est agressé par quelques poigné des touaregs qu’elle soutienne, que ce que c’est double langage,

    Pas plus que hier matin sur rfi vers 6h50 un britanique vivant à Tombouctou à declaré ceci j’etais à Tombouctou lors de sa prise j’ai entendu des grands bruit je croiais que ces sont des tires or ses des milices qui cassaient j’ai eu peur j’appelais mon abanssade qui m’a dit qu’il vas rappeler celui de la france, quelques minutes on m’a rappelé pour me dire que l’ambassadeur de france a appelé le chef de mnla qu’il viendra me chercher, quelques minutes les gens de mnla sont venu me cherché pour m’amener à leurs base, après on m’a mit d’une 4×4 scorté direction Nouac Chott c’est de là bà que je suis rentré chez moi, dieu merci j’ai tout perdu mais je suis en vie c’est le sensiel,

    Avac ce temoignges de plus, on peut refuser de nous croire mais il n’y a aucun doute la France est complice

  2. curieux, c’est dans quel monde es tu, oubres bien tes yeux, la France dit etre prete à soutenir la CEDAO, au meme moment elle tienne un autre discour par son ministre de l’interrieur, en disant mais la situation touareg du Mali ne peut pas se regler par la guerre, on dirait que le Mali est en guerre avec les touaregs or c’est faux archifaux, le Mali est agressé par quelques poigné des touaregs qu’elle soutienne, que ce que c’est double langage,

    Pas plus que hier matin sur rfi vers 6h50 un britanique vivant à Tombouctou à declaré ceci j’etais à Tombouctou lors de sa prise j’ai entendu des grands bruit je croiais que ces sont des tires or ses des milices qui cassaient j’ai eu peur j’appelais mon abanssade qui m’a dit qu’il vas rappeler celui de la france, quelques minutes on m’a rappelé pour me dire que l’ambassadeur de france a appelé le chef de mnla qu’il viendra me chercher, quelques minutes les gens de mnla sont venu me cherché pour m’amener à leurs base, après on m’a mit d’une 4×4 scorté direction Nouac Chott c’est de là bà que je suis rentré chez moi, dieu merci j’ai tout perdu mais je suis en vie c’est le sensiel,

    Avac ce temoignges de plus, on peut refuser de nous croire mais il n’y a aucun doute la France est complice

    Deal France/MNLA : Pourquoi Sarkozy a fait tomber ATT ?
    13 avril 2012 Rubrique: Contributions 9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer Partager135 D’une part mécontent du soi-disant laxisme d’ATT face aux enlèvements de ses ressortissants par l’AQMI, et d’autre part voyant l’intention du Gouvernement du Mali à écarter les sociétés françaises dans l’attribution du marché d’exploitation de son futur pétrole au nord, la France a délibérément cherché à faire un deal avec la rébellion touareg, en vue de déstabiliser le régime d’ATT et d’inciter les Targui à réclamer l’Indépendance sinon l’autonomie de leur zone (Azawad).

    ATT et Sarko, le 23 octobre 2010, Montreux, France (Getty Images)
    Le deal est que la France s’engage à soutenir financièrement, diplomatiquement et stratégiquement les séparatistes jusqu’au bout (c’est-à-dire jusqu’à l’atteinte de leur objectif). En contrepartie, les séparatistes devront s’engager à éradiquer l’Aqmi du nord du Mali et aussi à confier aux sociétés françaises l’exploitation du pétrole du nord.
    Le scénario tracé est le suivant. Les rebelles devront se soulever et attaquer les camps militaires du grand Nord (Aguelhok et Kidal) en vue de libérer le septentrion malien. La France pourra alors les ravitailler en armements, carburants et autres via l’aéroport de Tessalit. Ils devront continuer la progression vers l’Est en annexant GAO et Tombouctou. Une fois Tombouctou tombée, l’objectif serait en partie atteint. La France, de son côté, garantira la légitimité et la protection des rebelles en empêchant la CEDEAO d’intervenir militairement. Pour ce faire, elle devra anticiper en convoquant une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU (ce qui masquera son soutien aux séparatistes) pour demander un arrêt des hostilités aux belligérants et afin que soit privilégié le dialogue. Dans le plan, il est prévu que le MNLA proclamera la fin des opérations militaires dans les heures qui suivront la déclaration de l’ONU. Alors, la CEDEAO qui ne peut agir sans l’aide et l’aval de l’ONU, sera contrainte de renoncer aux interventions militaires contre les rebelles.
    Aussi, de par leurs déclarations, il s’agira d’anticiper un cessez-le-feu. Et les rebelles parviendront à gagner la confiance de la Communauté internationale. Ainsi, ils réclameront leur autonomie territoriale afin de finaliser le deal conclu. Dans le deal, il a été recommandé au porte-parole de MNLA Moussa Ag ATTAHER (logé, escorté et protégé par la France), que pour qu’on ne soupçonne pas la France de jouer un double jeu, il ne devra citer la France qu’en dernier ressort dans son appel envers le Communauté Internationale. C’est pourquoi, il citera chaque fois, les Nations Unis, les USA et ensuite la France. Voyez cette recette facile ! Qui aurait cru qu’une telle attitude, qu’un tel complot proviendrait de la France ? C’est regrettable, c’est pitoyable et c’est indigne de la part d’une soi-disant Puissance ! Ces moyens ignobles et indécents déshonorent la France. C’est une violation grave du traité colonial qui lie le Mali à la France. Est-ce que les citoyens maliens ont besoin de répondre à une erreur de laxisme de leur premier dirigeant ? Dans tous les cas, c’est un signal fort à l’endroit de tous les autres pays colonisés par la France, pour qu’ils sachent que la France n’a pas d’amis mais des intérêts et qu’elle est prête à vendre son honneur pour sauvegarder ses intérêts.
    Nous pensions que la France pouvait avoir de moyens plus légaux pour contraindre un gouvernement laxiste à déclencher une guerre de division territoriale et de conflit ethnique. Elle sera comptable de tout ce qui adviendra. Elle devra savoir qu’elle est passible de poursuites pénales, de crimes de guerre en ayant provoqué l’invasion du territoire malien par les rebelles venant de Libye avec des armements lourds.
    Il est urgent que le Gouvernement du Mali saisisse la Cour pénale international pour demander réparation à la France pour complot contre son intégrité territoriale et aussi à l’OTAN pour son responsabilité à la crise en aval de la guerre de Libye. Nous avons dénoncé le fait ; il reste aux autorités institutionnelles de notre Etat à poursuivre le combat en saisissant qui de droit.
    Maliens, maliennes ! Demeurons unis, n’offensons pas les ressortissants français vivant chez nous, car ils ne sont pas comptables des erreurs de leur pays. Mais haïssons la France et sabotons toutes ses coopérations. Haïssons Nicolas Sarkozy et son gouvernement fantoche. Levons-nous pour réclamer le droit de réparation. Demandons l’aide des USA, de la Chine et de la Russie. Tout, sauf la France et tout contre la France et ses alliées !
    Soungo Konaré (Etudiant en Master 2 Pro Didactique des Langues et du FLES, Faculté Lettres et Langues de Poitiers France)

    Le Progrès du 13 avril 2012. Article visité 1114 foisAutres articles dans la même catégorie
    Une Clique Militaire Irresponsable, une Classe Politique Infantile, des Pays Voisins Cyniques, une France DécevanteIntérim et Transition : Que prévoit exactement l’Accord-cadre ?Le deal France MNLA
    Discours d’Ibrahim Boubacar Kéita au meeting de la COREN9 Réactions à Deal France/MNLA : Pourquoi Sarkozy a fait tomber ATT ?
    babani
    2 commentaires
    15 avril 2012 – 00:16
    je suis d’accord avec tous ceux qui estiment qu’il est plus que jamais temps que les dirigeants africains et plus singulierement ceux du fameux « precarre francais » fassent leur deuil de cette politique de la « francafrique » qui n’est autre chose que le prolongement de la colonisation mise au gout du jour.Surannee et completement avilissante cette mainmise de la france sur les affaires non seulement dans ses ex-colonies en Afrique et ailleurs est a la fois contre-productive et hautement dangereuse pour le fondement meme de nos Etats.Et comme telle cette ingerence doit etre denoncee et condamnee vigoureusement.Avons nous les moyens et surtout la volonte de le faire?Je repondrai volontiers par l’affirmative tant il reste clair que meme lorsque la France s’est invitee dans la gestion des conflits sur notre continent,sa main amicale a tres souvent(si ce n’est presque toujours)ete percue comme celle d’un intru aux intentions inavouees mais difficilement dissimilables.On l’a experimente hier en Cote d’ivoire et on en fait les frais aujourdhui dans la crise malienne. Avec l’emergence de nouvelles nations qui mettent de plus en plus pied dans la marche de nos Etats il serait judicieux de leur faciliter cette cooperation et tourner rondement le dos a la France.On ne pourra qu’y gagner. mise

    Répondre
    guillaume ble
    1 commentaires
    14 avril 2012 – 19:33
    Je crois que certains maliens commence a comprendre pourquoi les jeunes patriotes de ble goude en cote d’ivoire en voulaient tant à la france de sarkozy. seulement en son temps la majorité des maliens avaient pris partie pour la rebellion ivoienne qui semblait mème avoir une base arrière au mali.pauvre afrique. quand allons nous comprendre que les grandes puissances oeuvrent pour notre maintien dans la pauvreté afin de mieux exploiter nos richesses naturelles? et que nous avons devoir de solidarité face à cette donne. en d’autres termes ne pas se rejouir du malheur des autres car demain pourrait ètre votre tour? méditons cela.

