Paix et développement : La communauté arabe du Mali distingue le PDG de la Sonef

0

Le PDG du Groupe Sonef, Néma Ould Sidi Amar, a reçu samedi, la distinction de la communauté arabe “Kounta”, pour son engagement pour la paix et le développement du Mali.

 

Lors d’un déjeuner de presse le samedi 19 décembre au CICB, la communauté arabe du Mali a honoré l’un de ses fils pour son engagement pour la paix et développement au Mali. Il s’agit de Néma Ould Sidi Amar, PDG de la société de transport Sonef. Cette cérémonie de distinction honorifique était une initiative l’agence communication IDS.

La rencontre a regroupé plusieurs cadres, notamment le ministre de la Réconciliation nationale, ZahabiOuld Sidi Mohamed, l’honorable Ould Mohamed Mataly, président de l’Association des Arabes du Mali (Alcarama), Mohamed Mahamoud El Oumarani, etc.

Dans son de mot de bienvenue, le directeur de l’IDS communication, Idrissa Maïga, a expliqué les raisons qui ont prévalu à l’organisation de cette cérémonie pour célébrer M. Amar. Il a rappelé que depuis sa création il y a cinq ans, son agence parcourt tout le Mali à la recherche des hommes et femmes qui œuvrent pour le développement de notre pays. Pour lui, le choix de l’homme n’est pas fortuit.

Il a souligné que Néma Ould, est engagé depuis des années dans le développement de notre pays à travers sa société Sonef qui, selon lui, a été reconnue en octobre dernier comme la première société de transport dans la sous-région. Un honneur pour le Mali. Le président l’IDS communication s’est souvenu du soutien de la Sonef à l’armée malienne alors que la crise de 2012 battait son plein, à travers des dons de véhicules à nos forces armées et le transport des soldats au front.

Pour le processus de paix et de réconciliation nationale, Idrissa Maïga a affirmé que depuis la signature de l’accord pour la paix, M. Néma Ould organise des rencontres entre les communautés du Nord pour la cohésion sociale. “Toutes ces actions de l’homme lui valent aujourd’hui cette cérémonie honorifique”, a précisé le maître d’œuvre de la rencontre.

Plusieurs personnalités arabes se sont succédé à la tribune pour témoigner ce qu’ils savent de Néma Ould Sidi Amar, “qui est un exemple dans la communauté Kounta et pour le Mali”, selon l’honorable l’honorableOuld Mohamed Mataly.

A la fin de la cérémonie, le ministre de la Réconciliation nationale a remis un tableau de distinction et le drapeau du Mali à Amar pour saluer son engagement pour le développement et la paix au Mali.

Maliki Diallo

 

PARTAGER