5e Édition de la journée des Banques et Etablissements Financiers du Mali: Le financement des PME sera au cœur des débats

0

L’édition, ajoute Moussa Alassane Diallo, s’inscrit dans une vaste opération menée par l’Apbef. La journée s’assigne, selon lui, quatre objectifs majeurs. Le premier objectif recherché est d’assurer la promotion, la vulgarisation des services bancaires. Le second but, a indiqué le premier responsable de l’Apbef, est l’information, la sensibilisation et l’éducation financière des populations. Comme troisième objectif recherché,  la bancarisation de l’économie  (le taux de la bancarisation étant faible au Mali et dans l’espace Uemoa). Le quatrième objectif est d’apporter l’appui  de l’Apbef aux écoles de formation dans les domaines de la finance, du marketing, etc. Au cours de la journée, a déclaré Moussa Alassane Diallo, il y aura le salon des établissements financiers; des conférences débats, la soirée Gala (au cours de laquelle l’on parlera de la situation des banques du Mali, des remises de trophées, de diplômes).  La situation des Banques des régions du Nord du Mali, l’état du taux de bancarisation au Mali aujourd’hui, comment approcher davantage les banques aux populations, étaient  entre autres interrogations adressées au président de l’Apbef par les journalistes. « Le taux de bancarisation étant faible, on s’était fixé d’atteindre 20% en 2012. Mais cette date nous a trouvé à 11%.Entre 2012 à 2015 on a reconduit le même but. Et on est aujourd’hui a 16% contre une moyenne de 14% dans l’espace Uemoa », a dit Moussa Alassane Diallo. Pour rapprocher davantage les Banques aux populations, a-t-il ajouté, deux axes sont nécessaires. Le premier est de  développer plus le réseau bancaire dans notre pays ; le second axe est l’articulation avec le système financier décentralisé. Par rapport à la situation des banques du Nord, il a indiqué que depuis Août 2013, toutes les banques sont retournées, ouvertes, opérationnelles,  dans ces régions, à l’exception de Kidal. Comme innovation, a conclu Moussa Alassane Diallo, on mettre cette année le étudiants au cœur de l’évènement.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER