Route Mopti / Sévaré : Les travaux lancés par le PM à hauteur de 32 milliards de Fcfa sur financement de la BAD et du budget national

1

Pour répondre favorablement à un souhait de longue date formulé par les populations de la Venise malienne, le Premier Ministre, Moctar Ouane, accompagné d’une équipe de douze ministres, a procédé, le samedi 20 mars 2021, au lancement officiel des travaux routiers à Mopti et Sévaré . Il s’agit de l’aménagement de la section Sévaré/Mopti de la route nationale n°6 (RN6) ; de l’aménagement de 10 Km de voirie urbaine dans les villes de Mopti et de Sévaré ; de la construction de la voie de contournement de l’aéroport de Mopti Ambodedjo. Le coût de la réalisation de 37 km est de 32 milliards de Fcfa. Il est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et le budget national du Mali. Les travaux seront exécutés pendant trois mois par l’Entreprise malienne EGK et contrôlés par CIRA autres sociétés malienne.

Ledit lancement a été fait, outre les autorités venues de Bamako, en présence des autorités administratives, politiques, coutumières, communales, religieuses, des jeunes, des femmes de Mopti, des partenaires du Mali.

Juste après le lancement, Moctar Ouane a déclaré sa satisfaction d’avoir donné le ton des travaux de cette voie qui était très attendue par les Mopticiens et qui rentre dans le cadre de l’action du gouvernement d’améliorer les conditions de vie, notamment le transport des populations. « Ce lancement entre en droite ligne de la volonté du gouvernement de la transition d’œuvrer en faveur des meilleures conditions de vie des populations. Cette action participe à cette idée d’améliorer la gouvernance. Hier, c’était la santé, les personnes déplacées internes, les associations féminines. Aujourd’hui, la route dont nous lançons les travaux contribuera, j’espère, à l’amélioration de la mobilité urbaine à Mopti et à Sévaré. Tout cela va créer des conditions qui permettront d’abord de sécuriser les populations, renforcer la sécurité de cadre de vie, ensuite de promouvoir à la création d’emploi pour améliorer les revenus, en particuliers, des femmes et des jeunes. Tout cela constitue donc étape par étape des illustrations de la matérialisation des engagements pris par le gouvernement de la transition dans le cadre de son plan d’action. Nous allons poursuivre dans cette dynamique conformément à la volonté clairement indiquée par le chef de l’Etat. D’autres activités du genre suivront dans les semaines et mois à venir », a déclaré Moctar Ouane.

Le Maire de Mopti, Issa Kanssaye, a indiqué clairement que la réalisation de ce tronçon sera la fin du calvaire des populations de Mopti, notamment les usagers et les habitants de Médine. Il a aussi ajouté que cette réalisation va réduire considérablement les accidents, les fausses couches et autres difficultés auxquelles les populations du quartier de Médine étaient confrontées. Il a formulé le vœu de voir rapidement la fin des souffrances des habitants de Médine. Le Ministre de l’équipement et des infrastructures, Makan Fily Dabo, n’est pas passé par mille chemins pour donner une réponse favorable à la requête du Maire de la commune urbaine de Mopti. Il a promis que les travaux commenceront à Médine pour alléger les souffrances des habitants de Médine. Ce jour, souligne Dabo, est un jour nouveau pour Mopti, un soleil nouveau, de l’espoir et de la joie, d’intégration, de cohésion, d’union de sécurité et de bonheur, de mieux être pour les populations de Mopti et de Sévaré. Selon lui, la route est un levier essentiel de notre pays. En acceptant de lancer ces travaux, dit le ministre de l’équipement au premier ministre, vous respectez la promesse faite par les plus hautes autorités de poser des actions de développement et d’infrastructure dans tout le pays. Il n’est aucun doute, affirme le ministre, que la réalisation de cette route facilitera le transport. « Les résultats socio-économiques profiteront à l’ensemble du peuple malien », conclu le ministre.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Une très bonne chose pour le lancement des différents travaux à Mopti. Mais monsieur le Premier Ministre, ce qui a déçu plus d’un malien, pourquoi 12 Ministres, toi même, et plus de 30 officiers ainsi qu’au moins 4 à 5 membres de vos cabinets ministériels en cette période difficile pour notre peuple. Pourquoi cette foule sans masque sur la piste pour vous accueillir en cette période de Covid.
    Cela veut dire que votre question Covid est un mensonge d’état. Je sais que vous n’avez pas de notion de gestion financière, mais de grâce à cause de Dieu, on vous demande de :
    – gérer de façon efficace et efficiente les maigres ressources tant financière et matérielles de l’état (il y’avait environ 30 véhicules 4×4 venus de Bamako, l’avion loué, etc).
    En faisant une évaluation de cette mission, les dépenses pourraient avoisiner les 500 millions. Il faut être modeste, et avoir pitié des maliens. Ce genre de dépenses extravagantes, inutiles et inappropriées qui ont été reprochés à l’ancien président IBK (plus mauvais président du monde entier).
    Pour l’inauguration du pont de Kayes, la même bêtise, à cause de Dieu, évitez ces gaspillages de fonds, synonyme de gabegie financière (perdiems inutiles, carburant mal géré, etc.).

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here