Seydina Alou Badra Diallo, Président du Conseil Patronal de la région de Kayes « L’homme qui a permis de créer de l’enthousiasme chez les opérateurs économiques de la région » !

0

Le Conseil Patronal de Région de Kayes est une organisation syndicale de type patronal chargée de représenter et de défendre les intérêts des chefs d’Entreprise à l’échelle régionale. A ce titre, il a la responsabilité de conduire toutes études et actions en faveur du bien commun des Entreprises de la Région quelque soient leurs formes ou leurs dimensions. Le CPR de Kayes a été mis en place en 2012 de sa création à nos jours, plusieurs actions ont été menées et le faisant comme étant d’un de mes meilleurs  Conseil Patronal du Mali.

Pendant ces 3 ans, le Conseil Patronat de Kayes a axé son programme d’activité autour de certaines actions concrètes dont la finalité a été essentiellement de mieux faire connaître le Conseil Patronal de la Région de Kayes. Parmi ces actions, nous pouvons citer entre autres : sensibilisation  des groupements professionnels, les opérateurs économiques et les autres acteurs, approchement de  l’administration, les partenaires, la société civile, l’amélioration de la compétitivité des structures par la formation professionnelle, la recherche des voies et moyens adéquats pour assurer le financement du programme etc.

Selon le Président du Conseil Patronal de Kayes, le rôle du CPRK est de dynamiser et de moderniser (booster) les petites et moyennes entreprises de la région à travers les groupements professionnels d’entreprises. « Le CPRK est une union des groupements d’employeurs, il est de ce fait le fruit de la volonté des groupements et associations d’employeurs de se regrouper au sein d’une organisation centrale. La taille des entreprises est en général petite dans la région. Le développement industriel connaît certaines difficultés dans les régions » a précisé, Seydina Alou Badra Diallo, Président du Conseil Patronal de Kayes.

L’événement de l’année 2015 pour le patronat de Kayes est l’obtention de deux contrats potentiels pour l’exploitation de la bauxite et de la gomme arabique pour la région de Kayes. « Nous avons eu deux lettres d’intérêt notamment  100 000 tonnes par mois de bauxite pour  un coût de 25 à 40 milliards F cfa selon le marché mondial et aussi 500 tonnes pour la gomme arabique. Cette dernière filière peut créer beaucoup d’emplois surtout en  milieu rural » a expliqué le Président Diallo.

L’un des axes forts du Conseil patronat de Kayes est le renforcement des capacités. Dans ce domaine, plus de 200 personnes ont reçu des formations dans divers domaines. L’objectif du CPR Kayes est de former avant 2017 cinq cent personnes (500), conformément à son plan d’action, le patronat de Kayes a pu négocier et obtenir des possibilités de formation avec le FAFPA. Ces possibilités sont l’objet de programmes de formations professionnelles et techniques qui sont en cours d’exécution entre l’organisation et ladite structure. En plus des formations qui ont pu se tenir dans le cadre de ces partenariats avec le FAFPA, le CPR Kayes a aussi bénéficié des formations du CNPM au profit de son personnel et de ses membres.

Au regard de ces trois ans, nous pouvons dire sans risque de se tromper que Le Conseil Patronal de Kayes a soulevé l’enthousiasme des operateurs économiques, il a permis de souder les différents clans et groupements d’intérêts antagonistes qui paralysaient le monde des affaires à Kayes.

Source : KayesInfos

PARTAGER