    Répondre
    fou.dkg
    44 commentaires
    14 avril 2012 – 14:47
    cette mer.de de Soungo Konaré fait des etudes en France ,peut etre meme avec une bourse française, prend une place en facuté à un autre et se permet de cracher dans la soupe comme il le fait dommage que Guéant ne lise pas maliweb pour vite le remettre dans un avion via Bamako

    Répondre
    KaartaKa
    33 commentaires
    14 avril 2012 – 02:48
    On aurait cru aux allégations de ce monsieur soungo Konaré s’il ne n’avait un nom de famille Konaré controversé, synonyme de Népotisme, de Corruption, de Favoritisme au Mali.

    Moi j’ai Connu le vieux Dogoukolo Konaré instituteur, la pipe sans feu entre les dents toujours, dans les années 1970 à Kayes-Campement, le domicile en banco juste en face de l’école second cycle de Campement. Alpha Omar Konaré a institué le Népotisme comme système de vie au Mali. Comme preuve où vivent les enfants d’Alpha depuis toujours ?

    Alpha a placé tous ces parents partout à l’étranger, ici en France à Paris nous savons que Adam BA Konaré sa femme y vit souvent, nous savons même quelle rue, quel numéro.

    Cette femme a construit un immeuble de très haut standing au quartier Djélibougou avec sa pension de retraite d’enseignante de l’ENSUP. Allons demander donc au Professeur Victor SY de l’ENSUP, si avec non pas une pension de retraite, mais avec un salaire pourrait-on construire un tel immeuble.

    Alpha Omar Konaré a tellement grossi qu’il n’est plus présentable humainement.

    Durant le règne d’AOK le plus grand professeur d’économie à l’ENA de BKO, reconverti dans la politique par AO Konaré, Mr Drissa Keita fut mis aux arrêts par décision d’un audit des comptes de la CMDT par un organisme d’audit international Ernest And Young.

    Moi j’étais au stade Omnisports en 1978 quand Alpha Omar Konaré avait convoqué un meeting pour dénoncer le Mali décadent de Moussa Traoré. Voir que ce fut cet homme dont le nom a finit par être lié à la corruption généralisée au Mali, ne laisse aucun espoir dans la confiance aux politiques Maliens.

    Cet Homme a trompé tout le monde, qu’Allah s’occupe de son cas, à cause de la souffrance et la famine de la population Malienne.

    ATT a dû faire sa dernière visite à l’étranger, précisément à MONACO, un pays paradis fiscal, où on peut planquer de l’argent mal acquis sans que nul ne voie. MONACO qui n’est pas plus grand qu’une seule région Française qui n’est qu’un pays de Banque, bref un paradis fiscal, ne dispose de rien d’autre pour aider le Mali, mis à part de planquer les biens mal acquis.

    ATT c’est AO Konaré qui a tout fait pour qu’il fût président après lui, pour couvrir ses arrières, après cette corruption généralisée des deux mandants de 10 ans d’Alpha Omar Konaré.

    Ce Soungo Konaré pourrait-il nous éclairer s’il ne fut pas lui-même sorti du Mali par Alpha Omar Konaré pour aller faire des études à l’étranger en France, pendant que l’école Supérieure se meurt au Mali ?

    Ce Soungo Konaré serait crédible s’il ne portait ce nom KONARE synonyme de Népotisme, de Corruption au Mali.

    Répondre
    adiaro
    20 commentaires
    13 avril 2012 – 22:22
    Cette lettre a été redigé par la coalition Malienne pour l’unité territoriale(CMUT) avant meme la prise de Kidal Gao et Tombouctou, exactement Mercredi le 21 Mars 2012, je l’avais lu depuis la semaine derniere et j’avais fait une recontitution des faits sur le terrain qui m’a permi de comprendre certaines chose, du coup je l’envoyé dans les mails des amis dont un journaliste Français,

    Lisez bien cette lettre avec patience, et de suivre l’evolution des grands evenements,

    Mardi le 17 Janvier attaque de Meneka ville proche de la frontiere du Niger,
    Mercredi le 18 Janvier attaque d’Aguel Hoc et Tessalit, repoussé par l’armée,
    Mardi le 23 Janvier ils sont revenu à la charge le lendemain le 24 Aguel Hoc est tombé suivi du massacre de nos jeunes soldats,
    Cap sur Tessalit et son camp et aéropport d’Amachach, un moi et demi de harcelement le camp et l’aéropport sont fini par tombé,
    cap sur Kidal,
    Vendredi le 30 Mars Kidal est tombé,
    Samedi le 31 Mars Gao est tombé,
    Dimanche le 01 Avril Tombouctou est tombé,
    Lundi le 2 Avril la France à declaré son regret mais pas de condamnation, et elle a convoqué une reunion d’urgence au conseil de sécurité de l’ONU contcernant la situation au nord du Mali,
    Lundi le 2 Avril la CEDAO prete a intervenir Militairement avec l’aide logistique des grandes puissences,
    Mardi le 3 Avril la reunion a eu lieu, l’ONU a demandé le cessé le feu immedit, la France declare prete a aidé la CEDAO, mais ne participe pas aux opérations militaires,
    Mercredi le 4 Avril le mnla declare sur son site et par son porte parole Mossa Ag Attaher sur F24 l’arret total des opérations militaires, la France déclare que le problème touareg du Mali ne se regle pas par les armes mais par le dialogue,
    Jeudi le 05 Avril dans la nuit le mnla déclare sur son site son indépendance,
    Vendredi le 6 Avril le porte parole Mossa Ag Attaher le confirme l’info sur F24

    Répondre
    il n’y a aucun doute qu’on nous croie ou pas

  3. La connerie ne doit pas être bien loin .La France a proposé un soutien logistique à la CEDEAO et les autorités Françaises ont dit et redit qu’elles refusaient la partition du Mali et je les crois plus que ce JOURNALEUX.

    • Justement tes 2 sont a l’air libre et tout le monde peut les voir 😈 😈 😈 Peut tu aussi nier que des soit disant cadres du prochain etat fantome sont heberges et entretenus a Nouakchott par votre gouvernement? Moi je vais te dire ce qui a fait foirer votre plan: c’est bien ce terroriste Iyad Ag Ali que vous n’avez pas inclus dans vos calculs. Je te predis aussi que le MNLA, Iyad et consorts et AQMI verront leur sort regles par nous meme. Le Mali sera votre pire cauchemar!

    • Mes chers Maliens,vous savez,la France est une puissance au dépend des pays Africains.Parmi les autres grande puissantes,c’est seule la France,qui sans les pays Africains,ira à la faillite.La France est devenue une puissance grâce aux ressources Africaines qu’elle nous vole d’ailleurs.Donc comprenez que l’Afrique est comme le vaisseau sanguin de France,sans nous les Africains la France n’est rien et ne sera rien.Et puis c’est le pays le plus insolent et ingrat du monde.

  4. En tant que Malien Moussa Ag Assarid a le droit de militer pour n’importe quel perti polique hier, et de changer de position aujourd’hui, sinon Diancouda est quoi, il est partenaire politique d’Ag BIBI et de beaucoups des cadres MNLA, donc lui qui va declancher une gerre totale aussi est complice, tous nos politiciens sont complices,

  5. C’est ne pas par ce que Moussa Ag Assarid etait millitant de l’URD qu’il doit avoir un deal entre ce parti et mnla, sinon il y a forcement un deal entre tout le mali et mnla car beaucoup des cadres de ce mnla là sont sont milité dans plusieurs partis politiques Maliens tel que les maires de Bourem, Kidal qui sont tous des militants d’ADEMA, il y a d’autres encore, si tu ne sais pas demandé qui est Hamma Ag Bibi qui siegeait à l”assemblée nationale, il etait elu sous quel chequier politique, tu comprendras que tes infos ne valent rien dire

  6. Avant de se demander si un deal France/MNLA est plausible, il faudrait peut-être s’interroger d’abord chez nous et comprendre pourquoi et comment des membres de l’équipe de campagne de Cissé se retrouvent désormais parmi les dirigeants du MNLA.
    Notamment Moussa Ag Assarid qui est membre de l’URD, qui a fait un discours lors de l’investiture de Cissé (discours d’ailleurs supprimé du site de l’URD alors que l’url existe toujours: http://www.urd-mali.net/381.html ) et en charge du Club Vive Soumaïla Cissé !

    N’y aurait-il pas plutôt un deal Cissé / MNLA???

    Ce qui serait bien plus inquiétant pour le Mali! 😥 😥

  7. je pense que c’est l’occasion pour le peuple malien de couper contact avec son ancien mentor et rejetter oficielment la langue française(chose deja faite par le rwanda)!!des etudes montrent que les pays colonisés par la france sont les plus pauvres du monde!!nicolas sarkozy est un fils de P.te!!!le navire malien peut tanguer mais ne chavira jamais!!que Dieu benisse le mali et toute sa population

    • Je suis d’accord avec vous. L’heure est devenue de charcher d’autres partenaires et rejetter tout ce qui releve de la France.

Comments are closed.